• Accueil
  • > EUROPE
  • > Le Congrès du PGE pour la riposte et l’alternative en Europe

Le Congrès du PGE pour la riposte et l’alternative en Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Publié sur le site national du PCF

Le Congrès du PGE pour la riposte et l’alternative en Europe

Le Congrès du PGE pour la riposte et l’alternative en Europe dans EUROPE

Réuni à Barcelone les 25, 26 et 27 juin, le Bureau exécutif du Parti de la gauche européenne (PGE) a précisé les principales étapes de la préparation du Congrès, qui aura lieu en décembre à Paris.

Le 12 juillet se tiendra à Bruxelles une réunion du Conseil des présidents (premiers responsables des partis membres) qui formulera les grandes orientations politiques proposées à ce congrès.

Dans l’intervalle, un projet de texte qui a été discuté par le Bureau exécutif sera enrichi de ses remarques, notamment quant à la caractérisation de la crise et du besoin d’initiatives politiques fortes pour construire un front commun des peuples européens en faveur des résistances et des alternatives. Ce texte, qui a vocation à être un plan d’actions et non un programme exhaustif, sera finalisé lors de la réunion de Luxembourg du Bureau exécutif les 24 et 25 septembre et soumis ensuite à la discussion des partis membres.

Cette réunion de Luxembourg aura lieu à quelques jours de la mobilisation européenne du 29 septembre à l’appel des syndicats. Un groupe de travail a été mis en place afin de préparer concrètement la contribution propre du Parti de la gauche européenne à cette journée.

L’exécutif a appelé chacun de ses partis membres à contribuer à la réussite de l’Université d’été du PGE qui aura lieu cette année en Moldavie du 14 au 18 juillet.

Outre l’intérêt de cette initiative en tant que telle, cette réussite sera une aide utile aux militantes et militants du Parti des communistes de Moldavie (PCRM) actuellement sous le coup d’une menace d’interdiction pure et simple. Des élections législatives auraient dû avoir lieu le 16 juin et les sondages indiquent que le PCRM, qui a 40 sièges sue 101 au Parlement, aurait remporté la majorité. Mais la coalition de droite au pouvoir, l’Alliance pour l’intégration européenne, a repoussé de façon totalement anticonstitutionnelle ces élections pour permettre à un projet de loi interdisant toute référence au communisme d’être adopté ! Cette agression invraisemblable contre la démocratie participe d’une attaque anticommuniste plus générale dans tous les pays de l’est européen. Plusieurs formations politiques avaient demandé à être membres du PGE. L’Alliance rouge-verte (Danemark) et le Parti de gauche (France) sont devenus membres titulaires. Le Parti de gauche de Bulgarie et la Gauche unitaire (France) ont déposé leurs candidatures, qui seront examinées lors du Bureau exécutif de Luxembourg.

Enfin, l’exécutif a été informé du lancement, à l’initiative du Parlement européen, d’un processus de réforme du mode de scrutin pour les futures élections européennes.

Le PGE sera appelé à définir des propositions concrètes à cet effet, en liaison avec sa volonté politique, réaffirmée par le Bureau exécutif, d’une démocratisation profonde des institutions de l’Union européenne.

Jean-François Gau
Christine Mendelsohn

www.european-left.org

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy