• Accueil
  • > PCF
  • > Sidaction : La recherche sur le sida est « une priorité nationale qui relève d’une décision politique »

Sidaction : La recherche sur le sida est « une priorité nationale qui relève d’une décision politique »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mars 2010

 

sidaction.jpg

Sidaction :

La recherche sur le sida est « une priorité nationale qui

relève d’une décision politique » (Marie-George Buffet)

 

« Le Sidaction 2010 va permettre à nouveau un grand élan de solidarité à travers le pays pour dégager des moyens supplémentaires pour la lutte contre le sida. C’est l’occasion de rappeler que le virus reste très actif et d’alerter sur le besoin de fonds publics pour la recherche.

Des millions de personnes dans le monde qui ont besoin d’un traitement contre le VIH/sida, ne disposent pas de ces médicaments. De même, deux femmes enceintes sur trois ne bénéficient pas des services qui empêchent une transmission du virus de la mère à l’enfant, tandis que les nouvelles infections progressent à un rythme plus rapide que l’accès au traitement.

Il faut aujourd’hui, dans ce contexte, une action politique plus déterminée. L’accès universel aux mesures de prévention et aux traitements doit devenir une réalité pour les centaines de millions de personnes qui sont vulnérables à l’infection par le VIH ainsi que pour les millions de personnes vivant avec le VIH et leurs proches. Investir correctement aujourd’hui permettrait de diminuer de moitié d’ici 2015 le nombre de nouvelles infections.

La France est la deuxième communauté pour la recherche sur le sida après les Etats-Unis. Pourtant, le Président de l’Agence nationale de la Recherche sur le Sida (ANRS), le professeur Delfraissy, dénonce la « faillite budgétaire », la « faillite scientifique » auxquelles il est confronté. Il en appelle à l’Etat : la recherche sur le sida est « une priorité nationale qui relève d’une décision politique ». Il faut que les pouvoirs publics entendent cet appel, répondent à cet appel. La France a la capacité d’augmenter les crédits alloués à la lutte contre le sida et, pour faire avancer la recherche, il faut des moyens. »

Marie-George Buffet, Secrétaire nationale du PCF, Députée de Seine Saint-Denis et Présidente du groupe d’études sur le sida de l’Assemblée nationale

Paris, le 26 mars 2010.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy