• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 26 juin 2010

Feignies : Projet de création d’une usine de fabrication de grenaille (4)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Publié le 25 juin, mis à jour le 26 juin

Le Conseil municipal s’est donc prononcé ce matin sur le projet d’implantation de l’usine de grenaille sur le site de Sambre et Meuse.

Rappelons qu’à l’occasion de l’enquête publique (3 mai – 3 juin), un collectif citoyen s’était constitué et avait permis à la population d’être informée sur le sujet.

Ce matin, donc, le Conseil a donné un avis négatif au projet :

Sur les 29 membres du Conseil, 22 étaient présents et il y avait 6 procurations de vote.

A la demande de 12 élus, le vote a eu lieu à bulletins secrets :

Non à l’implantation : 18

Oui : 4

Abstentions : 6

Cet avis négatif sera joint à l’enquête publique. C’est un élément important mais non décisif car la décision finale sera prise par le Préfet de Région. 

Quelques questions concernant ce dossier :

  • N’y a-t-il pas un sérieux problème de communication, d’information entre les élus de l’Agglomération*, les élus du Conseil municipal et les citoyens ?
  • N’y a-t-il pas ce même problème entre l’Agglomération et les élus municipaux ?
  • Sur des dossiers aussi importants, la population ne devrait-elle pas être consultée avant les prises de décision ?

* : le 11 juin 2009, les élus de l’Agglo s’étaient prononcés pour la cession à la société Beta Steel Europe  de 7 000 m2 de bâtiments sur le site de Sambre et Meuse. 

Remarque : Dans certains cas l’information circule…

Pour s’être intéressé au dossier « Beta Steel » et avoir communiqué les informations, des citoyens :

  • ont reçu la visite d’un retraité actif de la mairie de Feignies, 
  • ont été contactés par les Renseignements Généraux
  • font l’objet d’un contrôle URSSAF…

 

Publié dans Infos Feignies | Pas de Commentaire »

André Manoukian et Tété nous font découvrir la musique de Cuba (France5)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Vu sur : Cuba Si Lorraine – 24 juin 2010

Tété et Dédé à Cuba…à ne pas manquer vraiment ! (vidéo)

Dédé et Tété à cuba, à vous dire franchement je craignais de voir encore un remix d’anticastristes sur base musicale…et bien non !

A vrai dire je me suis même régalée, ça change du Moati, alors pour une fois ne boudons pas notre plaisir, France 5 le laisse à découvrir sur son site jusqu’au 1er juillet , alors ceux qui n’ont pas eu l’occasion de le regarder dépêchez-vous !

Je ne vais pas tout vous dévoiler, juste une chose que j’ai trouvé particulièrement savoureuse. Le premier musicien que vont rencontrer nos deux zigues est un des plus grand tresero de Cuba, à la fin de leur discussion ils lui demandent ce qu’il souhaiterait pour l’avenir de Cuba. Pancho Amat répond qu’en tant que musicien il souhaite que les cubains continuent à chanter et danser….puis il prend sa tres et joue…Hasta Siempre Comandante, j’ai trouvé cela génial !

Mais regardez plutôt :

http://documentaires.france5.fr/documentaires/tete-ou-dede-cuba (Vidéo intégrale disponible jusqu’au 1er juillet 2010)

Cuba Si Lorraine

Publié dans Cuba, HISTOIRE, Musiqe | Pas de Commentaire »

Politique et argent, la confusion des genres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Publié le 25 juin 2010 par : Politique et argent, la confusion des genres dans ECONOMIE img_logo_new

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/L-argent-qui-corrompt-Le-Monde-Diplomatique.html

« L’argent qui corrompt » (Le Monde Diplomatique)

arton10968-44df2 dans POLITIQUE

Pierre RIMBERT

http://www.monde-diplomatique.fr/ca…

Illustration : Michael Mucci

« Qui dirige – les gouvernements ou les marchés financiers ? »

La question, posée par l’économiste Robert Skidelsky (Financial Times, 17 juin 2010), ne soulève pas un suspense insoutenable alors que, sous la pression des investisseurs, les pouvoirs publics européens imposent des politiques d’austérité à leurs populations. En l’espace de quelques semaines, Allemagne, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Portugal, Royaume-Uni, Roumanie, etc, ont annoncé des mesures de restriction budgétaire destinées à contenir l’endettement : report de l’âge de départ en retraite, baisse du salaire des fonctionnaires, rabotage des prestations sociales et suppression de certaines allocations, hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), privatisations. Un éventail complété comme il se doit – car il importe d’opposer le gramme au kilo sur l’autre plateau de la balance sociale – par une hausse insensible de la fiscalité sur les hauts revenus, bonus et stocks options.

Pareil virage économique pris sous la pression des marchés ne figurait pas dans les programmes électoraux sur la foi desquels les dirigeants furent portés au pouvoir. Ces choix sont légaux ; sont-ils légitimes ? Leur orientation sociale apparaît tellement déséquilibrée que l’interprétation n’appelle nul recours à la « complexité » : sous la pression des riches, les gouvernements font payer aux pauvres la facture de la spéculation financière.

Car pour les possédants, la crise semble passée. « En 2009, le nombre de foyers millionnaires en dollars a augmenté d’environ 14 % et atteint 11,2 millions, quasiment autant qu’en 2007 », jubile le Boston Consulting Group dans son rapport 2010 sur la richesse mondiale intitulé « Regagner le terrain perdu ». Au même moment, et comme si la leçon ne pouvait être administrée que par une forme de pédagogie du pire, se succèdent en France les révélations sur le train de vie des dirigeants et les conflits d’intérêts qu’engendrent leurs activités lucratives privées ou celle de leurs famille. Au-delà de la situation de M. Jean-François Copé, avocat d’affaires chez Gide-Loyrette-Nouel et président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, ou de Mme Florence Woerth, qui fut simultanément épouse du ministre du budget (et trésorier de l’UMP), administratrice du groupe de luxe Hermès et gestionnaire des actifs de la milliardaire Liliane Bettencourt, la confusion de la chose publique et des intérêts privés atteint un point inédit.

Elle procède d’un double mouvement de « privatisation » des grands commis de l’Etat et de « nationalisation » des catégories de pensée en vigueur dans le privé. Bien connue sous l’appellation de « pantouflage », la première dynamique implique des hauts fonctionnaires plus disposés que jamais à vendre leurs services, leurs connaissances et leurs carnets d’adresse à de grandes entreprises.

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

26 juin : 9e édition de la Marche des Fiertés LGBT de Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Site national du PCF - 25 juin 2010

Marche des Fiertés :

le PCF s’engage dans la lutte contre toutes les discriminations


26 juin : 9e édition de la Marche des Fiertés LGBT de Paris dans Discriminations

Samedi aura lieu la 9ème « Marche des Fiertés », lesbiennes, gay, bi et transsexuelles à Paris. Je souhaite qu’elle connaisse le plus grand succès possible.

Les communistes d’Ile-de-France et au delà seront présents et auront à cœur de contribuer à la réussite de cet immense rassemblement.

Il est aujourd’hui intolérable que des personnes soient brimées, réprimées, opprimées en raison de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leurs différences. A l’opposé de toutes les dominations, des divisions et inégalités qu’elles secrètent, notre engagement communiste s’identifie à la lutte contre toutes les discriminations et pour l’égalité des droits. C’est notre engagement au service de l’Humain, de son émancipation, de son épanouissement. Nos propositions, le travail des parlementaires communistes, l’activité de notre collectif « Fier-e-s et Révolutionnaires » en témoignent.

Face à un pouvoir qui s’arcboute pour écraser les acquis sociaux et toujours rabaisser les droits et libertés, il devient clair que le succès de chaque riposte, de chaque exigence pour mieux vivre et vivre ensemble, revêt un caractère décisif pour notre peuple. C’était le cas hier, ça le sera demain.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 25 juin 2010.

 

Publié dans Discriminations, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Fillon : la gouvernance par le mépris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Site national du PCF - 25 juin 2010

Retraite : La surdité de François Fillon est patente !

François Fillon a tenu ce matin sa conférence de presse sur la réforme des retraites comme si rien ne s’était passé hier. La surdité du Premier Ministre est patente et inacceptable ! Il a délibérément snobé les deux millions de manifestants qui étaient dans la rue hier.

http://www.dailymotion.com/video/xdthg2

 

Le gouvernement doit maintenant renoncer à présenter son projet de loi en conseil des ministres. Une autre réforme des retraites est possible et nécessaire : le PCF a fait des propositions alternatives et les forces de gauche doivent être partie prenante du débat national que demandent nos concitoyens.

Je conduirai en ce sens une délégation du Parti communiste français au CSA lundi. Les députés communistes et du PG viennent de déposer une proposition de loi qui garantit le financement de la retraite à 60 ans et à taux plein, une proposition sciemment ignorée à ce jour par le gouvernement. Les communistes seront mobilisés tout l’été pour faire grandir encore le front de riposte à la casse des retraites.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 25 juin 2010.

 

http://www.dailymotion.com/video/xdt1al

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Chômage : nouvelle hausse des inscrits en mai

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 juin 2010

Chômage : nouvelle hausse des inscrits en mai dans Chomage humanitefr 25 juin 2010

Pôle emploi : nouvelle hausse des inscrits en mai

 

Le nombre d’inscrits à Pôle emploi, notamment âgés de 50 ans et plus, a encore augmenté en mai, selon des chiffres publiés jeudi, alors que les périodes de chômage restent pénalisantes dans le calcul de la retraite.

Fin mai, selon le ministère de l’Emploi, 2,699 millions de personnes étaient inscrites en catégorie A en métropole, davantage qu’en avril (+0,8% ou +22.600) et qu’en mai 2009 (+7,1%). C’est la plus forte hausse mensuelle depuis le début de l’année dans cette catégorie qui englobe les chômeurs cherchant tout type de contrat de travail et n’ayant pas travaillé dans le mois.

L’autre indicateur, la courbe des catégories A, B, C qui regroupe les demandeurs d’emploi ayant une activité réduite mais qui doivent faire des actes positifs de recherche d’emploi pour ne pas être radiés, a aussi progressé (+0,4% en un mois).

Dans cet ensemble, Pôle emploi a recensé 3,942 millions d’inscrits en métropole (+9,4% sur un an) et 4,182 millions avec les départements d’Outre-mer.

« Les effets sur l’emploi de la crise n’ont pas disparu même si depuis 2009, le marché du travail s’est stabilisé », a commenté la ministre de l’Économie et de l’emploi Christine Lagarde.

 

Près d’un salarié sur trois poussant la porte de Pôle emploi (28,6% en mai) est un ex-CDD ou intérimaire, des catégories particulièrement exposées à un relevé de carrière en pointillé au moment de la retraite.

Actuellement, les salariés peuvent valider pour la retraite tous les trimestres de chômage indemnisé.

Le chômage non indemnisé en revanche, qui touche les précaires mais aussi les personnes en fin de droits, les jeunes entrant dans la vie active, ou une partie des femmes qui s’arrêtent de travailler pour être au foyer, ne compte pas pour la retraite complémentaire.

Et pour la retraite de base, le chômage non indemnisé est pris en considération dans la limite d’un an, en règle générale, une durée que le gouvernement propose de porter à un an et demi dans son projet de réforme.

La moitié des demandeurs d’emploi n’est pas indemnisée par l’assurance chômage.

 

En mai, le nombre de demandeurs d’emploi âgés de 50 ans ou plus a augmenté davantage que les autres (+1,3% en catégorie A et +1,4% en A, B, C), au moment où le gouvernement veut faire travailler les Français jusqu’à 62 ans voire 67 ans pour avoir une retraite à taux plein.

« L’emploi des seniors va bénéficier des 33.000 accords d’entreprise et plans d’action en faveur de l’emploi des salariés âgés qui ont déjà été déposés au 1er juin », a réagi Mme Lagarde.

Le projet de réforme des retraites prévoit aussi, en dépit des difficultés budgétaires de l’État, d’instaurer une nouvelle aide publique ciblée, qui sera versée aux employeur recrutant des chômeur âgés de 55 ans ou plus, l’entreprise payant zéro cotisations patronales pendant un an.

Près d’un demi-million de salariés de 50 ans ou plus sont actuellement au chômage, selon l’Insee.

Ils sont davantage que les autres exposés au chômage de longue durée.

Globalement, le chômage de longue durée progresse, tout comme l’ancienneté moyenne d’inscription sur les listes toute tranche d’âge confondue.

Plus d’un demandeur d’emploi sur trois (1,4 million en métropole et plus 1,5 avec les DOM) pointe depuis un an ou plus, soit environ 30% de plus qu’en 2009.

Au total, Pôle emploi, encore loin d’apporter le service amélioré promis par le gouvernement et dont les syndicats déplore la situation « intolérable » (CFDT), doit traiter plus de 4,5 millions d’inscrits.

 

Publié dans Chomage, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy