Union européenne : Grand écart entre les paroles et les actes !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2010

 

Sénateurs du groupe CRC-SPG

 

Pendant que les fonds

spéculatifs emplissent les poches

de quelques boursicoteurs, les

peuples européens sont appelés

à se serrer la ceinture

 

Débat préalable au Conseil européen des 25 et 26 mars 2010

Par Annie David – 23 mars 2010

 

Une fois encore, l’Union européenne fait le grand écart entre les paroles et les actes en matière de régulation financière.

Toutes les surenchères ont été faites pour dénoncer ce système fou de la spéculation déconnecté de la réalité. Mais à l’heure

de prendre d’indispensables mesures, les dirigeants européens reculent à nouveau. Preuve en est le projet de directive visant

à réguler les fonds spéculatifs, retiré pour ne pas froisser les marchés britanniques à l’aube d’élections législatives qui s’annoncent

difficiles pour Gordon Brown…

Une question simple et légitime : les États européens souhaitent-ils vraiment un accord ? Pendant que les fonds spéculatifs

emplissent les poches de quelques boursicoteurs, les peuples européens sont appelés à se serrer la ceinture, au premier rang

desquels, nos amis grecs, qui doivent supporter réductions de salaires, de pensions, de services publics. Le sommet du 25 et

26 mars sera donc crucial pour la Grèce : soit les chefs d’États s’accordent sur une aide financière à des taux d’intérêt non

prohibitifs -car les taux d’intérêt que la Grèce doit aujourd’hui payer pour emprunter sur les marchés et financer ses déficits

sont insupportables, plus de 6 %, et contribuent à l’enfoncer dans la crise-, soit, devant l’égoïsme de ses partenaires, elle n’aura

d’autre recours que de s’adresser au FMI, dont les taux d’emprunt sont plus favorables, marquant ainsi l’échec de la politique

monétaire européenne. Le comble c’est que le président de la Commission y serait favorable ! Quant à l’Allemagne, sa position

est encore plus inquiétante puisqu’elle évoque la possibilité d’exclure de la zone euro les pays jugés trop permissifs

en matière de déficit, visant en premier lieu la Grèce mais également le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la France…

[Lire la suite]

 

Publié dans EUROPE, POLITIQUE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Taxe carbone

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2010

Parti communiste françaisParis le 24 mars 2010

 

Taxe carbone : le PCF se félicite de l’« abandon » d’un projet injuste et inefficace

Taxe carbone dans Environnement arton4664-f72ba

L’échec de la droite aux élections régionales a au moins une première conséquence sociale : l’« abandon » de la taxe carbone.

Ce nouvel impôt que nous avons toujours considéré comme injuste et inefficace meurt après son rejet par le Conseil constitutionnel. Le PCF s’en félicite. Toutefois, il faut rester vigilant et combattre avec la même force le projet européen de taxe carbone aux frontières qui s’avèrera tout aussi inefficace.

En effet, si ce projet devait voir le jour ne servirait qu’à renforcer le dumping social et l’exploitation des salariés au sein des entreprises pour les pays en développement. Les enjeux réels du changement climatique à l’échelle du monde demandent que soit pris en considération la dette climatique des pays industrialisés à l’égard des pays du Sud et d’aider ces derniers au travers de transferts de technologies leur permettant de contribuer à cette ambition.

Nous continuerons à privilégier la construction d’un monde de coopération et donc à la fin de toute domination.

Parti communiste français

 

Publié dans Environnement, PCF, Politique nationale | Pas de Commentaire »

23 mars – Et après ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2010

 Communiqué de la FSU

Mardi 23 mars, partout en France, les manifestations ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes.
Cette forte mobilisation des salariés du public et du privé confirme, sous une autre forme après les élections, l’inquiétude
et la colère face aux politiques conduites et réformes aujourd’hui engagées. Le gouvernement doit entendre cette contestation
unitaire et inverser le cap. Le changement de quelques ministres ne constitue pas un changement de politique et les salariés
attendent maintenant que d’autres réponses soient apportées.

Les conséquences de la crise économique et financière sur l’emploi sont importantes (chômage, précarité…) dramatiques
même pour les chômeurs en fin de droit. Pour faire face aux inégalités et aux besoins croissants, la société d’aujourd’hui
exige que l’on donne des moyens aux services publics leur permettant d’exercer toutes leurs missions afin de répondre aux
besoins de tous sur l’ensemble du territoire. L’État employeur doit montrer l’exemple en renonçant au dogme de la suppression
d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, en engageant un plan de titularisation des personnels précaires qui sont près
de 800 000 aujourd’hui sur l’ensemble de la Fonction publique et en créant les emplois nécessaires.

Le gouvernement doit également sans tarder mettre en œuvre des mesures notamment salariales, permettant d’améliorer
le pouvoir d’achat de tous les personnels.

Quand à la réforme des retraites, les personnels ont rappelé avec force qu’ils ne la laisseraient pas s’engager sur la voie
de nouvelles dégradations. Pour la FSU, il s’agit de répondre aux revendications des salariés pour obtenir pour tous une
retraite à taux plein sans remise en cause de l’âge de départ ni de la durée des cotisations selon des modalités propres
aux différents régimes.

Le maintien du niveau de vie des salariés au moment où ils cessent leur activité nécessite d’accroître les moyens de financement
des régimes de retraite et de privilégier des politiques favorables à l’emploi et aux salaires.

Les organisations syndicales doivent se retrouver le 30 mars prochain. La FSU défendra lors de cette rencontre

la nécessité d’une nouvelle mobilisation, dans un cadre le plus unitaire possible, et permettant d’amplifier

le 23 mars.

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Retraites

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2010

 L’Humanité23 mars 2010 – Yves Housson

La confrontation sur 
les retraites aura bien lieu

 

Alors que les Français lui demandaient de revenir sur cet aspect de sa politique, François Fillon confirme le cap

d’une réforme qui ferait sauter la retraite à soixante ans.

 

En déclarant dimanche vouloir « garder le cap fixé par les élections nationales », François Fillon a annoncé la couleur  :

l’exécutif n’entend pas revenir sur ses intentions en matière de réforme des retraites. Balayée, la dimension nationale du message

délivré par les électeurs lors des régionales. La retraite sera donc bien l’objet de la grande confrontation sociale de 2010. L’agenda

officiel est fixé. Mi-avril, le conseil d’orientation des retraites (COR) publiera ses projections financières pour le régime général du

secteur privé, donnant ainsi le signal des concertations. Et « début septembre », le gouvernement déposera « un texte » devant le

Parlement. Soit un délai très court pour un débat sur un enjeu social et sociétal de première importance. À moins que les mobilisations

sociales et politiques viennent bousculer le jeu d’ici là.

Les ambitions sarkozystes sont claires elles aussi. Sous prétexte de répondre au défi du vieillissement, il s’agit de comprimer la

dépense retraite, d’une part en poursuivant sur la voie, ouverte en 1993 et 2003, de l’allongement de la durée de cotisation

requise pour une pension complète (quarante et un ans actuellement), d’autre part en faisant sauter le « verrou », selon le

vocable du Medef, du droit au départ à soixante ans. Deux mesures qui, contrairement à ce qui est affirmé en haut lieu, auraient

pour effet de baisser le niveau des pensions et, du même coup, de diminuer la confiance, déjà bien entamée, dans le système par

répartition, et donc de favoriser la capitalisation. Le quotidien le Figaro caractérisait hier ce chantier comme « un des préalables au

redressement des finances publiques ». En clair, un moyen de faire payer au système de retraite, aux assurés sociaux, la facture de

la crise, qui a vertigineusement creusé le déficit de la Sécu. La réforme des retraites s’inscrit ainsi dans le contexte de la violente

offensive annoncée pour le mois d’avril contre les dépenses publiques et sociales.

[Lire la suite]

 

Publié dans ECONOMIE, Luttes, Politique nationale, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Manifestation du 23 mars

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2010

Olivier Mayer

60 000 sous le soleil de Paris

Manifestation du 23 mars  dans Luttes manif23mars
« On est dans une bonne dynamique »
Dans la manifestation d’Île-de-France, les revendications sur les salaires, l’emploi et la retraite cimentent l’union des syndicalistes.

Reportage
Bilan et enseignement de la journée de mobilisation.
Une analyse à lire dans l’Humanité de mercredi 24 mars

 

« On est dans une bonne dynamique », se réjouit Nadine Prigent, secrétaire confédérale de la CGT. Hier, 60 000 manifestants ont battu le macadam parisien entre République et Nation, via la Bastille. Deux jours après la défaite électorale de la droite aux régionales, « on n’attend pas un changement de ministre mais un changement de politique », commente Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU. Salariés du secteur public et privé se mélangent, avec un très gros cortège de la CGT. Beaucoup d’enseignants aussi, qui ont les suppressions de postes dans le collimateur. Dans ce cortège coloré et combatif, les professionnels de la santé, et notamment les hospitaliers de l’AP-HP, sont en nombre mais on croise aussi les greffiers de justice ou les sans-papiers. Les revendications se bousculent, les mots d’ordre se font parfois acerbes. « Orange m’a tuer » clament les mannequins portés par les salariés des centres d’appels de Téléperformance qui lutte pour l’emploi.

Salaires et emploi, les deux revendications marchent la main dans la main. « Ça ne s’oppose plus dans la tête des travailleurs », se réjouit Bernard Devert, un des responsables de la métallurgie CGT. François, de PSA Aulnay, confirme : « On est revenu à 800 intérimaires à PSA Aulnay. S’ils ne sont pas là, les chaînes s’arrêtent. Alors pourquoi ne pas les embaucher ? » Et salaires et emploi vont de pair avec la retraite. « Il y a un ras-le-bol général, explique Annick Coupé, porte-parole de l’union syndicale Solidaires. Derrière l’emploi, les salaires et la retraite est posée la question de la répartition des richesses. »

C’est peut-être là ou on pense le moins retrouver la question des retraites qu’elle vient avec le plus de force. « Si on laisse faire, dit Alyette, badgée CFDT, s’en est fini du système solidaire de la répartition. » « Si le gouvernement s’attaque à ça, il y aura une très forte mobilisation, car c’est un problème identitaire pour les syndicats », renchérit Pierre, retraité CFDT. Patrick, de la CGC, regrette l’absence de son syndicat. Du coup, il défile avec l’Unsa. « Tôt ou tard, on se retrouvera ensemble », prédit-il. En tout cas, il est persuadé que, pour la bataille sur la retraite, « tous les syndicats seront ensemble et la CGC en sera ».

 

Publié dans Luttes, RETRAITES, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Manifestation du 23 mars 2010 : Pas d’abstention pour les revendications sociales !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mars 2010

 

800 000 manifestants et 180 défilés à travers toute la France.

Près de 60 000 manifestants à Paris
Des défilés fournis dans de nombreuses villes de province : près de 50 000 à Marseille !

http://www.dailymotion.com/video/xcorkr_manif-23-mars-2010-marseille_news

 


Lille : environ 8 000 personnes

 

dscn5417.jpgdscn5409.jpgdscn5408.jpgdscn5406.jpgdscn5423.jpgdscn5419.jpg

dscn5418.jpgdscn5438.jpgdscn5436.jpgdscn5426.jpg


Bordeaux : environ 10 000 personnes :   http://www.video.metrofrance.com/video/iLyROoafv7Wa.html

Lyon : entre 10 000 et 14 000 manifestants : http://www.dailymotion.com/video/xcoqx1_manifestation-23-mars-2010-forte-mo_news

Strasbourg : http://picasaweb.google.fr/cduboisherbulot0/2010BlogManif2Strasbourg?feat=email#slideshow/5451892346495286002

Amiens : http://amiensebouge.canalblog.com/albums/ja__amiens_manif_interpro_du_23_mars_2010/index.html

Ajaccio : http://marthepoli.blog.club-corsica.com/art-manif-du-23-mars-ajaccio_113895.html

Orléans : http://www.alternatv.fr/manifestation-unitaire/a-la-une

 

Publié dans Luttes, RETRAITES, SERVICES PUBLICS, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Remaniement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2010

Sébastien Crépel

Mini-remaniement comme « réponse » au message des urnes

 

Remaniement dans POLITIQUE elysee

 

En procédant à d’infimes changements dans l’équipe gouvernementale, Nicolas Sarkozy tente de donner le change pour montrer qu’il a entendu la sanction. Mais l’entrée de François Baroin dans l’exécutif ne devrait pas modifier le programme de réformes libérales de la droite.

 

La réaction au vote des Français de dimanche n’aura pas tardé. Lundi soir, après le bouclage de notre édition papier, l’Elysée a annoncé un mini-remaniement gouvernemental, censé faire la démonstration que la droite a écouté le message des urnes. Les nominations et annonces de changements de portefeuilles ministériels distillées en fin de journée par les services du chef de l’Etat devrait être suivies, mercredi, d’une déclaration de Nicolas Sarkozy, à la suite de la réunion du conseil des ministres.

Seuls changements notables dans l’équipe gouvernementale, le retour de l’aile la plus chiraquienne de la droite dans l’exécutif, avec la nomination de François Baroin au ministère du Budget, et le départ de Martin Hirsch, le Haut commissaire aux solidarités actives, qui était une prise de « l’ouverture à gauche » de Nicolas Sarkozy. Son départ du gouvernement pour la présidence de l’Agence du service civique est un signe donné à l’électorat et aux militants de droite, déboussolés par les nominations de personnalités issus de la gauche aux plus hautes responsabilités exécutives. Son éviction est le signe d’un aveu d’échec inédit de la part de Nicolas Sarkozy d’occuper tout l’espace politique, du centre-gauche jusqu’à l’extrême droite. Quant au député et maire UMP de Troyes, François Baroin, il remplace Eric Woerth, qui s’en va rejoindre le ministère du Travail, lui-même succédant à Xavier Darcos, qui quitte le gouvernement. Ce dernier fait partie des ministres sévèrement battus lors de l’élection régionale en Aquitaine, où il défendait les couleurs de la majorité présidentielle, avec seulement 28 % des voix, dimanche soir, contre 56 % à son adversaire de gauche, le socialiste Alain Rousset, reconduit à la présidence de région.

[Lire la suite]

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Tract manifestation du 23 mars 2010 – École : projet contre projet

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2010

 

Tract manifestation du 23 mars 2010 - École : projet contre projet  dans Education nationale arton4661

Tract manifestation du 23 mars 2010 – École : projet contre projet 

La droite battue, battons ses idées.

À télécharger

La défaite de la droite aux élections régionales appelle des suites. Dans la rue pour l’emploi enseignant et les salaires, nécessaires pour améliorer l’école. Des suites en régions contre les menaces sur le lycée. Des suites partout pour une nouvelle phase de démocratisation scolaire.

Nos élus régionaux pour riposter.

Ensemble, nous avons infligé une première défaite à la droite. Les ministres candidats ont été sanctionnés, notamment Pécresse qui voulait appliquer la même logique à la région qu’aux universités. (suite…)

 

Publié dans Education nationale, Luttes, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Remaniement : le jeu des chaises musicales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2010

Parti communiste français - 23 mars 2010

 

Remaniement : Sarkozy méprise le vote des électeurs

Remaniement : le jeu des chaises musicales dans PCF arton4662-c93f7

En sanctionnant massivement la droite lors des élections régionales, les Français-e-s

ont exprimé leur colère et leur exaspération face à la politique du gouvernement.

Ils n’ont pas demandé à Nicolas Sarkozy de procéder à un énième jeu de chaises musicales. C’est pourtant

ce qui se dessine avec cette nouvelle mouture du gouvernement Fillon qui n’annonce rien de bon.

La droite pousse la provocation jusqu’à nommer Eric Woerth, un cost killer aux Affaires sociales qui a déjà sévi au ministère du

budget pour mettre en œuvre la redoutable RGPP. Le Président de la République méprise ouvertement le vote des électrices et des

électeurs.

Je demande que la réforme des retraites soit abandonnée et que le gouvernement stoppe impérativement la casse des services

publics. Les Français-e-s auront l’occasion de le dire demain, en défilant massivement pour défendre leurs retraites et dire leur

aspiration à une autre politique.

Marie-George Buffet, Secrétaire nationale du PCF


Publié dans Non classé, PCF, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

ÉLECTIONS RÉGIONALES – Sambre – Avesnois

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 mars 2010

Publié par pcfmaubeuge – 23 mars 2010

 

La Voix Du Nord – 23 mars 2010

loupe131.pngAvec une seule élue, la Sambre, victime collatérale des élections régionales ?

La Sambre, ses difficultés, ses 100 000 habitants et… son unique conseillère régionale. En envoyant la seule Annick Mattighello siéger au conseil régional, le vote de dimanche risque de ne pas favoriser les arbitrages en faveur de notre secteur.

(…)
A. Mattighello se prépare : « Je suis consciente de ce qui repose sur mes épaules, et je vais devoir complètement réorganiser mon emploi du temps. Ça ne sert à rien de pleurer, il faut faire face. Mais la tâche ne vas pas être simple, notamment face aux Lillois… » •


loupe131.pngDans l’Avesnois, un conseiller régional pour 90 000 habitants

Dimanche soir, l’Avesnois a perdu un conseiller régional. Avant, ils étaient deux : Anne-Marie Stiévenart (PS) et Alain Berteaux (PCF). Désormais, Christine Batteux (PS) …

 

Publié dans Elections regionales, POLITIQUE, Politique régionale | Pas de Commentaire »

1...34567...20
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy