Le Syndicat national des personnels d’inspection de la FSU communique :

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juillet 2010

Courriel

SNPI-FSU
Le ministre de l’Éducation nationale a exposé l’objectif principal des années scolaires à venir en termes de postes à supprimer dans le primaire et le secondaire :
−  suppression progressive des maîtres spécialisés E sous couvert de sédentarisation
−  suppression des RASED
−  disparition des psychologues scolaires
−  abandon de la scolarisation des « 2 ans »
−  généralisation du recours à des personnels non titulaires pour assurer les remplacements
−  augmentation  du  nombre  d’intervenants  extérieurs  à  l’Éducation  nationale  dans  le  second
degré (à la place de profs), mais suppression dans le premier degré (langue vivante)
−  augmentation du nombre moyen d’élèves par classe dans les premier et second degrés
−  suppression  des  établissements  de  petite  taille  (écoles  -EPLE)  avec  regroupements  sous
prétexte de rationaliser les moyens
−  transformation de postes en HSA et d’HSA en HSE
−  suppression des heures d’IDD
−  « rationalisation » de l’offre de formation pour les élèves du second degré
−  mutualisation des secrétariats et des conseillers
−  réduction des postes administratifs…

Les  inspecteurs  et  personnels  de  direction,  comme  tous  les  enseignants,  savent  que  ces  mesures  vont
renforcer  les  inégalités  et  toucher  prioritairement  les  élèves  les  plus  fragiles,  les  secteurs  où  les  services
publics font déjà défaut. Ces propositions auront des conséquences désastreuses pour la réussite scolaire de
tous les élèves.
Le  ministère  attend  de  la  part  des  personnels  d’encadrement  la  plus  grande  « loyauté »  (synonyme  ici
d’allégeance).
Il  est  nécessaire  que  chaque  inspecteur,  chaque  personnel  de  direction,  refuse  les  mensonges  et  les
manipulations  ainsi  que  le  soutien  à  une  politique  de  démantèlement  de  la  Fonction  publique  aux
conséquences désastreuses pour l’ensemble de la population.
Le système éducatif, déjà ébranlé par les mesures précédentes, n’a jamais été aussi gravement menacé.

Les inspecteurs et les personnels de direction ne seront pas les fossoyeurs de l’Éducation nationale.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy