Régionales : L’UMP ressort le thème de l’insécurité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 mars 2010

Pour mobiliser son électorat et récupérer les voix du FHaine, François Fillon n’a pas hésité mercredi soir à annoncer la mort d’un policier… toujours vivant !

«Cette déclaration a un impact très négatif à la fois sur le moral des collègues d’Epernay et sur le moral de sa famille. En cette période électorale, vouloir à tout prix faire de la récupération sur de l’événementiel sécuritaire, je ne sais pas si c’est forcément de bon ton» (Olivier Balangé, délégué régional Champagne-Ardenne du syndicat de police SGP-FO de Reims)

Ce recours aux « vieilles ficelles », s’il est classique n’en est pas moins révélateur de l’affolement qui règne à l’UMP, en cette fin de campagne des régionales.

« C’est vraiment effrayant, la droite est tellement prête à récupérer tous les problèmes de sécurité qu’elle annonce un décès qui n’a pas eu lieu » (Martine Aubry)

« la droite fait appel à la peur pour mobiliser l’électorat mais nous, nous faisons appel à l’intelligence. » (Marie-George Buffet)

La véritable insécurité, c’est l’insécurité sociale !

Depuis 2001, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région d’Ile-de-France (Iaurif) réalise tous les deux ans une importante enquête de victimation portant sur la seule région francilienne.

D’après les résultats de 2009, « 40,9 % des personnes interrogées estiment que l’État doit prioritairement lutter contre le chômage, et 39,8 % contre la pauvreté. On est bien loin de la situation de 2001 où la lutte contre la délinquance arrivait en tête des priorités assignées au gouvernement. Aujourd’hui, les Franciliens sont davantage préoccupés par l’insécurité sociale aggravée par la crise économique et financière. » (Source : Le Monde.fr)

***************************

 

Publié sur : ARTICLE XI – 18 mars 2010 – par JBB

Régionales : L'UMP ressort le thème de l'insécurité dans Elections regionales vig_mortCertains – c’est un classique – s’y entendaient comme personne pour faire voter les morts (in Tiberi memoriam). Les actuels ténors de l’UMP font encore mieux, qui entendent mobiliser leurs électeurs grâce aux morts. En exploitant les décès (réels ou fictifs) de membres de forces de l’ordre, Fillon, Sarkozy ou Jégo se muent en croque-morts de l’insécurité. Un rôle qui leur va à merveille.

Insécurité : quand l’UMP fait voter (avec) les morts

> Lire la suite

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy