• Accueil
  • > SOCIAL
  • > La Maison des Babayagas : « Créer de la vie partout et toujours »

La Maison des Babayagas : « Créer de la vie partout et toujours »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mars 2010

Publié sur : bastamag.net/

 

Babayagas : l’utopie d’une maison de retraite autogérée

Par Agnès Rousseaux (4 mars 2010)

Inventer de nouvelles façons d’aborder la vieillesse ? C’est le pari lancé par une vingtaine de femmes à Montreuil (93) avec la Maison des Babayagas, qui devrait être inaugurée en 2012. Un projet de maison de retraite autogérée, citoyenne, écologique, pour « changer l’imaginaire social de la représentation des vieux ». Rencontre avec Thérèse Clerc, pionnière de cette aventure.

La Maison des Babayagas :

Elle a 83 ans, l’œil qui pétille et une énergie communicative. Thérèse Clerc est une « Babayagas ». Un nom qui fait référence à des sorcières de légendes russes. Depuis 12 ans, elle se bat pour faire aboutir un projet qui lui tient à cœur : une maison de retraite autogérée. Le principe ? « Un lieu de vie de femmes vieillissantes choisissant d’inscrire leur cheminement jusqu’à son terme dans un compagnonnage solidaire ». Cette « maison des Babayagas » repose sur quatre piliers : autogestion, solidarité, citoyenneté, écologie. Concrètement ? Un studio pour chaque résidente et des espaces communs pour faire vivre le projet collectif. Pas de personnel soignant permanent ni d’équipement médical, mais une mutualisation et une entraide sur les questions de santé. La prise en charge collective de l’organisation du lieu, des achats groupés, peu de recours aux aides extérieures, et pour pallier les « forces déclinantes », une « attention soutenue aux soins du corps ».

[Lire la suite sur : bastamag.net/]

 

Laisser un commentaire