• Accueil
  • > ETATS-UNIS
  • > « Weather Undeground, histoire explosive du plus célèbre groupe radical américain » – Dan Berger

« Weather Undeground, histoire explosive du plus célèbre groupe radical américain » – Dan Berger

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2010

Lu sur : ARTICLE XImercredi 26 mai 2010, par Lémi

 

Le Weather Underground, oublié des livres d’histoire et des discours militants, n’a pas eu la postérité qu’il méritait. Créée à la fin des sixties par des militants anti-impérialistes désabusés, l’organisation a pourtant su passer à l’action sans faire couler le sang, multipliant les attentats symboliques. Un livre passionnant de Dan Berger, publié par l’Echappée, revient en détail sur son histoire.

 

NIXON SOUS LES BOMBES

Dan Berger, « Weather Undeground, histoire explosive du plus célèbre groupe radical américain »,

l’Échappée, 2010, Trad. Aurélie Puybonnieux

 

« Purs produits de l’Amérique, les Weathermen cherchèrent à rompre avec les privilèges et la domination dont ils avaient bénéficié depuis leur naissance. L’existence du groupe était en elle-même un avertissement : désormais, il ne suffisait plus d’avoir la peau blanche et de posséder la nationalité américaine pour devenir un complice de la suprématie blanche.  » (Dan Berger)

Dilemme. Un livre si dense qu’il a fait un trou d’égale taille (XXL) dans ma bibliothèque et dans mon cerveau. Un ouvrage souligné de partout, corné toutes les trois pages, égratigné d’avoir suivi ton serviteur dans diverses pérégrinations pendant dix jours. Cinq cents pages qui se lisent en apnée, se relisent sans lassitude, mais… ne se restituent pas facilement. Logique. Faute de le résumer véritablement, je me contenterai de dégager quelques pistes, tout en espérant que tu te rueras en librairie pour dégotter l’objet. Fissa.

9782915830200_0-0805d dans HISTOIRE

 

Weather Underground, histoire explosive du plus célèbre groupe radical américain retrace en détail l’épopée du groupe radical américain le plus intéressant de la seconde moitié du siècle, les weathermen, ou Weather Undeground Organisation (WUO). Une organisation active de 1969 à 1974 et responsable de nombreux attentats (ne visant que des cibles matérielles) sur le territoire américain.


L’auteur de l’ouvrage, Dan Berger, n’a jamais appartenu à l’organisation, bien trop jeune pour ça. Il s’est lancé dans ce travail en grande partie par sympathie politique. Celle-ci transparaît parfois, sans que ça ne nuise pour autant à son travail minutieux : heures sombres, erreurs stratégiques, dogmatisme, il n’épargne en rien les Weathermen. Une critique constructive, intelligente, témoignage historique autant que plongée dans les arcanes d’une époque où la révolution était pour demain, sans faute.

 

[Lire la suite sur : article11.info/]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy