• Accueil
  • > Democratie
  • > Défendre la liberté de penser et le droit d’opinion en démocratie

Défendre la liberté de penser et le droit d’opinion en démocratie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 mars 2010

 Envoyé par SNUipp59 – FSU
Défendre la liberté de penser et le droit d'opinion en démocratie dans Democratie Schtroumpf-21

Stéphane Bois, candidat aux élections régionales, s’est vu notifier par le rectorat sa fin de mission sous le motif d’être tête de liste aux élections régionales…
Discrimination disiez-vous ?
Quelles que soient les idées de chacun, il me semble inadmissible qu’un citoyen soit de la sorte renvoyé dans ses 22… Où se trouve la liberté de penser ?

Pétition : http://npaorleans.org/soutien/

Il faut que Stéphane retrouve ses fonctions et que ce soit l’occasion de redonner à notre administration sa neutralité.

Voici un article du Magazine « Le point » sur ce sujet.
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-03-12/tete-de-liste-du-npa-remercie-pour-opinions-opposees-a-celle-du-ministere/920/0/433102

Voici un autre article évoquant la « période de réserve » et un courrier envoyé aux IEN et chefs d’établissement vers le 21 janvier.
http://education.blog.lemonde.fr/2010/01/29/devoir-de-reserve-le-soutien-de-xavier-darcos-aux-fonctionnaires-rebelles/

« Jusqu’au 1er mars, il est demandé d’éviter de participer aux manifestations publiques susceptibles de présenter un caractère pré-électoral, en raison des discussions ou des invités.
A compter du 1er mars jusqu’au 21 mars, il faudra s’abstenir de prendre part à toute cérémonie publique.
« 
L’objet de cette réserve est « de garantir la neutralité de l’état et des services publics, et de s’assurer qu’aucun fonctionnaire ne fera usage de sa fonction à des fins de propagandes politiques ».

Notre collègue Stéphane a-t-il fait usage de sa FONCTION à des fins de propagandes politiques » ? Il va falloir que l’administration le prouve… et puisse s’appuyer sur un texte législatif…

Autre motif de cette « période de réserve » : « Cette réserve est également la garantie pour les agents de l’autorité publique de leur éviter, dans le cadre du service, d’être mis en difficulté lors d’une manifestation publique au cours de laquelle pourrait naître une discussion politique. »

Stéphane aurait-il eu des problèmes dans sa fonction lors de manifestation publique ? Apparemment seulement avec l’administration…
Cela ressemble à une dérive de plus, dans les pratiques de nos institutions… Grave. Mobilisons-nous.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy