Des départs au PCF : À qui profite cette situation ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mars 2010

Des personnalités quittent le PCF

Patrick Braouezec et Pierre Zarka annoncent leur départ. D’autres pourraient suivre.

« C’est loin d’être un coup de colère, c’est la nécessité de passer à autre chose.  » Pierre Zarka quitte le PCF, tout comme Patrick Braouezec. Ils pourraient être suivis par d’autres personnalités communistes, Jacqueline Fraysse, Roger Martelli, Lucien Sève, Pierre Mansat et Patrick Jarry. Selon Pierre Zarka, ex-dirigeant du PCF, sa décision intervient, nous a-t-il déclaré, après avoir «  longtemps tenté, avec d’autres, de faire en sorte que le Parti prenne l’initiative d’un mouvement de dépassement de la forme parti  », sans y être parvenu. Ce n’est pas tant le désarroi à l’égard du PCF qui motive son comportement. Il estime simplement que le moment est venu de construire «  une organisation de type nouveau, qui aide les citoyens à se structurer, à s’organiser au sens le plus plat du terme et, surtout, qui ne parle pas, ne pense pas et ne décide pas à leur place  ». Pierre Zarka insiste sur «  la nécessité de casser la dissociation séculaire entre le social et le politique. Mouvement social et forces de progrès doivent se mêler  ». Pas complètement au point sur la forme que devrait prendre la future structure, l’ex-directeur de l’Humanité explique  : «  On ne veut pas rajouter un nouveau mouvement  » à gauche, mais pense plutôt à une sorte de «  section communiste  » au sein de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase), à laquelle lui et Patrick Braouezec participent déjà. On en saura sans doute davantage à l’issue de l’assemblée que Communisme en mouvement organise ce soir à Paris. «  Nous allons publiquement poser la question du départ du PCF et du moment de le faire, dit Pierre Zarka. On pense à une sortie collective, car les démissions individuelles sont un signe de délitement. Le caractère collectif montre que c’est le début et pas seulement la fin de quelque chose.  »

Lire également le texte de Roger Martelli « La fin d’une époque » sur le blog de Clémentine Autain

 

Publié sur : La Riposte.com/vendredi 26 mars 2010 – Greg Oxley (PCF Paris) 

 

PCF : départ « en masse » d’une poignée de liquidateursDes départs au PCF : À qui profite cette situation ? dans IDEES - DEBATS - PHILO jpg_Braouezec_200

 

Patrick Braouezec, député de Seine-Saint-Denis, a annoncé qu’il quittait le PCF. Cette nouvelle ne surprendra personne. Depuis longtemps, Braouezec est l’un des chefs de file des soit-disant « rénovateurs » – en fait, des liquidateurs –, avec Zarka, Martelli et d’autres « personnalités » qui le suivront. Il fait partie de ces élus pour qui le PCF n’a d’intérêt que dans la mesure où il peut leur procurer des positions prestigieuses, ainsi que le pouvoir et les avantages matériels qui vont avec. La « forme parti » est morte, dit-il. Mais il n’aurait pas vu d’inconvénient à ce que la « forme parti » le désigne tête de liste du Front de Gauche en Ile-de-France, aux élections régionales.

[Lire la suite]

Publié par : Nicolas_Maury/ – 26 mars 2010 

 

Départs en masse au PCF ?

 

20 signataires d’un texte menacent de quitter le PCF … voilà un exode massif digne de l’épopée de Moïse, l’Express prend ses rêves pour des réalités

Patrick Braouezec a prévu une réunion avec ses camarades dissidents ce vendredi 26 mars pour « décider de la manière et du moment d’une sortie collective en mai ». L’appel dénommé « Que faire? Autre chose? Autrement? » réunira une vingtaine de personnalités du Parti, dont les députés PCF, François Asensi (Seine-Saint-Denis) et Jacqueline Fraysse (Hauts-de-Seine) ainsi que l’ancien directeur de L’Humanité, Pierre Zarka. « Aucun membre de la direction du PCF ne sera présent. On a pas été invité », assure le porte-parole du parti communiste.

Pour Patrick Braouezec, c’est le moment de « finir une histoire, celle d’un courant en interne qui n’a pas réussi à transformer le Parti communiste ». Il assure qu’à présent « les conditions sont réunies pour qu’il y ait un départ massif de communistes, élus comme militants ».

Lire la suite

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/departs-en-masse-au-pcf_858110.html http://www.lexpress.fr/actualite/politique/departs-en-masse-au-pcf_858110.html

 

Une Réponse à “Des départs au PCF : À qui profite cette situation ?”

  1. Alice dit :

    Aprés avoir fait carrière au sien du PCF, ils se sauvent comme des rats…
    Puisqu’ils quittent le Parti, puisqu’ils démissionnent, qu’ils abandonnent aussi leurs mandats électoreaux (mais la soupe est trop bonne)ils respecteraient ainsi l’éclectorat qui avait mis toute leur confiance envers eux. Que les portes et les fenêtres leurs soient grandes ouvertes et bon vent!!!!!!!

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy