• Accueil
  • > EUROPE
  • > Grèce : Les mesures antisociales, « une aubaine pour les marchés financiers et le capital ! »

Grèce : Les mesures antisociales, « une aubaine pour les marchés financiers et le capital ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 mai 2010

Publié sur : http://www.plumedepresse.net/ – 7 mai 2010 – par Olivier Bonnet

 

Nous sommes tous grecs !

grèce« Le nouveau plan d’austérité annoncé dimanche 2 mai est une véritable catastrophe pour la population grecque, les salariés du privé comme du public, les retraités et les privés d’emplois, proteste le ComitéCADTM), qui énumère ses mesures antisociales :

Gel des salaires et des retraites de la fonction publique pendant 5 ans ;

Suppression de l’équivalent de 2 mois de salaires pour les fonctionnaires ;

Diminution de 8% de leurs indemnités déjà amputées de 12% par le précédent plan d’austérité du gouvernement dirigé par le PASOK  ;

Le taux principal de la TVA qui, après être passé de 19 à 21%, est porté à 23% (les autres taux augmentent aussi (de 5 à 5.5% et de 10 à 11%) ;

Les taxes sur le carburant, l’alcool et le tabac augmentent pour la 2e fois en un mois de 10% ;

Les départs anticipés (liés à la pénibilité du travail) sont interdits avant l’âge de 60 ans ;

L’âge légal de départ à la retraite des femmes est porté de 60 à 65 ans d’ici 2013.

Pour les hommes, l’âge légal dépendra de l’espérance de vie ; Il faudra 40 ans de travail (et non plus 37, hors études et chômage) pour avoir une retraite à taux plein ;

Cette retraite sera calculée, non plus en fonction du dernier salaire mais selon le salaire moyen de la totalité des années travaillées (soit l’équivalent d’une baisse du montant net de la retraite de 45 à 60%) ;

L’État réduira ses dépenses de fonctionnement (santé, éducation) d’1,5 milliard d’euros ;

Les investissements publics seront réduits aussi d’1,5 milliard d’euros ;

Un nouveau salaire minimum pour les jeunes et les chômeurs longue durée est créé (soit l’équivalent du CPE rejeté en France par la jeunesse et les syndicats). »

A qui profite le crime ?

Réponse du CADTM  : « C’est une aubaine pour les marchés financiers et le capital  !

Les transports, l’énergie et certaines professions réservées à l’État seront libéralisés et ouverts au privé (privatisations) ; Le secteur financier (banques principalement) bénéficiera d’un fonds d’aide mis en place avec l’aide du FMI et l’UE ; La flexibilité du travail sera renforcée ; Les licenciements seront facilités ; (…)

[Lire la suite sur : plumedepresse.net/]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy