• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 3 juillet 2010

Affaire Bettencourt : En Suisse, les langues se délient…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2010

Lu sur : Affaire Bettencourt : En Suisse, les langues se délient... dans Fraude fiscale dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 3 juillet 2010

Permalien : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=13986

Mme Woerth a organisé l’évasion fiscale de Liliane Bettencourt

Source : Mecanopolis

woerthSelon un banquier de la place helvétique l’épouse d’Eric Woerth aurait, durant ces deux dernières années, géré l’évasion fiscale de Liliane Bettancourt, cela au moment où, alors ministre du budget, il brandissait une liste des 3000 noms de citoyens français soupçonnés d’évasion fiscale.

Les nouvelles révélations du quotidien suisse La Tribune de Genève pourraient également toucher l’État français à son plus haut niveau, puisqu’elles éclairent sur le financement pour le moins suspect de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.


Un «Genevagate» menace les Woerth

Par Élisabeth Eckert, Tribune de Genève (Suisse)

Au fur et à mesure des révélations entourant la fortune de Liliane Bettencourt, les langues se délient à Genève. Les gérants de fortune de la place financière genevoise n’en veulent pas tellement à l’héritière de L’Oréal, qui pèse quelque 16 milliards. Mais à Eric Woerth, aujourd’hui ministre français du Travail, qui fut, il y a quelques mois encore ministre du Budget, n’hésitant pas à brandir la liste des 3000 noms de citoyens français, volée par Hervé Falciani en 2009 chez HSBC Private Bank (Suisse) à Genève.

[Lire la suite sur : dazibaoueb.fr/]

Publié dans Fraude fiscale, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Dans notre rubrique « Ferme ta gueule ! », Nadine Morano

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2010

Source : Plume de presse – 3 juillet 2010 – par Olivier Bonnet

Permalien : http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1449

Dans notre rubrique « Ferme ta gueule ! », Nadine Morano

nm

Nadine Morano, poissonnière ministre de la Famille éructe s’exprime dans Le Figaro. Nous aurions pu la distinguer pour la tirade suivante, adressée à Martine Aubry : « Son anti-sarkozysme aigu et ses violentes attaques infondées envers le président de la République«  Infondées ? Mais comment donc peut-on oser seulement défendre un type pareil ? Néanmoins, ce n’est pas cette phrase-là que nous avons retenu mais la suivante, préparez-vous, c’est du lourd : « Le gouvernement et la majorité parlementaire ont tenu tous leurs engagements de campagne. C’est un constat facile à démontrer… plus de 90 réformes pour construire une France moderne et plus juste« . Pardon ? Plus juste ? Que répondre, sinon renvoyer au titre de la rubrique ? Mais virez-moi donc cette clique insupportable en 2012 ! Mais pour qui à la place ? 

Pas le PS -(

Publié dans POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Roumanie : « Génocide social » imposé par le FMI

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2010

Roumanie : 2 juillet 2010

Vu de Bucarest

Retour à la pénurie ?

Par Jean-Arnault Dérens, journaliste.

Ces derniers jours, les Roumains ont peut-être 
eu l’impression de revenir aux difficiles années 
de pénurie. En effet, le sucre, l’huile, la farine 
et tous les produits de base commençaient à faire défaut dans les petits commerces et les supermarchés. En cause, 
la décision, annoncée le 26 juin par le gouvernement, 
de faire passer, le 1er juillet, la TVA de 19 % à 24 %, 
ce qui en fait l’une des plus élevées de l’Union européenne. Le gouvernement roumain a choisi d’augmenter la TVA alors que la Cour constitutionnelle a annulé la baisse prévue 
de 25 % du salaire des fonctionnaires.

La Roumanie, membre de l’UE depuis 2007, subit de plein fouet les conséquences de la crise mondiale, et doit gérer un déficit abyssal des finances publiques. Le gouvernement de centre droit d’Emil Boc a donc fait appel au FMI, qui a dicté un drastique plan de rigueur. Parallèlement à la baisse prévue du salaire des fonctionnaires, invalidée par la Cour constitutionnelle, les cotisations sociales et les pensions de retraite vont être réduites de 15 %. Des dizaines de milliers de postes seront également supprimés dans la fonction publique d’ici à la fin de l’année. L’objectif fixé par le FMI est de contenir le déficit public à 6,8 % du PIB, alors que l’économie roumaine s’est rétractée de 7,9 % en 2009 et qu’aucun signe positif n’apparaît encore.

La Roumanie occupe une position particulière sur la carte mondiale des délocalisations : l’économie nationale avait connu une forte croissance depuis le début du millénaire, avec l’arrivée 
de nombreuses entreprises, notamment italiennes, attirées par une main-d’œuvre à faible coût, mais le pays est en train de perdre sa compétitivité en la matière, sans qu’un autre modèle de développement n’apparaisse. Depuis l’annonce du plan de rigueur, le 26 mai dernier, grèves 
et manifestations se succèdent.

 

Publié dans Austerite, EUROPE, FMI "affameur des peuples", Union europeenne | Pas de Commentaire »

Le théâtre français est en deuil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2010

Le théâtre français est en deuil dans Culture humanitefr 3 juillet 2010

laurent-terzieff-philoctete2_0 dans Theatre

Décès de Laurent Terzieff,

grande voix du théâtre français

Indépendant, exigeant et discret, cet autodidacte du théâtre avait révélé des auteurs tels que Andreiev, Mrozek, Milosz et les anglo-saxons James Saunders, Murray Schisgal, Edward Albee.

Véritable légende du théâtre, il avait été sacré meilleur comédien en avril aux Molière pour deux rôles différents dans les deux familles du théâtre, « L’Habilleur », qui lui a valu aussi le Molière du théâtre privé et « Philoctète », dans le secteur subventionné.

Laurent Terzieff dans Philoctète de Jean-Pierre Simeon.

Mise en scène par Christian Schiaretti au théâtre de l’Odéon

Né le 27 juin 1935 à Toulouse (Haute-Garonne), d’une mère céramiste et d’un père sculpteur d’origine russe, Laurent Terzieff, de son vrai nom Laurent Tchemerzine, décide de se consacrer au théâtre après avoir vu, adolescent, « La Sonate des spectres » de Strindberg, mise en scène par Roger Blin, dont il sera le fils spirituel.

Après avoir appris le métier « sur le tas » comme machiniste, souffleur, figurant, doublure, il débute en 1952, grâce à Jean-Marie Serreau, autre mentor, dans « Tous contre tous » d’Adamov.

La beauté romantique de son visage émacié et de son regard clair auraient pu faire de lui un idéal jeune premier de cinéma, quand Marcel Carné le révèle à 23 ans dans « Les Tricheurs », peu après son succès de télévision dans l’émission « En votre âme et conscience ».

Bunuel, Clouzot, Godard, Pasolini lui confieront des rôles, mais Laurent Terzieff, épris d’absolu, ne cède pas aux sirènes de la starisation, et choisit le théâtre comme un sacerdoce.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Laurent Terzieff fait l’éloge du théâtre (vidéo)

Extraits de la pièce « Philoctète » mise en scène par Christian Schiaretti, et interview du comédien Laurent Terzieff.
Journal régional de France 3 Rhône Alpes – mercredi 18 novembre 2009.
(oscardu26)

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=tRuOvktL_po

Publié dans Culture, Theatre | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy