Recherche – Enseignement supérieur : Pillage des moyens publics au profit du privé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 mars 2010

Site national du PCF10 mars 2010 – Communiqué du PCF

 

« Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur » : la fondation de la casse

 

Le PCF condamne la tentative de faire avaliser à la sauvette, par les CTP et CA des Universités Paris 2, Paris 4 et Paris 6, au mépris de toute démocratie, la constitution d’un PRES (Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur) dont l’élément central est une fondation de droit privé.

Loin de favoriser et de dynamiser les coopérations scientifiques nécessaires entre divers partenaires publics et privés, dans le cadre du service public, la création de cette fondation vise à organiser le pillage des moyens publics, matériels , humains et scientifiques au profit de grands groupes capitalistes.

Menée au pas de charge, cette opération montre la vraie nature de la stratégie dite de Lisbonne. Elle est menée avec détermination au niveau du gouvernement français qui anticipe, appuie et accentue les orientations décidées par le Conseil Européen et la Commission Européenne.

Le PCF appelle à faire échec à ce coup de force. Il agira au Conseil Régional,à l’Assemblée Nationale, comme dans le cadre du Groupe Unitaire Européen (GUE/NGL ) pour en empêcher la concrétisation. Il propose, pour les élections Régionales, de mettre sous contrôle démocratique le fonctionnement des fondations créées par la LRU.

Le vote du 14 mars pour « Ensemble pour des Régions à gauche » constituera un point d’appui pour combattre des orientations politiques qui portent atteinte au potentiel intellectuel et scientifique de notre pays .

Le 14 Mars , le vote permettra d’infliger à la droite une lourde défaite et le début de la construction concrète de l’alternative de gauche dont le pays a tant besoin.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy