• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 21 juin 2010

POUR LE MAINTIEN DES PSYCHOLOGUES DE L’ÉDUCATION NATIONALE DANS LE SERVICE PUBLIC D’ÉDUCATION

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2010

 

POUR LE MAINTIEN DES PSYCHOLOGUES

DE  L’ÉDUCATION NATIONALE

DANS LE SERVICE PUBLIC D’ÉDUCATION

de la maternelle à l’université

 

Signer la pétitionVoir les signataires

 

Le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux et la divulgation du schéma d’emplois 2011-2013 mettent crûment en lumière l’abandon de toute ambition démocratique pour L’ÉCOLE :

  • Par l’augmentation du nombre d’élèves dans les classes,
  • Par la suppression de tous les moyens d’aide et d’accompagnement des enfants et des adolescents dans le cadre du service public de l’Éducation nationale.

La « mise en extinction » des psychologues dans le 1er degré, la fermeture de nombreux CIO (Centres d’Information et d’Orientation) et la disparition progressive des conseillers d’orientation-psychologues dans le second degré vont toucher de plein fouet les élèves, les familles, les équipes enseignantes. Les enseignants spécialisés des RASED (Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté), les conseillers pédagogiques sont aussi concernés… Cet appauvrissement, s’il se confirme, se traduira :

  • Par l’abandon des actions de soutien (scolarisation des élèves en situation de handicap, médiation, situations de crise…),
  • Par l’abandon des actions de prévention,
  • Par l’abandon des actions de suivi et d’accompagnement psychologiques (difficultés d’apprentissage, de comportement, décrochages scolaires, aide à l’élaboration des projets d’orientation…).

Nous nous opposons fermement aux intentions ministérielles d’en réduire les effectifs et de transformer leurs missions. Ces projets sont significatifs du peu de cas apporté au développement de l’enfant et de l’adolescent, et à leur accès à l’autonomie dans des conditions et des perspectives de réussite indépendantes de leur milieu d’origine.

Nous demandons que soient clairement réaffirmées la pérennité et la promotion d’un service de psychologie de l’Éducation nationale au plus près des besoins des enfants, des élèves et des familles.

 

Les organisations signataires du Groupe des 7 :

ACOP-F : Association des conseillers d’orientation-psychologues de France

AFPEN : Association Française des Psychologues de l’Education Nationale

SFP : Société Française de Psychologie

SNES-FSU : Collectif national des conseillers d’orientation-psychologues

SNP : Syndicat National des Psychologues

SnpsyEN-UNSA : Syndicat national des psychologues de l’Éducation nationale de l’UNSA

SNUipp-FSU : Collectif national des psychologues

Liste des organisations qui soutiennent cet appel :

AFPSSU : Association Française de Promotion de la Santé Scolaire et Universitaire.

ICEM pédagogie Freinet :Institut coopératif de l’école moderne.

SE-UNSA : Syndicat des enseignants Union des syndicats autonomes.

Signer la pétition

 

Publié dans Education nationale, PETITION, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Retraites : Appel des féministes à manifester jeudi 24 juin contre la politique du gouvernement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2010

Source : http://www.osezlefeminisme.fr/

A l’initiative des militantes et militants d’Osez le féminisme,

des féministes – responsables syndicalistes, associatives et politiques –

appellent à manifester jeudi 24 juin prochain pour défendre nos retraites.

 

La réforme des retraites : un pas en arrière pour les femmes

 

Retraites : Appel des féministes à manifester jeudi 24 juin contre la politique du gouvernement dans Droits des femmes

La réforme des retraites, présentée mercredi par le gouvernement, se targue d’être une réforme juste, notamment en matière d’égalité femmes – hommes.

Rappelons la situation actuelle : les retraites des femmes sont inférieures de 38% à celles des hommes et plus de la moitié des retraitées touchent une pension inférieure à 900€. Ce décalage prend racine dans les inégalités professionnelles nombreuses qui se cumulent au long de la carrière : orientation sexuée, précarité, temps partiels subis, différences de salaires, manque de mesures compensatoires suffisantes ou encore inégalités dans les niveaux de responsabilité…. Pour répondre à cet écart et lutter contre le niveau de pension insuffisant des femmes, le gouvernement prévoit la prise en compte les indemnités journalières du congé maternité dans le calcul de la retraite. Mesure compensatoire juste mais qui ne concerne – en moyenne – que 16 ou 32 semaines… sur plus de 2000 semaines d’activité au total. Si le gouvernement affirme que cette mesure va permettre de rattraper le retard abyssal en matière d’égalité femmes – hommes, c’est soit qu’il refuse de voir la réalité en face, soit qu’il essaye de détourner l’attention.

 

Les propositions du gouvernement représentent un pas en arrière pour les femmes.

Celles-ci sont en effet aujourd’hui nombreuses (30% des salariées) à liquider leurs droits à la retraite à 65 ans faute de n’avoir pu rassembler avant le nombre de trimestres nécessaires pour toucher une pension à taux plein. Les hommes, moins touchés par les carrières en dent-de-scie, sont 5% dans ce cas. Or, le taux d’emploi des femmes de plus de 60 ans est très faible (4,3%). Elles sont donc nombreuses avant 65 ans à connaître une situation de chômage ou de précarité. En reculant l’âge légal de départ de 60 à 62 ans et l’âge de départ à taux plein de 65 à 67 ans le gouvernement choisit donc d’allonger cette période de précarité et s’en prend ainsi directement au niveau des pensions et aux conditions de vie des femmes.

La suppression du dispositif autorisant un départ anticipé pour les salariés fonctionnaires qui attestent de 15 ans de services et sont parents de 3 enfants touche également de plein fouet les femmes. Cette disposition garantit en effet à des milliers de femmes une retraite à taux plein malgré une carrière interrompue par les congés maternités ou parentaux.

Nous alertons le gouvernement : les mêmes causes vont produire les mêmes effets. La réforme qu’il propose s’inscrit dans la suite de celles de 1993 et 2003, qui ont eu comme conséquence non seulement une baisse générale du niveau des pensions mais également un accroissement des inégalités entre les femmes et les hommes.

Si l’objectif d’une réforme des retraites est de garantir à toutes et à tous un niveau de retraite décent et d’œuvrer pour l’égalité entre les femmes et les hommes, le gouvernement a choisi la mauvaise voie. Il est encore temps d’en changer et de prendre des mesures fortes pour à la fois faire de l’égalité professionnelle un horizon proche et revaloriser immédiatement les pensions des retraitées. C’est pour cette raison que nous serons présentes dans la rue le 24 juin prochain.

Maryse Dumas (CGT), Annick Coupé (Solidaires), Bernadette Groison (FSU), Marie-Georges Buffet (PCF), Cécile Duflot (Les Verts) Danielle Bousquet (PS), Martine Billard (PG), Arlette Zilberg (Verts), Anne Leclerc (NPA), Carine Favier (Présidente du Mouvement Français pour le Planning Familial), Maya Surdut (CNDF), Yves Roudy (ancienne ministre), Fatima Lalem (adjointe au Maire de Paris chargée de l’égalité femme/homme), Annie Sugier (Ligue Internationale du Droit des Femmes), Evelyne Rochedereux (CIBEL), Nicole Savey (Maison des femmes de Montreuil), ont signé l’appel parmi plus d’une cinquantaine de féministes

Pour soutenir l’appel des féministes, cliquez ici

Publié dans Droits des femmes, Luttes, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

La vieille Europe et la nouvelle Amérique Latine. Pendant que… (Rebelion)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2010

Source : La vieille Europe et la nouvelle Amérique Latine. Pendant que... (Rebelion) dans Amerique latine img_logo_new

URL de cet article

http://www.legrandsoir.info/La-vieille-Europe-et-la-nouvelle-Amerique-Latine-Pendant-que-Rebelion.html

Auteur : Pascual Serrano
www.pascualserrano.net
http://www.rebelion.org/noticia.php…

Traduction M. Colinas

La vieille Europe et la nouvelle Amérique Latine. Pendant que…

(Rebelion)

arton10876-99e8e dans EUROPE

Pascual SERRANO

Pendant que nous pensions que ces gouvernements-là, c’étaient des gouvernements populistes qui cherchaient seulement à gagner des électeurs, ils augmentent le salaire minimum des citoyens (au Nicaragua, en février, a été votée, pour 2010, une hausse des salaires de 12 %) alors qu’ici, en Europe, ils gèlent les pensions des retraités et ils baissent les traitements des fonctionnaires.

Pendant que nous qualifions ces économies-là de pauvres et de sous-développées, la Commission Économique pour l’Amérique Latine (CEPAL) annonce que les pays de l’UNASUR connaîtront une hausse de 5 % de leur PIB alors qu’ici, nous prions le Ciel pour que cet indice ne soit pas négatif.

Pendant que nous taxions avec mépris ces démocraties-là de républiques bananières mal nées de dictatures précédentes, elles traînent en justice et jettent en prison leurs militaires putschistes (en mai dernier, en Argentine, le dictateur Jorge Rafael Videla a été jugé et condamné à la prison préventive) alors qu’ici, en Europe, nous faisons un procès au juge qui a osé ouvrir une instruction judiciaire sur le franquisme.

 

Lire la suite… »

Publié dans Amerique latine, EUROPE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Affaire Bettencourt : Plongée en eaux troubles !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2010

19 juin 2010

L’affaire Bettencourt tourne au scandale fiscal et politique

La milliardaire Liliane Bettencourt aurait disposé de comptes bancaires non déclarés en Suisse pour un montant de près de 80 millions d’euros, ainsi qu’une île aux Seychelles, selon des enregistrements clandestins de conversations.

Révélés par le site Médiapart, qui en a publié des extraits, ces enregistrements réalisés par un ex employé de la milliardaire, mettent en scène le gestionnaire de fortune de l’héritière L’Oréal, Patrick de Maistre. Lequel déclare : « Il faut qu’on arrange les choses avec vos comptes en Suisse. Il ne faut pas que l’on se fasse prendre avant Noël ».

Un accord fiscal entre la France et la Suisse, qui devait initialement entrer en vigueur le 1er janvier 2010, aurait permis au fisc français de demander aux autorités helvétiques la levée du secret bancaire en cas de fraude présumée. Mais la ratification a pris du retard en raison d’un contentieux entre les deux pays sur une liste de contribuables français ayant des comptes cachés en Suisse, récupérée par la France.

Après avoir fait référence à cet accord fiscal, M. de Maistre assure à l’héritière de L’Oréal : « Je suis en train de m’en occuper et de mettre un compte à Singapour. Parce qu’à Singapour, ils ne peuvent rien demander ».

Selon cette conversation enregistrée par le maître d’hôtel de Mme Bettencourt, ce compte bancaire en Suisse « est de 12 ou 13 millions ». « Et vous en avez un autre, paraît-il, beaucoup plus important », ajoute M. de Maistre.

« Je suis allé voir ce compte à Vevey (canton de Vaud) où vous avez quand même 65 millions d’euros », annonce le gestionnaire à la milliardaire lors d’un rendez-vous trois semaines plus tard, le 19 novembre, toujours selon Médiapart.

« Il faut que l’on enlève ce compte de Suisse (…) Je suis en train d’organiser le fait de l’envoyer dans un autre pays, qui sera soit Hong Kong, Singapour ou en Uruguay (…) Comme ça, vous serez tranquille », explique Patrick de Maistre, selon cet extrait retranscrit par le site internet.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

A lire également l’article d’ Olivier Bonnet sur  : Plumedepresse.net/

Permalien : http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1439

République bananière

Affaire Bettencourt : Woerth et Sarkozy mouillés jusqu’au cou, France 2 a peur

Le pouvoir complice de fraude fiscale

Le vent tournerait-il en Sarkozie ? Il semble que le pouvoir a de plus en plus de mal à étouffer les affaires gênantes. Après le karachigate, où le gouvernement fait tout ce qu’il peut pour empêcher les investigations de la justice, une nouvelle affaire est désormais relayée par les grands médias, concernant la milliardaire propriétaire de L’Oréal, Liliane Bettencourt. « D’après Mediapart, les enregistrements suggèreraient un lien avec l’entourage de Nicolas Sarkozy« , annonce ainsi la journaliste de France 2 lors de l’émission Télé matin de samedi dernier. Que de précautions oratoires dans cette formulation ! Une prudence qui traduit la peur régnant au sein de la rédaction de France Télévisions lorsqu’il s’agit d’appeler un chat, un chat. Parce que l’article en question de Mediapart, Sarkozy, Woerth, fraude fiscale : les secrets volés de l’affaire Bettencourt, ne fait pas que « suggérer » un lien « avec l’entourage de Nicolas Sarkozy«  : il implique directement le chef de l’État lui-même !

[Lire la suite sur : plumedepresse.net/]

 

Articles Mediapart (abonnés) :

Médiapart publie les conversations entre Liliane Bettencourt et  ses conseillers (capture d'écran)

 

 

Médiapart publie les conversations entre Liliane Bettencourt et ses conseillers (capture d’écran) (source : lepost.fr)

http://www.mediapart.fr/journal/france/190610/affaire-bettencourt-les-revelations-de-mediapart

 

http://www.mediapart.fr/journal/france/210610/affaire-bettencourt-trois-cheques-trois-questions

 

Publié dans INFOS, POLITIQUE, UMP | Pas de Commentaire »

Congrès PCF : Débat « Candidature »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2010

 Débat « Candidature » avec intervention de Jacky Hénin
http://www.dailymotion.com/video/xdreyo

 

Publié dans PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy