• Accueil
  • > Monde
  • > FSE d’Istanbul : Rendez-vous le 29 septembre !

FSE d’Istanbul : Rendez-vous le 29 septembre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2010

FSE d'Istanbul : Rendez-vous le 29 septembre ! dans Monde 5 juillet 2010 – Thomas Lemahieu

Événement

Le FSE déclare la guerre à l’austérité
 dans Monde

Confrontés dans chacun de leur pays aux effets de la crise, les altereuropéens ont fait de cette question le cœur du 
6e Forum social européen à Istanbul. La mobilisation européenne du 29 septembre promet d’être décisive. Istanbul (Turquie), envoyé spécial

C’est l’une des vertus du mouvement altermondialiste. Même à bout de souffle et affaibli, comme vient de le démontrer à l’échelle continentale le sixième Forum social européen (FSE) qui s’est achevé ce week-end à Istanbul (Turquie), il s’en sort toujours pour prendre les maux néolibéraux à la racine. Pendant quatre jours, dans une pagaille joyeuse ou exaspérante – selon l’humeur –, des centaines de dirigeants et militants syndicaux, associatifs ou politiques, venus en majorité de Grèce, de France, de Belgique, d’Allemagne et d’Europe de l’Est, ont ausculté la soupe à la grimace que, sous couvert de « rigueur » ou d’« austérité », leur servent les gouvernements dans la vaisselle de l’Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI). D’un séminaire à l’autre, ils ont copieusement craché dedans, et ont élaboré un menu de résistances et d’alternatives afin d’échapper aux cures annoncées et, au fond, changer de régime.

 

Bataille pour l’hégémonie culturelle

Pour les alters, c’est très net : les impératifs et les diktats liés à l’aggravation de la « dette publique », au nom de laquelle la plupart des États s’apprêtent, dans toute l’Europe, à sacrifier des pans entiers de la protection sociale (retraite, chômage, etc.), des garanties collectives et du service public, doivent donner lieu à une bataille pour l’hégémonie culturelle. Pour Élisabeth Gauthier (Espaces Marx), « aux gouvernements, nous devons dire : “Ou vous êtes avec les marchés financiers ou vous êtes avec les peuples” ! Si nous sommes capables de retourner le débat public sur la dette, on va marquer des points. Mais si on en reste à cette problématique, on va nous laisser nous diviser, nous opposer. Et cela fera le lit de la droite et de l’extrême droite. »

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy