• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 1 juin 2010

« Tout ça n’empêche pas, Nicolas, / que la Commune n’est pas morte »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2010

L’Humanité – 31 mai 2010 -  Yves Lenoir

Commune de Paris :

vibrant hommage au Mur des Fédérés


De mémoire de participants, il faut remonter plusieurs décennies en arrière pour trouver une foule aussi nombreuse à l’hommage traditionnel rendu, samedi 29 mai, à la Commune de Paris de 1871. Aux côtés des Amis de la Commune, cinquante-cinq organisations [1]

Dans son intervention publique, Joël Ragonneau, membre de la coordination des Amis de la Commune, a mis en parallèle la remise en marche par la Commune, des services publics abandonnés sur ordre de Thiers, et les luttes d’aujourd’hui pour les défendre et les améliorer. Il a démontré, par cet exemple, l’actualité et la modernité des idéaux de la révolution du printemps 1871…

Une vingtaine de gerbes ont été déposées par les organisations et les nombreux élus de gauche présents. Quatorze délégations étrangères, membres de la Coordination internationale des Amis des combattants en Espagne républicaine ont tenu à rendre hommage à la Commune, parmi eux plusieurs anciens brigadistes. Etaient également présents les amis luxembourgeois de la Commune de Paris. Le rassemblement s’est terminé par les chants du Temps des Cerises et de l’Internationale, interprétés par la Chorale populaire de Paris et repris en cœur par l’assistance.

________________________________________________________________

Notes :

[1] Notamment le PCF, le PS, le Parti de Gauche, la Gauche unitaire, le MRC, le PRG, les Verts, le NPA, LO, la CGT, la FSU, FO, Solidaires, UNSA, Syndicat de la Magistrature, MRAP, Ligue des Droits de l’Homme, ATTAC, ARAC, Comité de France du Front populaire du Sri Lanka, SAT AMIKARO (espérantistes), etc.appelaient à ce rassemblement.

Publié dans Hommages | Pas de Commentaire »

Taxe sur les transactions financières

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2010

l’Humanité – 1er juin 2010 

Taxe sur les transactions financières :

associations et syndicats lancent une pétition

 

Plusieurs associations et syndicats français, dont la CGT et la CFDT, ont lancé une pétition pour réclamer l’instauration d’une taxe sur les transactions financières à l’échelle mondiale au bénéfice d’actions contre la pauvreté, les pandémies et le changement climatique.

Figurent également parmi les initiateurs de la pétition l’association altermondialiste Attac, l’organisation non gouvernementale Oxfam France, le principal syndicat de la fonction publique FSU et l’organisation de défense de l’environnement WWF.

Les auteurs estiment que « même à un faible taux, la taxation de ces transactions dégagerait chaque année des centaines de milliards de revenus à redistribuer et contribuerait à dissuader les comportements les plus spéculatifs », selon un communiqué publié mardi.

Le texte de la pétition est en ligne sur les sites respectifs des associations et syndicats signataires, ainsi que sur le site www.makefinancework.org/ ?lang=fr/.

Cet appel est lancé en amont du prochain sommet du G20, qui aura lieu les 26 et 27 juin à Toronto au Canada.

La taxe sur les transactions financières est aussi appelée taxe Tobin, du nom de l’économiste et prix Nobel James Tobin qui en avait élaboré le principe dans les années 70. Elle consiste à prélever sur les transactions financières un pourcentage minime des montants traités.

Régulièrement évoquée, l’idée a été relancée début novembre par l’ancien Premier ministre britannique Gordon Brown. Elle semble néanmoins avoir été écartée depuis au profit d’une taxe sur les établissements financiers, qui fait davantage consensus.

Interrogé mardi, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, s’est dit favorable à ce que les Européens défendent l’idée d’une taxe sur les transactions financières lors du prochain G20, tout en admettant qu’existent des « doutes considérables » quant aux chances de succès d’une telle initiative.

Son homologue française, Christine Lagarde, a considéré que les transactions financières « pourraient ne pas être le moyen le plus efficace de calculer une taxe ou un impôt ».

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans ECONOMIE | Pas de Commentaire »

L’assaut contre la « Flottille de la liberté » : Un désastre moral pour Israël, un désastre humanitaire pour les Palestiniens

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2010

Pierre Barbancey

Désastre moral pour Israël,

désastre humanitaire pour les Palestiniens

La question de la levée du blocus de Gaza est posée maintenant ouvertement par l’ONU, Washington n’ayant pas osé y mettre son veto. Neuf Français ont été arrêtés par Israël. L’un d’entre eux a été expulsé.

Quatre cent quatre-vingts passagers, qui étaient à bord de la flottille pour Gaza étaient détenus, hier, dans une prison d’Ashdod, dans le sud d’Israël, tandis que 48 autres étaient en voie d’expulsion. Par ailleurs, 45 autres passagers, pour la plupart d’origine turque, étaient hospitalisés dans différents établissements.

Parmi les détenus, figure Kamal Khatib, président du Haut Comité de suivi des Arabes israéliens, la plus importante organisation de cette communauté de 1,3 million de personnes, qui a largement observé l’appel à une journée de grève générale lancée par le maire communiste de Nazareth, Ramiz Jaraisy. Un Français a été expulsé, hier, alors que, selon l’Élysée, huit autres ressortissants français étaient toujours détenus en Israël. « Nous sommes en train de devenir les pestiférés du monde entier avec cette opération. C’est un désastre moral pour Israël. »

Cette déclaration de l’écrivain israélien Amos Oz résume bien l’état dans lequel se trouvent les Israéliens au lendemain de l’attaque de la flottille humanitaire par des commandos de l’armée israélienne, qui a fait au moins neuf morts selon un décompte israélien. Tous ne condamnent pas cette opération mais tous sentent bien que la politique outrancière de Netanyahou atteint ses limites. Les États-Unis, dont la réaction a pourtant été la plus feutrée dans le monde, n’ont pas osé opposer leur veto à la résolution votée hier à l’unanimité par le Conseil de sécurité de l’ONU. Celle-ci est, il est vrai, non contraignante dans sa demande d’enquête sur cette tragédie. Mais désormais est posée à haute voix la question de la levée du blocus subi par la bande de Gaza depuis trois ans.

[Lire la suite]

Publié dans GAZA - PALESTINE, International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

École : la logique infernale des destructions d’emplois se poursuit en 2011

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2010

l’Humanité - mis en ligne le 31 mai 2010Laurent Mouloud

École :

le ministre prévoit déjà des milliers de postes en moins pour 2011

Un document interne demande aux recteurs de « quantifier » leurs marges de manœuvre pour la rentrée 2011.

Alors que Luc Chatel s’apprête à se mettre en scène avec sa conférence sur les rythmes scolaires, en coulisses, son ministère de l’Éducation nationale s’active sur un autre sujet bien moins glorieux : les suppressions de postes. Dans le cadre de la préparation des futurs budgets, la Rue de Grenelle vient en effet de diffuser, début mai, auprès de l’ensemble des académies, son « Schéma d’emplois 2011-2013 ». Sympathique document sur lequel les recteurs doivent se fonder pour « quantifier, à partir de leviers d’efficience identifiés, les marges de manœuvre par académie, notamment pour 2011 et 2012 ». En clair, dire combien et quels postes ils sont en capacité de sacrifier sur l’autel du non-remplacement d’un départ en retraite sur deux.

Pour aider les recteurs à ronger les os du mammouth, le ministère récapitule une douzaine de « gisements d’efficience » et autres « leviers académiques » à actionner. En tête, « l’augmentation du nombre d’élèves par classe », une hypothèse qui permettrait au ministère d’économiser entre 6 000 et 7 000 postes, estime le SNUipp-FSU, principal syndicat du primaire. Autres pistes à suivre pêle-mêle pour les recteurs : « Baisser la scolarisation à deux ans », supprimer des postes d’assistants étrangers (qui aident à l’apprentissage des langues), ou encore multiplier l’embauche de vacataires pour « réduire les besoins de remplacements ». Le ministère demande également aux recteurs de travailler sur la « sédentarisation des enseignants « hors la classe » », notamment ceux liés aux Rased, ces réseaux d’enseignants spécialisés dans la difficulté scolaire à propos desquels Luc Chatel avait pourtant promis, en avril, de ne plus toucher aux effectifs… Le pire, c’est que cette liste n’est pas exhaustive. Comme le souligne le ministère, « chaque académie peut la compléter par des leviers qu’elle estime être en capacité de mobiliser ». Le tout, précise-t-il, sans « dégrader les performances globales ». Ben voyons…

Élaboré habituellement à l’automne, ce « schéma d’emplois » a été expédié cette année en avance dans les rectorats. Ce qui ne réjouit pas plus les syndicats. « On voit qu’une véritable hémorragie d’emplois est d’ores et déjà envisagée dans les écoles élémentaires et maternelles pour la rentrée 2011, déplore Gilles Moindrot, le secrétaire général du SNUipp-FSU. À la rentrée 2010, la majeure partie des 16 000 postes supprimés sont liés à la réforme de la formation avec la suppression de l’année de stage. Mais en 2011, ce sont bel et bien des postes devant les élèves qui vont disparaître. »

Selon le calendrier du ministère, le « schéma d’emplois » devrait être finalisé pour le 15 juin. Et le chiffre de 17 000 suppressions de postes à la rentrée 2011 circule déjà dans les couloirs.

A lire également sur : 

 

Publié dans Education nationale, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Travailleurs sans papiers : le PCF appelle toutes les forces progressistes à les soutenir

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2010

Site national du PCF – mis en ligne le 31 mai 2010

 

Le PCF appelle toutes les forces progressistes

à soutenir les travailleurs sans papiers en lutte

 

Travailleurs sans papiers : le PCF appelle toutes les forces progressistes à les soutenir dans PCF arton4853-af142

Une délégation du PCF conduite par Marie-George Buffet et Pierre Laurent s’est rendue cet après-midi Place de la Bastille pour soutenir les salariés sans-papiers qui occupent les marches de l’Opéra Bastille depuis hier soir.

Le PCF réaffirme son soutien à ces travailleurs qui luttent pour leurs droits de salariés. Nous exigeons du gouvernement qu’il apporte une réponse claire et objective à leur demande de critères de régularisation, et ce, quelle que soit la taille de l’entreprise, le département et la nationalité du travailleur.

Marie-George Buffet a, à ce sujet, écrit au Premier Ministre pour lui demander « de tout mettre en œuvre pour que les dossiers de ces salariés, de ces travailleurs, soient examinés avec la plus grande bienveillance. Leur désarroi, palpable lors de ce rassemblement, incite à la plus grande humanité dans le traitement de ces situations particulières ».

Le PCF appelle toutes les forces progressistes à venir soutenir ces salariés sans papiers dans leur combat pour l’obtention de nouveaux critères de régularisation.

Parti communiste français – Paris, le 28 mai 2010.

Publié dans PCF, Sans Papiers - Immigration, Solidarite | Pas de Commentaire »

Raid meurtrier de l’armée israélienne contre « la Flottille de la liberté » : communiqué de M-G Buffet

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2010

Site national du PCF - mis en ligne le 31 mai 2010

 

Raid meurtrier de l'armée israélienne contre Marie-George Buffet, Secrétaire national du PCF :

Gaza : après le massacre, la France et les Européens doivent

contraindre Israël à lever immédiatement le blocus

Je tiens à exprimer ma condamnation et mon indignation devant l’attaque meurtrière de l’armée israélienne contre la flottille de 6 navires de matériels humanitaire destiné à Gaza. Il est intolérable que le gouvernement israélien puisse ainsi utiliser la force armée au prix d’un véritable massacre avec pour seul objectif de faire respecter quoiqu’il en coûte un blocus illégal et illégitime. En ces heures dramatiques la solidarité avec le peuple palestinien doit se marquer avec force.

Une fois encore Israël se met en dehors des règles les plus communément admises dans les relations internationales. Cette attaque injustifiable et consternante suscite une forte émotion. Elle doit conduire les autorités françaises et leurs partenaires européens à rappeler fermement Israël au respect du droit international et à prendre les initiatives qui s’imposent.

Le blocus de Gaza doit être immédiatement levé, à défaut des sanctions internationales lourdes devraient être prises, notamment la suspension de l’accord UE/Israël. La France doit exiger la réunion d’urgence du Conseil de sécurité afin d’ examiner la grave situation ainsi créée et pour décider collectivement des mesures nécessaires pour contraindre Israël à appliquer les résolutions de l’ONU.

____________________________________________________________________________________________

 

« À moins que des actions promptes et décisives soient prises

pour mettre au défi l’approche israélienne sur Gaza,

nous serons tous complices d’une politique criminelle

qui menace la survie d’une communauté assiégée »

Richard Falk, Rapporteur spécial sur les Droits de l’homme

dans les territoires occupés palestiniens

___________________________________________________________________________

 

Rassemblement de protestation contre l’agression israélienne envers la flottille internationale de la paix à Maubeuge

MERCREDI  2 JUIN :

rassemblement à la « stèle des 93″ place de l’hôtel de ville (Maubeuge)

18 heures

*pour rendre hommage aux victimes (minute de silence)

*pour dire NON à la folie meurtrière du gouvernement israélien , résultat d’une impunité 

à laquelle par notre présence , nous exigerons qu’il soit mis fin.

Soyons nombreux

Faisons passer l’information.

Lucien JADAS : » porte parole » du Collectif 

pour une paix juste et durable au Proche-Orient

Publié dans GAZA - PALESTINE, PCF | Pas de Commentaire »

« Pourquoi Israël a-t-il attaqué des civils en Méditerranée ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2010

Publié par : Réseau Voltaire – 31 mai 2010

 

Pourquoi Israël a t-il attaqué des civils en Méditerranée ?

Pourquoi Israël a-t-il attaqué des civils en Méditerranée ?

par Thierry Meyssan*

Israël a pesé à l’avance les conséquences de l’attaque qu’il a lancé contre un convoi humanitaire maritime. Quels sont ses objectifs en déclenchant une crise diplomatique mondiale, pourquoi a t-il défié son allié turc et son protecteur états-unien ?

_________________________________________________________________

L’attaque conduite par trois patrouilleurs lance-missiles israéliens de classe Saar, le 31 mai 20101, contre la flottille de la liberté, dans les eaux internationales de Méditerranée illustre la fuite en avant de Tel-Aviv.

La flottille de la liberté est une initiative de militants des droits de l’homme [1] [2], soutenue par le gouvernement turc. Son objectif est à la fois de véhiculer de l’aide humanitaire jusqu’à Gaza et, ce faisant, de briser le blocus mis en place illégalement par l’armée israélienne à l’encontre d’1,5 million de Gazaouites.

La décision d’aborder des navires civils dans les eaux internationales constitue un « acte de guerre » au regard du droit international. Juridiquement parlant, il y a eu vol des navires et de leurs cargaison, enlèvement et séquestration de leurs passagers, meurtres ; voire assassinats, si l’on admet les informations de la télévision turque selon laquelle les commandos avaient une liste des personnalités à liquider au cours de l’assaut.

Cet acte de guerre, à l’encontre des pavillons grecs et turcs de ces navires, a été perpétré afin de consolider le blocus, lequel constitue en lui-même une violation du droit international.

[Lire la suite sur : voltairenet.org/]


[1] « Dr. Arafat Shoukri : « Les conditions sont réunies pour faire de cette flottille un point de rupture » », entretien avec Silvia Cattori, silviacattori.net, 23 avril 2010. 

[2] Les principaux organisateurs de la flottille de la liberté sont : Mouvement Free Gaza, Campagne Européenne pour Arrêter le Siège de Gaza (ECESG), Fondation turque d’Aide Humanitaire (IHH), Fondation malaisienne Perdana et Comité International pour Lever le Siège de Gaza.

Publié dans GAZA - PALESTINE, IDEES - DEBATS - PHILO, International, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy