Fillon refuse d’entendre le message des manifestants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Fillon refuse d'entendre le message des manifestants dans POLITIQUE humanite  25 juin 2010 – Yves Housson

Fillon refuse d’entendre le message des manifestants

 

 dans Politique nationale

Après le chef de l’État, le premier ministre affiche son mépris pour la colère exprimée jeudi par plus de deux millions de salariés contre le projet de réforme des retraites. Les syndicats se montrent prêts à relever le défi. Réunion de l’intersyndicale, rejointe par FO, mardi.

Le mépris en guise de politique. Jeudi, déjà, le chef de l’État s’était illustré dans cet exercice. Ce jour-là, selon l’estimation de la CGT, prenant en compte le 1,9 million de manifestants recensés dans 201 cortèges et les milliers d’arrêts de travail, « c’est largement plus de 2 millions de personnes qui ont, d’une manière ou d’une autre », et avec le soutien d’une large majorité de l’opinion publique, exprimé leur rejet du projet de réforme des retraites. Mobilisation exceptionnelle à quelques jours seulement des congés d’été, et qui, contrairement aux dires des commentateurs de droite, n’a pas seulement touché les services publics, mais aussi de très nombreuses entreprises privées, tout en mêlant des hommes et des femmes de toutes les générations. Ce jour-là, donc, Nicolas Sarkozy a préféré se pencher sur les bobos à l’âme de l’équipe de France de football en recevant à l’Élysée un joueur multimillionnaire promis, lui, à une retraite dorée à. trente et quelques années. Une « espèce de bras d’honneur invisible fait aux manifestants », commentait, hier, le leader de la CFDT, François Chérèque, comme pour dire : « J’ai la tête ailleurs, votre problème, le problème des injustices n’est pas le mien. »

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale, RETRAITES, Syndicats | Pas de Commentaire »

François Morel sur France Inter : « Le mépris n’est jamais une bonne méthode de gouvernance »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

L’humeur de François Morel sur France Inter ce matin (25 juin 2010)

http://www.dailymotion.com/video/xdtar0

 

Cet été François Morel sera présent sur France Inter pour une chronique quotidienne à 7 h 55.

Le retrouvera-t-on à la rentrée ?

**************************************

Source : http://bellaciao.org/fr/

Communiqué de la SNJ CGT

L’humour, l’impertinence, la liberté de ton n’ont donc plus toute leur place sur France Inter. Le licenciement de Stéphane Guillon et Didier Porte sonne comme un rappel à l’ordre brutal à deux ans de la future élection présidentielle. Moquer les responsables politiques ou la direction à l’antenne expose désormais à des sanctions. Jean-Luc Hees peut bien affirmer à la presse qu’il a pris ces graves décisions sans subir de pressions. C’est peut-être vrai. Il ne fait alors que devancer les désirs du Prince qui nomme et peut révoquer les pdg de l’audiovisuel public selon son bon vouloir.

A la brutalité de ces décisions s’ajoute la duperie. La semaine dernière encore, la direction de France Inter affirmait réfléchir à la place de l’humour dans la matinale. Résultat : la chronique humoristique est purement et simplement supprimée. Récemment, Stéphane Bern, producteur du « Fou du roi » pensait avoir obtenu des garanties sur le maintien de Didier Porte dans l’émission. Résultat : Didier Porte est licencié. Jean-Luc Hees et Philippe Val n’apprécient pas qu’on les moque mais ils aiment bien se moquer de nous !

Les licenciements de Stéphane Guillon et Didier Porte mettent gravement en cause la liberté d’expression des humoristes sur France Inter et les antennes de Radio France. Une liberté à laquelle les auditeurs et les salariés de Radio France sont attachés, qu’il faut défendre et non bâillonner.

C’est inacceptable !

Publié dans Censure, LIBERTES, POLITIQUE, Syndicats | Pas de Commentaire »

Nicolas Sarkozy et le sens des priorités

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Publié sur : Le Courrier.ch (Quotidien suisse et indépendant)

URL de l’article :
http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=446231

Nicolas Sarkozy et le sens des priorités

Paru le Vendredi 25 Juin 2010

SIMON PETITE

International C’est ce qui s’appelle avoir le sens des priorités. D’un côté, des centaines de milliers de Français dans la rue ou en grève pour protester contre la fin de la retraite à 60 ans. De l’autre, vingt-trois footballeurs revenant piteusement d’Afrique du Sud.
Et devinez qui Nicolas Sarkozy a reçu malgré son agenda officiellement surchargé? Thierry Henry, l’attaquant vedette de l’équipe de France. Pour s’occuper des déboires des Bleus, le président a décommandé une rencontre de préparation au G20 de ce week-end. La régulation financière ou l’aide au développement passent après les caprices d’une équipe d’ados attardés millionnaires, mais bientôt retraités.
L’épisode en dit long sur le système Sarkozy. Le président ne peut s’empêcher de monopoliser l’espace médiatique. Il lui aurait été impossible de rester hors-jeu alors que les Bleus ne quittent plus la «une». Dans cette logique, il est bien plus important de communiquer que de gouverner. A l’Élysée, on a les yeux rivés sur le 20heures. Beaucoup moins sur la rue.

Le président Sarkozy ne se contente pas de son omniprésence médiatique. Depuis la réforme de l’audiovisuel, il nomme les directeurs des télévisions et des radios publiques. Ce mode de désignation rend suspecte la moindre décision, à l’image des licenciements des humoristes Stéphane Guillon et Didier Porte sur France Inter, qui n’épargnaient ni Sarkozy ni ses ministres.
Ne parlons même pas des chaînes privées, qui appartiennent toutes à des proches du chef de l’Etat. Pour compléter le tableau, Nicolas Sarkozy n’est pas non plus insensible à l’avenir de la presse, comme en témoigne son intervention dans les tractations pour trouver un repreneur au journal Le Monde.
Nicolas Sarkozy n’a rien inventé. Le modèle en la matière s’appelle Silvio Berlusconi. Avant de se lancer en politique, le Cavaliere a fait fortune dans les médias. Depuis qu’il est à la tête de l’Italie, il a transformé la Péninsule en «médiacratie», poussant la personnification du pouvoir, la simplification des enjeux et la polarisation avec ses adversaires politiques à un niveau jamais atteint dans une démocratie.
Il n’est pas étonnant que dans un tel système le ballon rond, spectacle immensément populaire, joue un rôle incontournable. Les victoires sportives ont toujours été instrumentalisées politiquement, surtout par les dictatures. Le phénomène touche désormais les démocraties, qui récupèrent même les défaites. 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Mon ordinateur est-il ou n’est-il pas de gauche ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Cette sacrée bécane a choisi le 24 juin pour tenter de me réduire au silence. Enfin, après quelques manipulations de bricoleuse informatique, elle a bien voulu reprendre du service mais il se peut qu’elle décide la grève générale, (voire  définitive), dans les prochains jours. Si tel était le cas, profitez-en pour revisiter notre blog et faites-vous plaisir en écoutant quelques chansons ( rubrique « musique » dans le menu de gauche de la page d’accueil). A bientôt… j’espère !

Publié dans INFOS | Pas de Commentaire »

24 juin 2010 : en quelques chiffres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Paris : 130 000 manifestants – Marseille : 120 000 – Lyon : 25 000 – Grenoble : 45 000 – Saint-Étienne : 30 000

Bordeaux : près de 70 000 – Tours : plus de 10 000

Dans notre région :

Lille : 25 000 – Boulogne : plus de 8 000 – Dunkerque : 6 000

Arras : au moins 3 000 – Calais : 2 500 – Douai : 2 000 selon la police !

Maubeuge : 1000

Quelques photos : Maubeuge – Lille

 

dscn5801.jpgdscn5802.jpgdscn5803.jpgdscn5817.jpgdscn5825.jpgdscn5816.jpgdscn5828.jpgdscn5831.jpgdscn5815.jpg

Publié dans Luttes, RETRAITES | 1 Commentaire »

La plus forte mobilisation de l’année !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 juin 2010

Victor Hugo, Les Châtiments / L’homme a ri (extrait)

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent; ce sont
Ceux dont un dessein ferme emplit l’âme et le front,
Ceux qui d’un haut destin gravissent l’âpre cime,
Ceux qui marchent pensifs, épris d’un but sublime,
Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour,
Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour.
C’est le prophète saint prosterné devant l’arche,
C’est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche,
Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins.
Ceux-là vivent, Seigneur! les autres, je les plains.
Car de son vague ennui le néant les enivre,
Car le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre.

 

http://www.dailymotion.com/video/xbjy95

 

Dans tout le pays, la participation aux manifestations a été massive. Plus de 2 millions de personnes sont descendues dans la rue pour défendre les retraites. 

Quelques titres relevés sur le web :

Deux millions de manifestants : objectif atteint pour les syndicats (Le Parisien)

Mobilisation massive pour les retraites en France (Le Point)

Retraites : des dizaines de milliers de manifestants à Paris (nouvel Obs)

Les syndicats doublent la mise (Europe 1)

Réforme des retraites : pari gagné pour les syndicats (RTL)

Retraite : très forte mobilisation (La Provence)

Grève : les manifs font le plein (le JDD)

Les salariés voient rouge : (Le journal du Pays Basque)

Retraites : les manifestations font le plein (La Voix du Nord)

Cette journée est un succès pour les syndicats (le Figaro !)


Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

« La France qui gagne est dans la rue : France 1 – Sarkoland 0″

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 juin 2010

 24 juin 2010

Les salariés font coup double sur les retraites

Par Paule Masson 

REtraites%20571 dans RETRAITESDans le cortège parisien.

Photo : Patrick Nussbaum

Les salariés du public comme du privé sont massivement descendus dans la rue, hier. Le peuple de gauche aussi. Pour beaucoup, le succès de la journée de mobilisation est un début. Le gouvernement doit revoir sa copie d’ici au Conseil des ministres du 13 juillet.

Le compteur monte. Indiscutablement. Il double même. Et pendant que Nicolas Sarkozy s’agite avec les joueurs de football pour tenter de faire diversion, près de 2 millions de salariés sont venus, hier, rappeler au président de la République que la brûlante actualité commande de proposer une tout autre réforme des retraites. L’intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-FSU-Unsa-Solidaires s’était donné l’ambition de « faire mieux » que le 27 mai dernier pour cette quatrième journée d’action depuis début 2010. Pari réussi. Tous les compteurs sont doublés, qu’il s’agisse du nombre de manifestants ou des taux de grévistes. Les salariés du secteur public comme du privé sont massivement descendus dans la rue. Le peuple de gauche aussi.
« La France qui gagne le 24 juin 2010 : France 1 – Sarkoland 0 », entendait-on, au son des vuvuzelas, parmi les rangs serrés des quelque 12 000 manifestants de Tours. La métaphore footballistique a raflé la vedette pour les slogans, à l’image de 10 000 Strasbourgeois qui défilaient au milieu de banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « Travailler plus pour gagner plus, vuvuzetes bien foutu de nous. »

 

Lire la suite… »

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Retraites : l’Humanité vous offre un « journal de la grève »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 juin 2010

Retraites : l'Humanité vous offre un

humanite dans RETRAITES 24 juin 2010

Retraites :

l’Humanité vous offre un « journal de la grève »

À NOS LECTEURS

En raison d’un arrêt de travail à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales CGT, les quotidiens nationaux ne paraîtront pas vendredi 25 juin. Les salariés de l’Humanité qui approuvent les motivations de la journée d’action du 24 juin ont décidé d’éditer un «journal de la grève» pour le site Web de l’Humanité. Celui-ci sera disponible, gratuitement dans la soirée du 24 juin, donnant à voir, en texte et en images, l’ampleur de ce mouvement.

Il vous suffira de cliquer sur la vignette de la Une de l’Humanité, dans la colonne »Toute l’Humanité ».

http://humanite.fr/

 

Vous retrouverez votre quotidien le samedi 26 juin avec une pagination renforcée.

Publié dans Presse - Medias, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Patrice Lumumba : Pour que justice soit enfin rendue !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 juin 2010

Publié le 22 juin 2010 par : Patrice Lumumba : Pour que justice soit enfin rendue ! dans AFRIQUE img_logo_new

Auteur :  Nadine ROSA-ROSSO

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/Patrice-Lumumba-devoir-de-memoire-droit-a-la-verite-et-soif-de-justice.html

Patrice Lumumba :

devoir de mémoire, droit à la vérité et soif de justice !

 

arton10951-db6ba dans EUROPE

Nadine ROSA-ROSSO

Compte-rendu de la conférence de presse de ce mardi 22 juin 2010.

François Lumumba, fils aîné de Patrice, dépose plainte contre douze Belges impliqués dans l’enlèvement, la torture et l’assassinat de son père, Patrice Lumumba.

C’est en présence de Guy, le fils cadet de Patrice Lumumba, né après l’assassinat de son père que Christophe Marchand, avocat et Ludo De Witte, expert, ont présenté et éclairé le contexte de la plainte qui sera déposée en octobre prochain.

La conférence de presse s’est tenue dans les locaux de la Ligue belge (francophone) des Droits de l’Homme. Son président, Benoît Van der Meerschen, a déclaré que, pour pouvoir faire la morale aux gouvernements africains sur les questions des droits de l’Homme, il convenait de balayer d’abord devant sa propre porte.

Ludo De Witte a rappelé l’implication belge directe dans le morcellement du Congo à la fin de l’année 1960. Le gouvernement belge de l’époque a soutenu activement, sur le plan politique et militaire, les sécessions des provinces du Kasaï et du Katanga dans le but de renverser le gouvernement central, démocratiquement élu, de Patrice Lumumba. Le dossier complet constitué par Ludo De Witte peut être consulté (en néerlandais) sur le site www.apache.be ).

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

La dernière lettre de Patrice Lumumba

Ma compagne chérie,

Je t’écris ces mots sans savoir s’ils te parviendront, quand ils te parviendront et si je serai en vie lorsque tu les liras. Tout au long de ma lutte pour l’indépendance de mon pays, je n’ai jamais douté un seul instant du triomphe final de la cause sacrée à laquelle mes compagnons et moi avons consacré toute notre vie. Mais ce que nous voulions pour notre pays, son droit à une vie honorable, à une dignité sans tache, à une indépendance sans restrictions, le colonialisme belge et ses alliés occidentaux – qui ont trouvé des soutiens directs et indirects, délibérés et non délibérés, parmi certains hauts fonctionnaires des Nations-Unies, cet organisme en qui nous avons placé toute notre confiance lorsque nous avons fait appel à son assistance – ne l’ont jamais voulu.

Ils ont corrompu certains de nos compatriotes, ils ont contribué à déformer la vérité et à souiller notre indépendance. Que pourrai je dire d’autre ?

Que mort, vivant, libre ou en prison sur ordre des colonialistes, ce n’est pas ma personne qui compte. C’est le Congo, c’est notre pauvre peuple (…)

[Lire la suite sur : grioo.com/]

 

Discours de Patrice Lumumba le 30 juin 1960

patrice-lumumba-en-portrait

Source : http://www.afrocentricite.com/

 

Ce discours prononcé devant le roi des Belges, Axel Marie Gustave Baudoin, est réputé avoir scellé le sort funeste de Patrice Emery Lumumba.  En effet, il marquait d’emblée la ferme volonté du Premier ministre congolais d’exercer toute la souveraineté politique que supposait le principe de l’indépendance conquis de haute lutte face au colon. Or, les élites colonialistes belges entendaient continuer de piller les ressources du Congo, tout en feignant d’approuver une indépendance qu’elles prétendaient officiellement avoir octroyée, tandis qu’elles insinuaient officieusement que les Congolais n’y étaient pas encore préparés.

[Lire la suite sur : afrocentricite.com/]

 

Publié dans AFRIQUE, EUROPE, HISTOIRE, Justice | 1 Commentaire »

Éducation nationale : Le combat d’une veuve de l’amiante

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 juin 2010

Éducation nationale : Le combat d'une veuve de l'amiante dans Education nationale amiante%20hu%20copie

humanite dans Luttes 22 juin 2010 – Hugo Castanera et Viviane Clermont

Le combat d’une veuve de l’amiante

 

Hervé Lefebvre, enseignant, est décédé d’un cancer de la plèvre. Sa femme se bat contre l’éducation nationale pour éviter à d’autres enseignants le sort de son mari.

«Tu es sûre que c’est bien à cause de ça ? » Voilà ce qu’entend en général Lou Lefebvre lorsqu’elle évoque la mort de son mari. Artiste peintre et professeur d’arts plastiques au collège Joseph-Vallot à Lodève, dans l’Hérault, Hervé Lefebvre est décédé le 27 novembre 2009 à l’âge de cinquante-deux ans d’un cancer de la plèvre, diagnostiqué quelques mois auparavant. Une maladie – Hervé et Lou le savent bien – réputée pour être une conséquence directe de l’exposition prolongée à l’amiante. Cette amiante, Hervé l’a bien respirée au cours de sa carrière dans l’ancien collège de Lodève. Ironie du sort, c’est en partie grâce aux efforts de l’enseignant, déjà sensibilisé aux dangers de la substance, que l’établissement avait fini par être démonté en 1997.

Demande de pension refusée

Fait rare dans le monde du travail, le jour de la mort de son mari, Lou Lefebvre a la surprise de recevoir une lettre de reconnaissance de maladie professionnelle. Ce courrier est l’aboutissement de la longue lutte menée par le couple entre mai et novembre 2009, avec l’aide de la FSU, principal syndicat de l’éducation nationale. Pourtant, cette reconnaissance est purement symbolique et n’implique pas l’attribution d’une pension pour la conjointe de la victime. 

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Publié dans Education nationale, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

12345...17
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy