• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 8 juillet 2010

Le Congrès du PGE pour la riposte et l’alternative en Europe

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Publié sur le site national du PCF

Le Congrès du PGE pour la riposte et l’alternative en Europe

Le Congrès du PGE pour la riposte et l’alternative en Europe dans EUROPE

Réuni à Barcelone les 25, 26 et 27 juin, le Bureau exécutif du Parti de la gauche européenne (PGE) a précisé les principales étapes de la préparation du Congrès, qui aura lieu en décembre à Paris.

Le 12 juillet se tiendra à Bruxelles une réunion du Conseil des présidents (premiers responsables des partis membres) qui formulera les grandes orientations politiques proposées à ce congrès.

Dans l’intervalle, un projet de texte qui a été discuté par le Bureau exécutif sera enrichi de ses remarques, notamment quant à la caractérisation de la crise et du besoin d’initiatives politiques fortes pour construire un front commun des peuples européens en faveur des résistances et des alternatives. Ce texte, qui a vocation à être un plan d’actions et non un programme exhaustif, sera finalisé lors de la réunion de Luxembourg du Bureau exécutif les 24 et 25 septembre et soumis ensuite à la discussion des partis membres.

Cette réunion de Luxembourg aura lieu à quelques jours de la mobilisation européenne du 29 septembre à l’appel des syndicats. Un groupe de travail a été mis en place afin de préparer concrètement la contribution propre du Parti de la gauche européenne à cette journée.

L’exécutif a appelé chacun de ses partis membres à contribuer à la réussite de l’Université d’été du PGE qui aura lieu cette année en Moldavie du 14 au 18 juillet.

Outre l’intérêt de cette initiative en tant que telle, cette réussite sera une aide utile aux militantes et militants du Parti des communistes de Moldavie (PCRM) actuellement sous le coup d’une menace d’interdiction pure et simple. Des élections législatives auraient dû avoir lieu le 16 juin et les sondages indiquent que le PCRM, qui a 40 sièges sue 101 au Parlement, aurait remporté la majorité. Mais la coalition de droite au pouvoir, l’Alliance pour l’intégration européenne, a repoussé de façon totalement anticonstitutionnelle ces élections pour permettre à un projet de loi interdisant toute référence au communisme d’être adopté ! Cette agression invraisemblable contre la démocratie participe d’une attaque anticommuniste plus générale dans tous les pays de l’est européen. Plusieurs formations politiques avaient demandé à être membres du PGE. L’Alliance rouge-verte (Danemark) et le Parti de gauche (France) sont devenus membres titulaires. Le Parti de gauche de Bulgarie et la Gauche unitaire (France) ont déposé leurs candidatures, qui seront examinées lors du Bureau exécutif de Luxembourg.

Enfin, l’exécutif a été informé du lancement, à l’initiative du Parlement européen, d’un processus de réforme du mode de scrutin pour les futures élections européennes.

Le PGE sera appelé à définir des propositions concrètes à cet effet, en liaison avec sa volonté politique, réaffirmée par le Bureau exécutif, d’une démocratisation profonde des institutions de l’Union européenne.

Jean-François Gau
Christine Mendelsohn

www.european-left.org

Publié dans EUROPE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Retraites : Retrait du plan Woerth/Sarkozy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Site national du PCF

RASSEMBLEMENT pour le Retrait du plan Woerth/Sarkozy

 

A l’occasion de l’examen du projet de loi en Conseil des Ministres

RASSEMBLEMENT

Retraites : Retrait du plan Woerth/Sarkozy dans PCF

MARDI 13 JUILLET
de 12 à 14H
Ministère du Travail
127, rue de Grenelle – M°Varennes

Les député-e-s communistes, républicains et du parti de gauche, ont déposé une proposition de loi qui, tout en rétablissant la justice sociale, assurerait également un financement dynamique du système de retraite autour de ces principes :

1-Désintoxiquer notre économie de la finance : contribution des revenus financiers des entreprises à un taux de 9,9% soit 30 milliards de recettes supplémentaires. Cotisation additionnelle des entreprises qui favorisent la financiarisation au détriment de l’investissement, des salaires et de l’emploi.

2-Favoriser l’emploi et les salaires : majoration de 10% des cotisations des entreprises de plus de 20 salariés dont le nombre de salariés à temps partiel est supérieur à 20% et suppression des exonérations au titre des heures supplémentaires : 25 milliards de recettes supplémentaires.

3-Promouvoir la justice sociale : suppression du bouclier fiscal et augmentation des contributions des revenus issus de l’intéressement, des bonus et stock-options.

Publié dans PCF, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Affaires africaines : Le domaine réservé de Claude Guéant

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Site national du PCFParti communiste français – Paris, le 7 juillet 2010.

 

Coopération française en Afrique :

les déclarations de Jean-Christophe Rufin sont extrêmement

inquiétantes

 

Affaires africaines : Le domaine réservé de Claude Guéant dans AFRIQUE

Les déclarations de Jean-Christophe Rufin dans une interview au journal Le Monde d’hier soir confirment les vives préoccupations quant à la politique française dite de coopération avec l’Afrique.

M. Rufin ne confirme pas seulement la permanence envahissante de réseaux parallèles « trop écoutés » et la continuité d’une « realpolitik » faisant bon marché de la transparence et des règles éthiques les plus élémentaires.

L’ancien ambassadeur au Sénégal explique le « mode de gouvernance » actuel des affaires africaines.* Elles sont tranchées par le Secrétaire général de l’Élysée en toute liberté, sans contrôle ni de l’Assemblée ni du gouvernement. Jean-Christophe Rufin se demande si le Président de la République est informé des initiatives de Claude Guéant. Le Quai d’Orsay -dit-il- est un « ministère sinistré » qui « ne pèse plus rien dans les affaires africaines »…

Ces déclarations sont très inquiétantes. Elles témoignent de la grave situation de la politique étrangère et de coopération française en Afrique. A force de continuer les pires pratiques néo-coloniales de la Françafrique, des affaires et des réseaux occultes qui vont avec, la France perd la maîtrise nationale de ses choix au profit d’une politique d’intérêts particuliers « faite par derrière et par d’autres »…

Les propos de Jean-Christophe Rufin prennent un relief particulier en cette année 2010 où l’on va marquer, en France et en Afrique, le cinquantenaire des indépendances.

Le PCF prendra des initiatives dans ce cadre, en particulier une grande rencontre à Bamako, les 24, 25 et 26 septembre prochains, avec les forces politiques et sociales de l’ensemble du continent.

Note :

* «Ces dernières années, un mode de gouvernance particulier s’est construit : les affaires africaines les plus sensibles sont tranchées par Claude Guéant, qui est un préfet et n’a pas une connaissance particulière de l’Afrique. Dans ce domaine qu’il s’est réservé, le secrétaire général de la présidence agit d’autant plus librement qu’il n’en répond ni devant l’Assemblée ni devant le gouvernement. Il dépend du seul président de la République, dont j’ignore s’il est complètement informé des initiatives de son collaborateur.»

 

******************************************************

Yves Aubin de la Messuzière, l’ancien directeur Afrique/Moyen-Orient du Quai d’Orsay, estime que «le véritable ministre des affaires étrangères, c’est le secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant. De ma longue expérience au ministère des affaires étrangères, c’est la première fois que je vois un secrétaire général suivre d’aussi près tous les dossiers sensibles, marginalisant le ministre alors même qu’il y a eu autrefois des diplomates secrétaires généraux, comme Jean-François Poncet, ou Hubert Védrine, qui suivaient les affaires étrangères, mais sans s’impliquer directement, sans faire autant de déplacements» (Source : Mediapart)

Publié dans AFRIQUE, International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le camp des Roms du Hanul a été rasé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Le camp des Roms du Hanul a été rasé dans Discriminations 7 juillet 2010 - Flora Beillouin

Évacuation violente du camp de Roms du Hanul

Les occupants du terrain du Hanul, installés depuis des années à Saint-Denis, ont eu confirmation de leur expulsion en voyant les pelleteuses débarquer en pleine nuit.

«Opération terminée ! » lance un policier, sourire en coin. Il est 6 h 30 au Hanul. Des cordons de CRS verrouillent les deux accès au camp, pendant que les familles évacuent à grand peine les derniers biens sauvés in extremis. Pour procéder à l’expulsion, les forces de l’ordre ont divisé arbitrairement les habitants en deux groupes, se postant au centre de la rue principale avant de les faire reculer pas à pas vers l’extérieur. Séparer les enfants de leurs parents dans un tel moment ne leur pose visiblement pas de problème. En revanche, bousculer les Roms d’un peu trop près, malgré l’épaisseur de leurs gants, semble parfois les gêner : certains s’essuient ostensiblement pour exprimer leur dégoût. Pieds nus sur le trottoir, une jeune femme en pleurs explique qu’ils l’ont empêchée de récupérer ses chaussures, en lui disant qu’elle n’avait qu’à « rentrer sur les mains ». Comme si cela ne suffisait pas, à la violence des actes s’ajoute celle du mépris.

Prévenus la veille au soir de l’imminence de l’intervention, les habitants n’ont pas fermé l’œil de la nuit, soutenus par une poignée de militants associatifs. Mais face aux pelleteuses, arrivées dès deux heures du matin, le renfort s’avère vite un peu maigre. Alors que faire ? Laisser les gamins, pour beaucoup nés ici, assister terrorisés à la destruction massive de leur habitat de fortune ? Roms et manifestants préfèrent s’éloigner dignement. Vers 8 heures, ils prennent possession du parvis de la mairie pour demander un relogement. Trois heures plus tard, une délégation est reçue.

L’entretien traîne en longueur mais déçoit. La mairie n’a aucune solution de relogement possible pour les familles expulsées. Et interpelle l’État, accusé de ne pas honorer ses engagements. « C’est à lui de régler le problème, indique Antoine Bussy, directeur de cabinet du maire, notamment en proposant des relogements équitablement répartis sur l’ensemble de la région. Si des villes comme Levallois-Perret acceptaient de jouer le jeu, on serait moins débordés… »

Un argument que refusent d’entendre pour le moment les représentants des associations La voix des Roms et Parada. Si la préfecture avait cherché, par cette expulsion, à monter les soutiens des Roms contre la mairie de Saint-Denis, elle ne s’y serait pas prise autrement. Et l’opération semble avoir porté ses fruits. Hier après-midi, sur le parvis de l’hôtel de ville chauffé à blanc, entre les cris d’enfants et l’épuisement des aînés, les principaux concernés commençaient à trouver le temps long.

 

****************************************************

http://lille.indymedia.org/

Paris Solidarité avec les Roms du Hanul !

Ce matin du 6 juillet plusieurs dizaines de policiers sont venus expulser le camp rom du Hanul à Saint-Denis. 20 minutes après leur arrivée, tous-tes les habitants-es, qui ont résisté, étaient dehors et les pelleteuses rentraient en action défonçant habitations et affaires. Cette technique couramment utilisée permet de réduire en quelques minutes des zones d’habitations en tas de gravats.

Ordonnée par le nouveau préfet du 93* fraîchement nommé cette opération policière revêt un caractère d’exemple : le Hanul était le plus ancien camp de Roms de la région, le plus connu, acquis de longue lutte. En clair, cela signifie que « le 93 ne tolérera plus aucun camp de Roms. » Cette expulsion n’est évidemment pas la première et ne sera pas la dernière. Depuis des années, les Roms en France mais aussi en Espagne ou en Italie doivent faire face aux expulsions de terrains comme Porte de Paris il y a quelques jours, aux rafles et aux expulsions collectives (appelées retours volontaires) vers la Bulgarie ou la Roumanie. Expulsions durant lesquelles travaillent main dans la main la police française et la police roumaine ou bulgare, et bien souvent aussi la Croix-Rouge qui sous couvert d’humanitaire collabore de fait avec les autorités.

L’opération de ce matin s’inscrit plus généralement dans une chasse aux pauvres et aux étrangers : rafles dans les quartiers populaires, ou dans les foyers, comme à Chevaleret (13e) la semaine dernière où la police a arrêté des vendeurs à la sauvette, rafles aux puces libres de Montreuil, harcèlement des biffins de Belleville…

RELOGEMENT DES HABITANTS DU HANUL !

LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION !

Note

* Il s’agit de Christian Lambert, ancien directeur du Raid entre 2002 et 2004. Nommé par Nicolas Sarkozy, sa mission « est claire comme de l’eau de roche : produire aux yeux de l’électorat le spectacle du grand nettoyage. L’échéance de 2012 approche, la majorité n’est pas vaillante, le show du kärcher peut faire son petit effet » (source : Sébastien Thiery, docteur en science politique ; voir son témoignage sur :  mediapart.fr/ )

Publié dans Discriminations, SOCIETE | Pas de Commentaire »

En France, le parfum pue l’extrême droite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Lu sur : En France, le parfum pue l’extrême droite dans Culture img_logo_new

En France, le parfum pue l’extrême droite

arton11035-e2ec3 dans POLITIQUE

Bernard GENSANE

En décembre 1928, George Orwell (si, si) publie son premier article (“A Farthing Newspaper”, Un journal à deux sous), consacré au quotidien français L’Ami du Peuple. Ce quotidien appartient à François Coty (d’origine corse, de son vrai nom Spoturno), à l’époque le plus riche parfumeur au monde. Que dit Orwell à ses lecteurs britanniques ? D’abord que Coty, « un gros industriel capitaliste, possède également Le Figaro et Le Gaulois. » Puis le jeune Anglais de vingt-cinq ans lance un avertissement extraordinairement prémonitoire : il annonce sombrement que « La marche du progrès voulant que l’on s’achemine vers des trusts toujours plus étendus et redoutables, il importe de prêter attention à tout ce qui nous rapproche du jour où le journal ne sera plus qu’une feuille vouée à la réclame et à la propagande, avec quelques nouvelles soigneusement censurées pour faire passer la pilule. » En d’autres termes, les patrons de presses seront tellement puissants qu’ils pourront vendre des journaux quasi gratuits ou gratuits, ces journaux n’étant que des produits conçus à des fins strictement idéologiques et commerciales.

Lire la suite de cet excellent article

Publié dans Culture, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

La presse mondiale est fasciste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 juillet 2010

Lu sur : La presse mondiale est fasciste dans Presse - Medias dazibaoueb_logo_700

Publié le 8 juillet 2010 par roland (webmaster)

URL de l’article : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=14099

La presse mondiale est fasciste

Auteur : Roland

Warning FascismAprès les accusations de fascisme lancé par l’Union des Magouilleurs Professionnels l’UMP contre le site internet Mediapart, on s’aperçoit que le fascisme est mondial.

En effet, de nombreux journaux étrangers publient les mêmes informations que Mediapart.

Citons le Wall street journal , qui comme chacun sait est un journal extrémiste facho-stalinien, la BBC, un medias d’un pays fasciste, le Financial Times, une feuille de chou trotkyste comme chacun sait, The Independent, un journal stalinien, le Vancouver Sun, journal fasciste canadien, etc… Google, moteur de recherche fasciste comme chacun sait, donne une liste des sites en anglais ici (clic clic). Il y a fort à parier que c’est comparable que ce soit en allemand, en italien ou en espagnol. Les fascistes sont partout ! Ça fait longtemps que Sarkozy et l’UMP nous disent que tout ce qui est étranger est suspect, mais nous en avons là la preuve flagrante !

On peut constater que le monde entier est fasciste et s’en prend à l’honnête Woerth et à Saint Sarkozy. Le complot fasciste contre Saint Sarkozy est donc mondial. Quelle honte ! 

Espérons que l’UMP y mettra bon ordre et que M. Bertrand et  la poissonnière Mme Morano dénonceront ces abus comme il se doit.

Il faut demander solennellement à M. Sarkozy, notre président bien aimé, toujours à la pointe du combat anti-fasciste,  de prendre des mesures sévères, en interdisant Internet dans notre pays et en n’autorisant que TF1 et le Figaro. La vérité est à ce prix !

Publié dans Presse - Medias, UMP | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy