Feignies : Projet de création d’une usine de fabrication de grenaille (4)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Publié le 25 juin, mis à jour le 26 juin

Le Conseil municipal s’est donc prononcé ce matin sur le projet d’implantation de l’usine de grenaille sur le site de Sambre et Meuse.

Rappelons qu’à l’occasion de l’enquête publique (3 mai – 3 juin), un collectif citoyen s’était constitué et avait permis à la population d’être informée sur le sujet.

Ce matin, donc, le Conseil a donné un avis négatif au projet :

Sur les 29 membres du Conseil, 22 étaient présents et il y avait 6 procurations de vote.

A la demande de 12 élus, le vote a eu lieu à bulletins secrets :

Non à l’implantation : 18

Oui : 4

Abstentions : 6

Cet avis négatif sera joint à l’enquête publique. C’est un élément important mais non décisif car la décision finale sera prise par le Préfet de Région. 

Quelques questions concernant ce dossier :

  • N’y a-t-il pas un sérieux problème de communication, d’information entre les élus de l’Agglomération*, les élus du Conseil municipal et les citoyens ?
  • N’y a-t-il pas ce même problème entre l’Agglomération et les élus municipaux ?
  • Sur des dossiers aussi importants, la population ne devrait-elle pas être consultée avant les prises de décision ?

* : le 11 juin 2009, les élus de l’Agglo s’étaient prononcés pour la cession à la société Beta Steel Europe  de 7 000 m2 de bâtiments sur le site de Sambre et Meuse. 

Remarque : Dans certains cas l’information circule…

Pour s’être intéressé au dossier « Beta Steel » et avoir communiqué les informations, des citoyens :

  • ont reçu la visite d’un retraité actif de la mairie de Feignies, 
  • ont été contactés par les Renseignements Généraux
  • font l’objet d’un contrôle URSSAF…

 

Publié dans Infos Feignies | Pas de Commentaire »

André Manoukian et Tété nous font découvrir la musique de Cuba (France5)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Vu sur : Cuba Si Lorraine – 24 juin 2010

Tété et Dédé à Cuba…à ne pas manquer vraiment ! (vidéo)

Dédé et Tété à cuba, à vous dire franchement je craignais de voir encore un remix d’anticastristes sur base musicale…et bien non !

A vrai dire je me suis même régalée, ça change du Moati, alors pour une fois ne boudons pas notre plaisir, France 5 le laisse à découvrir sur son site jusqu’au 1er juillet , alors ceux qui n’ont pas eu l’occasion de le regarder dépêchez-vous !

Je ne vais pas tout vous dévoiler, juste une chose que j’ai trouvé particulièrement savoureuse. Le premier musicien que vont rencontrer nos deux zigues est un des plus grand tresero de Cuba, à la fin de leur discussion ils lui demandent ce qu’il souhaiterait pour l’avenir de Cuba. Pancho Amat répond qu’en tant que musicien il souhaite que les cubains continuent à chanter et danser….puis il prend sa tres et joue…Hasta Siempre Comandante, j’ai trouvé cela génial !

Mais regardez plutôt :

http://documentaires.france5.fr/documentaires/tete-ou-dede-cuba (Vidéo intégrale disponible jusqu’au 1er juillet 2010)

Cuba Si Lorraine

Publié dans Cuba, HISTOIRE, Musiqe | Pas de Commentaire »

Politique et argent, la confusion des genres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Publié le 25 juin 2010 par : Politique et argent, la confusion des genres dans ECONOMIE img_logo_new

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/L-argent-qui-corrompt-Le-Monde-Diplomatique.html

« L’argent qui corrompt » (Le Monde Diplomatique)

arton10968-44df2 dans POLITIQUE

Pierre RIMBERT

http://www.monde-diplomatique.fr/ca…

Illustration : Michael Mucci

« Qui dirige – les gouvernements ou les marchés financiers ? »

La question, posée par l’économiste Robert Skidelsky (Financial Times, 17 juin 2010), ne soulève pas un suspense insoutenable alors que, sous la pression des investisseurs, les pouvoirs publics européens imposent des politiques d’austérité à leurs populations. En l’espace de quelques semaines, Allemagne, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Roumanie, etc, ont annoncé des mesures de restriction budgétaire destinées à contenir l’endettement : report de l’âge de départ en retraite, baisse du salaire des fonctionnaires, rabotage des prestations sociales et suppression de certaines allocations, hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), privatisations. Un éventail complété comme il se doit – car il importe d’opposer le gramme au kilo sur l’autre plateau de la balance sociale – par une hausse insensible de la fiscalité sur les hauts revenus, bonus et stocks options.

Pareil virage économique pris sous la pression des marchés ne figurait pas dans les programmes électoraux sur la foi desquels les dirigeants furent portés au pouvoir. Ces choix sont légaux ; sont-ils légitimes ? Leur orientation sociale apparaît tellement déséquilibrée que l’interprétation n’appelle nul recours à la « complexité » : sous la pression des riches, les gouvernements font payer aux pauvres la facture de la spéculation financière.

Car pour les possédants, la crise semble passée. « En 2009, le nombre de foyers millionnaires en dollars a augmenté d’environ 14 % et atteint 11,2 millions, quasiment autant qu’en 2007 », jubile le Boston Consulting Group dans son rapport 2010 sur la richesse mondiale intitulé « Regagner le terrain perdu ». Au même moment, et comme si la leçon ne pouvait être administrée que par une forme de pédagogie du pire, se succèdent en France les révélations sur le train de vie des dirigeants et les conflits d’intérêts qu’engendrent leurs activités lucratives privées ou celle de leurs famille. Au-delà de la situation de M. Jean-François Copé, avocat d’affaires chez Gide-Loyrette-Nouel et président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, ou de Mme Florence Woerth, qui fut simultanément épouse du ministre du budget (et trésorier de l’UMP), administratrice du groupe de luxe Hermès et gestionnaire des actifs de la milliardaire Liliane Bettencourt, la confusion de la chose publique et des intérêts privés atteint un point inédit.

Elle procède d’un double mouvement de « privatisation » des grands commis de l’Etat et de « nationalisation » des catégories de pensée en vigueur dans le privé. Bien connue sous l’appellation de « pantouflage », la première dynamique implique des hauts fonctionnaires plus disposés que jamais à vendre leurs services, leurs connaissances et leurs carnets d’adresse à de grandes entreprises.

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

26 juin : 9e édition de la Marche des Fiertés LGBT de Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Site national du PCF - 25 juin 2010

Marche des Fiertés :

le PCF s’engage dans la lutte contre toutes les discriminations


26 juin : 9e édition de la Marche des Fiertés LGBT de Paris dans Discriminations

Samedi aura lieu la 9ème « Marche des Fiertés », lesbiennes, gay, bi et transsexuelles à Paris. Je souhaite qu’elle connaisse le plus grand succès possible.

Les communistes d’Ile-de-France et au delà seront présents et auront à cœur de contribuer à la réussite de cet immense rassemblement.

Il est aujourd’hui intolérable que des personnes soient brimées, réprimées, opprimées en raison de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leurs différences. A l’opposé de toutes les dominations, des divisions et inégalités qu’elles secrètent, notre engagement communiste s’identifie à la lutte contre toutes les discriminations et pour l’égalité des droits. C’est notre engagement au service de l’Humain, de son émancipation, de son épanouissement. Nos propositions, le travail des parlementaires communistes, l’activité de notre collectif « Fier-e-s et Révolutionnaires » en témoignent.

Face à un pouvoir qui s’arcboute pour écraser les acquis sociaux et toujours rabaisser les droits et libertés, il devient clair que le succès de chaque riposte, de chaque exigence pour mieux vivre et vivre ensemble, revêt un caractère décisif pour notre peuple. C’était le cas hier, ça le sera demain.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 25 juin 2010.

 

Publié dans Discriminations, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Fillon : la gouvernance par le mépris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Site national du PCF - 25 juin 2010

Retraite : La surdité de François Fillon est patente !

François Fillon a tenu ce matin sa conférence de presse sur la réforme des retraites comme si rien ne s’était passé hier. La surdité du Premier Ministre est patente et inacceptable ! Il a délibérément snobé les deux millions de manifestants qui étaient dans la rue hier.

http://www.dailymotion.com/video/xdthg2

 

Le gouvernement doit maintenant renoncer à présenter son projet de loi en conseil des ministres. Une autre réforme des retraites est possible et nécessaire : le PCF a fait des propositions alternatives et les forces de gauche doivent être partie prenante du débat national que demandent nos concitoyens.

Je conduirai en ce sens une délégation du Parti communiste français au CSA lundi. Les députés communistes et du PG viennent de déposer une proposition de loi qui garantit le financement de la retraite à 60 ans et à taux plein, une proposition sciemment ignorée à ce jour par le gouvernement. Les communistes seront mobilisés tout l’été pour faire grandir encore le front de riposte à la casse des retraites.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 25 juin 2010.

 

http://www.dailymotion.com/video/xdt1al

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Chômage : nouvelle hausse des inscrits en mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Chômage : nouvelle hausse des inscrits en mai dans Chomage humanitefr 25 juin 2010

Pôle emploi : nouvelle hausse des inscrits en mai

 

Le nombre d’inscrits à Pôle emploi, notamment âgés de 50 ans et plus, a encore augmenté en mai, selon des chiffres publiés jeudi, alors que les périodes de chômage restent pénalisantes dans le calcul de la retraite.

Fin mai, selon le ministère de l’Emploi, 2,699 millions de personnes étaient inscrites en catégorie A en métropole, davantage qu’en avril (+0,8% ou +22.600) et qu’en mai 2009 (+7,1%). C’est la plus forte hausse mensuelle depuis le début de l’année dans cette catégorie qui englobe les chômeurs cherchant tout type de contrat de travail et n’ayant pas travaillé dans le mois.

L’autre indicateur, la courbe des catégories A, B, C qui regroupe les demandeurs d’emploi ayant une activité réduite mais qui doivent faire des actes positifs de recherche d’emploi pour ne pas être radiés, a aussi progressé (+0,4% en un mois).

Dans cet ensemble, Pôle emploi a recensé 3,942 millions d’inscrits en métropole (+9,4% sur un an) et 4,182 millions avec les départements d’Outre-mer.

« Les effets sur l’emploi de la crise n’ont pas disparu même si depuis 2009, le marché du travail s’est stabilisé », a commenté la ministre de l’Économie et de l’emploi Christine Lagarde.

 

Près d’un salarié sur trois poussant la porte de Pôle emploi (28,6% en mai) est un ex-CDD ou intérimaire, des catégories particulièrement exposées à un relevé de carrière en pointillé au moment de la retraite.

Actuellement, les salariés peuvent valider pour la retraite tous les trimestres de chômage indemnisé.

Le chômage non indemnisé en revanche, qui touche les précaires mais aussi les personnes en fin de droits, les jeunes entrant dans la vie active, ou une partie des femmes qui s’arrêtent de travailler pour être au foyer, ne compte pas pour la retraite complémentaire.

Et pour la retraite de base, le chômage non indemnisé est pris en considération dans la limite d’un an, en règle générale, une durée que le gouvernement propose de porter à un an et demi dans son projet de réforme.

La moitié des demandeurs d’emploi n’est pas indemnisée par l’assurance chômage.

 

En mai, le nombre de demandeurs d’emploi âgés de 50 ans ou plus a augmenté davantage que les autres (+1,3% en catégorie A et +1,4% en A, B, C), au moment où le gouvernement veut faire travailler les Français jusqu’à 62 ans voire 67 ans pour avoir une retraite à taux plein.

« L’emploi des seniors va bénéficier des 33.000 accords d’entreprise et plans d’action en faveur de l’emploi des salariés âgés qui ont déjà été déposés au 1er juin », a réagi Mme Lagarde.

Le projet de réforme des retraites prévoit aussi, en dépit des difficultés budgétaires de l’État, d’instaurer une nouvelle aide publique ciblée, qui sera versée aux employeur recrutant des chômeur âgés de 55 ans ou plus, l’entreprise payant zéro cotisations patronales pendant un an.

Près d’un demi-million de salariés de 50 ans ou plus sont actuellement au chômage, selon l’Insee.

Ils sont davantage que les autres exposés au chômage de longue durée.

Globalement, le chômage de longue durée progresse, tout comme l’ancienneté moyenne d’inscription sur les listes toute tranche d’âge confondue.

Plus d’un demandeur d’emploi sur trois (1,4 million en métropole et plus 1,5 avec les DOM) pointe depuis un an ou plus, soit environ 30% de plus qu’en 2009.

Au total, Pôle emploi, encore loin d’apporter le service amélioré promis par le gouvernement et dont les syndicats déplore la situation « intolérable » (CFDT), doit traiter plus de 4,5 millions d’inscrits.

 

Publié dans Chomage, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Pour financer les retraites, le gouvernement compte-t-il sur la mort prématurée des salariés ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Source : bastamag.net/ - 24 juin 2010 –

Auteur : Ivan du Roy

Pénibilité au travail

Pour financer les retraites,

le gouvernement est-il prêt à laisser crever les salariés ?

 

Pas la peine de tourner autour du pot : avec des possibilités réduites de départ en retraite anticipée, le gouvernement compte-t-il sur la mort prématurée des salariés exerçant des métiers pénibles pour financer le système des retraites ? Pour les associations des accidentés de la vie et les victimes de l’amiante, cela semble être le cas.

« Injuste, inéquitable et de mauvaise foi », commentent l’Association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva) et l’Association des accidentés de la vie (Fnath), à propos du projet concocté par le ministre du Travail Éric Woerth [1].

Pour les salariés dont la santé s’est dégradée au travail, le dispositif de retraite anticipée se contente de constater d’éventuelles incapacités physiques. Première conséquence : « Il écarte les salariés qui ont été exposés à des produits cancérogènes et qui ont de ce fait une espérance de vie réduite, mais pas de traces physiques de cette atteinte. » Bref, si vous n’êtes pas sous chimiothérapie avant 60 ans parce que vous avez manipulé des matériaux amiantés, passé trente ans à enduire de goudron de charmantes routes de campagne, ou participé à l’épandage de milliers de litres de pesticides pour grossir les chiffres des exportations agricoles, vous ne pourrez bénéficier d’une compensation sous forme de retraite anticipée.

[Lire la suite sur : bastamag.net/]

Publié dans POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

France Inter : C’est au tour de Vincent Josse d’être remercié

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Lu sur : France Inter : C'est au tour de Vincent Josse d'être remercié dans Presse - Medias dazibaoueb_logo_700

publié par babelouest (crisonnier mais libre) - 25 juin 2010

 

LE CLAN SARKOZY CONTINUE SON MÉNAGE A RADIO-FRANCE :

VINCENT JOSSE EST DÉGAGÉ

Source : LibertésInternet

Vincent  Josse

Posted by libertesinternets under Revue de Web

Une vision ouverte de la culture, un esprit non-parisianiste, un vrai souci de la qualité et anti-bling-bling… c’est tout cela que nous perdons. Qu’est ce qui va rester à France Inter ? Une radio normalisée, comme TF1 l’est déjà pour la télé ?

Note : le fait que Vincent Josse ne soit pas dans le petit microcosme Bruni-Val-Mitterand est certainement un pur hasard…

 

[ La Boite à Sorties - 25/06/2010]

Vingt-cinq minutes de débat autour du spectacle vivant contemporain vont disparaître sur France Inter à la rentrée prochaine. «Esprit critique» est l’émission petit format que les amoureux de la culture aiment entendre. Elle vit ses derniers instants.

Visiblement, Philippe Val fait le ménage pour la rentrée prochaine. Après l’humour de Didier Porte c’est l’esprit critique de Vincent Josse qui trinque. « Esprit critique » vous guide, vous éclaire dans vos choix culturels de 9h10 à 9h35 tous les matins du lundi au vendredi depuis quatre ans.  Le « journal sonore de la culture » ne sera plus. Fidèle à lui-même, son producteur n’entend pas « faire preuve de mauvais esprit ni (…) verser son fiel. » Il prend la (mauvaise) nouvelle avec philosophie et rappelle à ses auditeurs combien l’aventure fut pour lui fructueuse.

« La vie de la radio est mouvementée, soumise à la valse des patrons, donc au changement de programmes. (…) Nous ne partageons pas forcément leurs choix. » Le journaliste affirme sur son blog qu’il n’a pas « souhaité perdre ce rendez-vous, d’où cette envie de vous écrire, calmement, le bonheur d’avoir animé ce rendez-vous entouré d’une équipe qui prenait du plaisir à concevoir cette quotidienne (…) »

Les fans restent sans voix, touchés par cette disparition qui reflète une tendance actuelle : l’éviction des exceptions, des programmes qui ne décollent pas. « Je ne veux pas croire que Val supprime l’une des émissions les plus jolies, les plus surprenantes, les plus enrichissantes », se désole un internaute ce matin « RENDEZ-NOUS JOSSE ! » s’exclame-t-il. Un autre remercie simplement toute l’équipe d’avoir été fidèle à ce rendez-vous « qui donne envie et soif. Envie de traîner dans une librairie, baguenauder dans une expo, s’isoler avec un disque. » Un hommage joliment rendu que Vincent Josse  et sa troupe de joyeux critiques apprécieront sûrement.

http://www.laboiteasorties.com/2010/06/lesprit-critique-de-vincent-josse-quitte-france-inter/

Illustration ajoutée par Dazibaoueb

**************************************************

N’oubliez pas de visiter le blog de Vincent Josse. La réponse à son éviction est d’une grande dignité. 

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/blog/b/blog.php?id=11

 

Publié dans Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Nouvelle atteinte à la liberté de la presse

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Nouvelle atteinte à la liberté de la presse dans INFOS humanitefr 25 juin 2010

Un journaliste de France 3 giflé par le service d’ordre de Sarkozy

Un journaliste cameraman de France 3 a raconté vendredi avoir été giflé par un policier alors qu’il voulait filmer l’arrestation d’un jeune homme ayant insulté Nicolas Sarkozy lors de la visite surprise du chef de l’Etat en Seine-Saint-Denis mercredi.

« J’étais là par hasard, sur un tout autre sujet », explique sur le site europe 1.fr le cameraman de France 3 Ile-de-France, Pierre Lassus, lorsque, avec son équipe, il a vu Nicolas Sarkozy sortir du commissariat de La Courneuve.

Il a ensuite vu un jeune homme, qui aurait insulté le chef de l’Etat, se faire arrêter par des policiers. Une partie de la scène a été filmée et diffusée dans le journal télévisé de France 3 Ile-de-France.

« Quand le service d’ordre de Nicolas Sarkozy l’a arrêté (le jeune homme, NDLR), j’ai essayé de filmer mais nous n’avons pas pu. L’un des hommes s’est alors approché de moi et m’a claqué directement, en disant +on ne filme pas+ », poursuit le cameraman.

Le SNJ-CGT de France Télévisions a décidé de porter plainte « pour atteinte à la liberté de la presse » et de saisir le ministre de l’Intérieur pour qu’une enquête soit diligentée par l’inspection générale des services, a indiqué Jean-François Téaldi.

La société des journalistes (SDJ) de France 3 a dénoncé une « grave atteinte à la liberté de la presse ». « A l’évidence, la présidence de la République n’accepte les médias que dans un cadre qu’elle a au préalable strictement défini, pour contrôler au mieux son image », poursuit la SDJ, dans un communiqué.

Elle rappelle qu’ »aucun journaliste » n’avait été informé du déplacement du chef de l’État et que le caméraman de France 3, qui enquêtait depuis trois jours sur un trafic de stupéfiants, « avait pris soin de se présenter en tant que journaliste de France 3 auprès du ministre de l’Intérieur ».

Par ailleurs, le jeune homme, interpellé mercredi soir pour avoir insulté le président Nicolas Sarkozy qui effectuait une visite en Seine-Saint-Denis, a été condamné vendredi à 35 heures de travaux d’intérêt général (TIG) par le tribunal de grande instance de Bobigny.

Le procureur avait réclamé devant la 17ème chambre du tribunal une peine de 210 heures de TIG et sa privation des droits civils et civiques.

 

Publié dans INFOS, LIBERTES, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Combien coûte les catastrophes industrielles ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 juin 2010

Source : Accueil  du site Alternatives Economiques

Combien coûte les catastrophes industrielles ?

 

Guillaume Duval, Laurent Jeanneau | Article Web – 17 juin 2010

BP a finit par céder aux pressions de Barack Obama. Le 16 juin, le groupe pétrolier a accepté de créer un compte où 20 milliards de dollars seront bloqués pour indemniser les victimes de la marée noire qui souille le golfe du Mexique. Difficile de savoir jusqu’où la note s’élèvera, mais certains experts tablent sur plus de 30 milliards de dollars.

[...]

… en France, par exemple, 1 171 inspecteurs surveillent les établissements soumis à autorisation, alors qu’en 2002, suite à l’explosion de l’usine AZF, la commission d’enquête préconisait de porter leurs effectifs à plus de 2 000. Résultat: la France ne respecte pas une directive européenne qui imposait de réexaminer les autorisations de 6 500 installations sensibles avant fin 2007. Début 2010, 750 étaient encore en instance… (…)

[Article complet : alternatives-economiques.fr/]

Publié dans ECONOMIE, Environnement | Pas de Commentaire »

12345...17
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy