• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 10 juillet 2010

Le rapport (invisible) de la commission d’enquête parlementaire sur la grippe H1N1

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

Lu sur : Résistance Inventerre – 8 juillet 2010

URL de l’article : http://www.canalblog.com/cf/fe/tb/?bid=295434&pid=18524434

La grippette de Bachelot classée « secret-défense »…

 

100_2493

Le Canard Enchaîné du 7 juillet 2010 – Brigitte Rossigneux

La commission d’enquête parlementaire qui rend Bachelot malade.

Quelles horreurs peut bien receler le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur la grippe H1N1 pour être entouré d’un tel secret ?

Les députés membres de la commission qui l’a pondu font l’objet d’un traitement de choc. Depuis le mercredi 30 juin, deux malheureux exemplaires, en tout et pour tout, ont été mis à la disposition des élus. Mais sous certaines conditions. 

[Lire la suite sur : inventerre.canalblog.com/]

 

Publié dans Politique nationale, SANTE | Pas de Commentaire »

« Les chèques de Mémé Liliane »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

Vu sur : Les mots ont un sens – 9 juillet 2010 –

URL de l’article : http://www.lesmotsontunsens.com/les-cheques-de-meme-liliane-video-7628

«Les chèques de Mémé Liliane (Vidéo)»

 

Affaire Woerth/Bettencourt. Mediapart a publié la version audio des enregistrements pirates. Mozinor vous offre les images…

http://www.dailymotion.com/video/xdyzxh

 

http://www.dailymotion.com/video/xdrg0s

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Affaire Woerth-Bettencourt : l’enquête du Village des NRV

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

Le Village des NRV - 9 juillet 2010 – cui cui fit l’oiseau, sur un blog perché tenait en son bec un couteau…

 

Éric Woerth et Paul le poulpe ou la pieuvre par neuf (cerveaux).

[Dérision]

Humour.

Le Village des NRV, soucieux d’apporter sa pierre à l’édifice de l’enquête sur « l’affaire Woerth-Bettencourt » et particulièrement admiratif du travail des journalistes de Médiapart, a souhaité aller encore plus loin dans la recherche de la Vérité.

Ayant entendu parler d’un Poulpe allemand prénommé Paul, doté d’un sens divinatoire exceptionnel et capable de prédire avec certitude les victoires et les défaites, au score près, des équipes de football, le Village des NRV a aussitôt envoyé un correspondant à l’aquarium d’Oberhausen pour tenter de faire avancer notre enquête et de poser quelques questions judicieuses à Paul..

paullepoulpe3.jpg

 

Ainsi, selon le protocole classique, avons-nous posé dans deux cubes étanches les photographies de deux hommes politiques dont l’intégrité ne saurait être mise en doute, Messieurs Patrick Balkany et Éric Woerth, puis nous avons placé à côté, une photographie de Madame Liliane Bettencourt et celle d’une liasse de billets de banque.

 

150Alain-Joyandet1.jpg

 

 

À peine lâché, notre ami Paul le poulpe s’est dirigé sans hésitation sur le cube contenant le portrait de Monsieur Woerth posant négligemment un tentacule nonchalant sur le cube de Monsieur Balkany…

Désormais plus besoin de comptes rendus de journalistes, d’enquête de fonctionnaires de police, de jugements de tribunaux ruineux pour déterminer la culpabilité d’un suspect. Paul le poulpe, tel la résurrection du roi Saint Louis sous son chêne, rendra la Justice dans son aquarium pour quelques crevettes OGM décortiquées !

Grâce au génie d’un mollusque, la gestion de notre société a fait un bond considérable à l’aune des premiers fondements de la démocratie dans la Grèce antique.

Amis lecteurs, croyez moi : l’avenir de l’Homme n’est plus le rat avec ses petites pattes et sa subtile organisation sociale, mais le poulpe avec ses longs tentacules, ses 9 cerveaux disponibles parfaitement irrigués (NDLR : 3 de plus que le Chef de l’État) et ses dons divinatoires…

Qu’on se le dise.

Trêve de plaisanteries.

Déshonneur.

Avez vous remarqué, dans toutes les affaires récentes, combien, même la main prise dans le pot de confiture, les accusés arguent, souvent avec une mauvaise foi confondante, de leur totale innocence ?

[Lire la suite sur : levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/]

Publié dans Humour, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Souffrance au travail : les recommandations de la mission d’information du Sénat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

Souffrance au travail : les recommandations de la mission d'information du Sénat dans Senat 9 juillet 2010 – Yves Housson

Le mal-être en progression

 

mal_au_travail dans Souffrance au travail

Médecine du travail, CHSCT, Code du travail, managers : une mission d’information du Sénat fait une série de recommandations pour agir sur les risques psychosociaux.

Six mois durant, une mission d’information du Sénat, constituée sur proposition de l’élue communiste Annie David, à la suite de la vague de suicides chez France Télécom, vient de plancher sur le mal-être au travail.

Après avoir mené 36 auditions de syndicalistes, patrons, DRH, spécialistes de domaines divers (médecins, psychologues, inspecteurs du travail, sociologues, etc.), et deux visites sur le terrain, au Technocentre Renault de Guyancourt et dans un centre d’appels de France Télécom, les dix-neuf membres de la mission ont adopté à l’unanimité un rapport qui pourrait favoriser l’intervention des acteurs sociaux tant dans les entreprises que dans le débat politique national sur le travail.

Leur diagnostic ? « Le mal-être au travail progresse dans notre pays », « touche tous les secteurs d’activité », les employés comme les cadres, les jeunes comme les seniors, résume Gérard Dériot, le rapporteur (UMP). En cause : la « recherche de la performance à tout prix », mais aussi « l’affaiblissement des collectifs de travail » et la « perte de sens du travail ». Forte de ce constat, la mission formule des recommandations qui, certes, « ne touchent pas aux causes » profondes du mal, « le libéralisme, la recherche du profit sans limites », mais n’en constituent pas moins « un pas intéressant » dans la bonne direction, juge Annie David. C’est le cas, en particulier, du chapitre concernant la médecine du travail, institution en crise, en raison à la fois de la pénurie de professionnels et d’un manque d’indépendance vis-à-vis des employeurs.

« Ouvrir le débat dans les entreprises »

Le rapport, pour « conforter l’indépendance (des médecins) », recommande « une gestion paritaire des services de santé au travail », lesquels pourraient, à cet effet, « être rattachés aux caisses régionales d’assurance maladie ».

Les sénateurs innovent également en prônant un renforcement du rôle des comités d’hygiène et de sécurité (CHSCT) : ils suggèrent de faire élire directement leurs membres par les salariés afin « d’ouvrir le débat dans l’entreprise » et d’augmenter leurs délégations horaires.

Le rapport propose de renforcer le rôle protecteur du Code du travail : à l’obligation existante pour l’employeur d’« assurer la sécurité et de protéger la santé physique et mentale des travailleurs », il suggère d’ajouter une disposition spécifique concernant l’organisation du travail et les méthodes de gestion, qui « ne doivent pas mettre en danger la sécurité des travailleurs, porter une atteinte sérieuse à leur santé, ni compromettre leurs droits et leur dignité ». Le patronat devrait, dans l’évaluation des risques, « prendre en compte la charge psychosociale du poste de travail ».

Enfin, la mission s’intéresse au management, pour le ramener à ses « fondamentaux », en proposant qu’une part de la rémunération variable des managers dépende « d’indicateurs sociaux et de santé au travail ». Manière de leur rappeler, dit Jean-Pierre Godefroy, président (PS) de la mission, que « la performance, ce n’est pas seulement le rendement ».

 

Publié dans Senat, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Sarkozy sur France2 lundi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

 

« On ne peut pas dire la vérité à la télévision : il y a trop de gens qui regardent »

Coluche

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La droite veut museler la presse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

Après la députée UMP  Muriel Marland-Militello qui mène l’offensive à l’Assemblée, c’est au tour de la sénatrice (Union centriste) Nathalie Goulet qui annonce la création d’un groupe de travail sur la réforme du droit de la presse. Elle propose notamment que l’on revoie « les règles de subventions à la presse par l’État ». En clair, elle propose de couper les vivres à la presse qui fait son travail d’information des citoyens. La majorité présidentielle et le chef de l’État rejoignent ainsi la longue liste des prédateurs de la presse.

« La liberté d’expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels, il n’est pas de « société démocratique ».

(Jurisprudence (Cour européenne des droits de l’homme, 21 janvier 1999, no 29183/95, Fressoz et Roire c. France) – source : wikipédia)

Publié dans Democratie, LIBERTES, UMP | Pas de Commentaire »

Eric Woerth, Patrick Devedjan et la cagnotte suisse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 juillet 2010

Lu sur : Eric Woerth, Patrick Devedjan et la cagnotte suisse dans Fraude fiscale dazibaoueb_logo_700  publié par roland (webmaster) – 9 juillet 2010

 

Woerth et Devedjan ont-ils récolté des fonds en Suisse

chez les évadés fiscaux ?

 

Auteur : Milton Dassier - Source : Milton Dassier sur l’actu

valise_argent dans POLITIQUENouveau rebondissement : Un journal suisse très important, l’Hebdo, consacre six pages aux relations tumultueuses entre la France et la Suisse à propos des évadés fiscaux français.

Le titre de l’article :

 « Woerth, ça passe et ça cash ! »

Une bonne partie de l’article relate la stratégie mise en place pour pousser les évades fiscaux français qui résident en Suisse à verser leur obole à l’UMP.

Je vous fais le pitch ? C’est parti !

Il fallait quelqu’un qui connaisse bien ce milieu particulier des exilés fiscaux français en Suisse. Un ancien banquier d’affaire, Pierre Condamin Gerbier, s’est d’abord chargé de séduire les futurs donateurs en créant une UMP « Suisse », puis des personnalités importantes de l’UMP s’y rendirent régulièrement pour porter la bonne parole sarkoziste. On parle entre autres de Valérie Pécresse.

L’objectif : faire connaitre les intentions politiques du candidat Sarkozy et faire cracher au trésor de campagne de l’UMP, une bonne partie des 100.000 exilés fiscaux français qui vivent en Suisse.

Eric Woerth et Patrick Devedjan furent les porteurs de valises ou d’enveloppes. Voici ce qu’en dit l’article :

Ce vendredi 23 mars 2007, c’est en jet privé qu’Eric Woerth et Patrick Devedjian atterrissent à 19 heures sur l’aéroport de Cointrin. L’avion, selon nos informations, un Falcon 10, accueille à son bord les épouses des convoyeurs de fonds de l’UMP, Florence Woerth et Sophie Vanbremeersch. Un avion mis à disposition par un compatriote fortuné au bénéfice d’un forfait fiscal en Suisse. Tout ce petit monde dort à Genève chez des amis respectifs. De retour à Paris, Eric Woerth rencontre Patrice de Maistre, le gestionnaire de fortune de Mme Bettencourt, qui lui aurait remis ce chèque de 150 000 euros qui agite désormais les esprits de la République.

A l’époque en effet, Eric Woerth récolte les fonds pour alimenter la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. A Paris ou à Genève. Sitôt descendu du Falcon avec Patrick Devedjian, le futur ministre file vers un hôtel cinq étoiles à quelques pas de là, le Crowne Plaza où patientent plus d’une cinquantaine d’adhérents et sympathisants de l’UMP. Avant de rejoindre, vers 21 heures, une petite trentaine d’invités triés sur le volet à la Caviar House, rue du Rhône. Le marathon suisse d’Eric Woerth et de Patrick Devedjian sera bref, mais profitable.

Selon nos estimations relues et confirmées par l’ancien président Pierre Condamin-Gerbier, les deux hommes repartent avec des promesses de dons qui frôlent un demi-million de francs suisses.

Par la suite, un litige opposa Pierre Condamin-Gerbier aux responsables de l’UMP à Paris et à certains donateurs de Suisse, il préféra abandonner toute responsabilité à l’UMP.

Voici ce qu’il dit maintenant à propos d’Eric Woerth :

«Quand Eric Woerth est venu récolter les chèques pour Nicolas Sarkozy, il avait en face de lui différents représentants de la communauté des grandes fortunes de France qui ont voulu s’expatrier. Quelques mois plus tard, au gouvernement, il a totalement ostracisé les mêmes. Ne pas encourager l’expatriation fiscale, soit, mais aller un pas plus loin en caricaturant les gens qui ont décidé de se délocaliser à l’étranger, en les faisant passer pour des mauvais Français, de mauvais patriotes, cela a été très peu apprécié par cette communauté. Ce que je reproche à M. Woerth c’est une mauvaise foi évidente, une forme de malhonnêteté intellectuelle et de cracher dans une soupe dans laquelle il a été ravi de tremper ses lèvres.

Depuis l’an passé, Pierre Condamin-Gerbier n’est plus que sympathisant du parti de Nicolas Sarkozy.

Le journal suisse présente les choses avec pas mal de détails ce qui indique qu’il se base sur des témoignages précis.

Une dizaine de journaux de toutes sortes ont fait des révélations sur l’affaire Bettencourt-Woerth. « Le Point », « Le Canard Enchaîné », « Libération », « Marianne », « Le Monde », « La Tribune de Genève »..etc Et bien sûr « Mediapart ».

Des journaux pas du même bord politique. Et pour la deuxième fois, c’est la presse suisse peu encline à utiliser des méthodes fascistes, staliniennes ou « hitléro-trostkistes » qui s’y met.

Cela commence à faire beaucoup pour Eric Woerth et Nicolas Sarkozy…

 

Publié dans Fraude fiscale, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy