• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 10 mars 2010

Politique agricole

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

Publié sur : patricklehyaric.net/ – 9 mars 2010

Changer les politiques agricoles

Politique agricole dans AgricultureLe Président de la République a fini par venir au Salon de l’Agriculture mais… quand il était encore…fermé ! Il n’a pas été très rassurant puisqu’il a déclaré à plusieurs reprises : « Je ferais pour l’agriculture française  et  dans POLITIQUEeuropéenne ce que nous avons déjà fait pour sauver la finance ». De deux choses l’une : soit il compte sauver les productions agricoles et industrielles soit la finance. Mais pas les deux en même temps.

Puis il a lancé à qui voulait l’entendre qu’il « ne reculerait plus d’un pouce » pour défendre les agriculteurs. Le problème c’est qu’il a déjà reculé et beaucoup reculé avec les déréglementations de toutes sortes, la démolition du système de quotas laitiers, de prix minima, conformément au principe de « concurrence libre ». Aujourd’hui il propose de jeter les agriculteurs, sans pouvoir se défendre, dans la gueule des quelques centrales d’achat qui imposeront encore plus leur loi. C’est le sens du projet de « contractualisation ». Poursuivre ainsi c’est pousser à nouveau plus d’un tiers d’exploitations familiales agricoles à la ruine.

Et  quand M. Sarkozy déclare qu’il va défendre les agriculteurs à Bruxelles, il ment effrontément. Dans un document remis le 13  janvier dernier à la Commission de Bruxelles où le pouvoir devait donner son opinion sur « l’après stratégie de Lisbonne », il n’y a pas une ligne sur l’agriculture et la politique agricole commune.

En fait, M. Sarkozy est finalement venu au salon de l’agriculture pour tenter de limiter les dégâts de la défaite cinglante qu’il va subir dimanche prochain. Les agriculteurs, comme les autres catégories sociales ne sont pas dupes. Elles savent que le pouvoir de l’ultra-droite actuelle va aggraver encore considérablement leur situation.  

[Lire la suite]

 

Publié dans Agriculture, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Siné Hebdo traverse une zone de turbulence

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

 

Parce qu’on l’aime bien… même s’il nous égratigne parfois :

http://www.sinehebdo.eu/

Soutenez Siné Hebdo

zone-sine-79-520

Appel aux dons Bob


 

Siné hebdo n°79

 

A quatre jours des élections régionales, Siné Hebdo vous présente un mode d’emploi des élections, des portraits de candidats que nous aimons bien, issus des luttes sociales : Alexis Antoine et Guy Pavan (ex-Molex), Ali Meziane (AC le feu), Julien Bayou (Jeudi noir) et Guy Eyermann (ex-New Fabris). Pourquoi ces figures radicales ont-elles choisi de se présenter à ce scrutin, parfois sur des listes qui semblent bien éloignées de leur radicalité ?

Siné Hebdo a aussi enquêté en Alsace et en Île-de-France, rencontré les principaux candidats (même le candidat FN alsacien, c’est dire si on prend sur nous !), assisté aux meetings… Bilan : en Alsace, tout le monde est vert. Au sens « écolo » du terme. Et en Île-de-France, c’est surtout la droite qui est verte à l’idée de se prendre, très probablement, une sévère raclée.

Juste avant que les organisateurs du No Sarkozy Day aillent faire des bisous au service d’ordre de la présidence lors du Salon de l’agriculture (Christophe Alévêque revient d’ailleurs sur cet événement majeur dans sa chronique), nous les avons rencontrés. Ils expliquent comment le projet s’est monté, où en est le mouvement à deux semaines du jour J, et ce qu’ils comptent faire après les manifs du 27 mars.

Guy Bedos, de son côté, a choisi de saluer la nomination de Michel Charasse au Conseil constitutionnel. Charasse, ancien socialiste du temps de Mitterrand, avait un jour invité Guy à déjeuner au ministère. La suite, c’est lui qui la raconte…

Et aussi : Pierre Concialdi explique pourquoi chaque bébé naît avec une lourde dette à payer mais pourquoi il ne faut pas pleurer pour ça. Claude Legrand revient sur les scandales de l’hôpital de Poissy, avec du nouveau. Gérard Filoche fait les comptes de la rupture conventionnelle, Michel Warschawski raconte la semaine de lutte contre la politique d’apartheid menée par les autorités israéliennes et une jeune Coréenne vivant en France explique qu’elle aimerait bien voter, un jour. Michel Onfray revient sur Gainsbourg et Isabelle Alonso s’interroge sur la notion de racolage. Plus les chroniques de Jean-Pierre Bouyxou, Delfeil de Ton, Jackie Berroyer.

Sans oublier Geluck, Carali, Berth, Jiho, Large, Aranega, Kap, Mix & Remix, Caza, Lindingre, Faujour, Bar, Mykaïa, Decressac, Chimulus, Malingrëy, Félix, Mikaïa…

Publié dans LIBERTES, Presse - Medias | 2 Commentaires »

« Hugo Pratt ou le sens de la fable » de Florian Rubis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

Miniature de l'image pour corto-portrait.png

Hugo Maltese ou Corto Pratt, 
une fable vénitienne

Par Lucie ServinL’Humanité – 9 mars 2010

Florian Rubis livre Hugo Pratt ou le sens de la fable, une biographie dense, passionnante et truffée d’informations inédites sur le père de Corto Maltese.


« Quinze ans après sa mort, il y a prescription. » N’en déplaise aux principaux ayants droit, c’est en toute liberté que le journaliste et dessinateur Florian Rubis, qui a effectué des recherches dans le monde pour Hugo Pratt, à la fin de sa vie, a décidé de publier cette « biographie critique ». Cet historien de formation enquête sur un « rosebud » à la Citizen Kane, dans un portrait en miroir qui s’attaque au mythe. C’est un hommage, en souvenir de cette poignée de terre irlandaise qu’il a déposée sur son cercueil, pour la fascination qu’ils partageaient pour l’Île d’émeraude et son whisky. C’est aussi un regard humanisé porté sur un des plus grands mythes de la bande dessinée en France, où Pratt a réellement connu le succès après la publication de la Ballade de la mer salée, dans Pif Gadget, de 1970 à 1973. Les règles fixées par cette somme ambitieuse  : toucher avec pudeur l’âme, déconstruire le mythe pour mieux accepter l’homme, et dévoiler les clés de l’œuvre avec respect en rendant justice au génie.

Mais qui était vraiment le père de Corto Maltese  ? Petits secrets et grands mystères, l’énigme Hugo Pratt multiplie les paradoxes. Calculateur, brouilleur de pistes, amoureux de la confusion, l’auteur s’est de son vivant attelé à entretenir l’apparence de la réalité, en travaillant son image, et laissant planer le doute entre ce qui aurait pu être et ce qui a réellement été.

[Lire la suite]

ImageÉditions Belin. Hugo Pratt ou le sens 
de la fable, de Florian Rubis,

Publié dans Culture | Pas de Commentaire »

Coca-Cola en Colombie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

 A lire sur : Bakchich.info

Coca-Cola, du plomb dans le gaz en Colombie

Perd la bulle / 9 mars

La célèbre multinationale américaine a tenté d’interdire la diffusion d’un film documentaire dénonçant ses pratiques sociales en Colombie, voire son implication dans le meurtre de plusieurs syndicalistes. FILOUTERIES

 « Je n’en reviens toujours pas.«  Vincent Mercier, président du Festival international du film des droits de l’homme à Paris a eu les honneurs d’une lettre signée Coca-Cola. La firme gazeuse le menace de poursuites judiciaires s’il diffusait un film documentaire, « L’Affaire Coca-Cola », programmé en ouverture le 9 mars prochain. Un film de 85 minutes qui pointe une éventuelle complicité de la multinationale dans le meurtre de huit syndicalistes colombiens dans les années 90.

[La suite + vidéos sur : bakchich.info/]

 

Publié dans Amerique latine, INFOS | Pas de Commentaire »

France Télécom : Bilan accablant pour l’entreprise et ses méthodes d’organisation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

Malgré les engagements nationaux, les conditions de travail chez France Télécom ne semblent guère s’être beaucoup améliorées. Pour preuve les 8 suicides et les 3 tentatives de suicides dénombrés par les syndicats depuis le début de l’année 2010. Deux des huit salariés qui ont mis fin à leurs jours travaillaient sur le site lensois de France Télécom. A l’appel de l’intersyndicale (CGT, SUD et CFDT), leurs collègues du site de Boulogne ont débrayé ce matin en signe de solidarité. Les syndicats dénoncent la suppression de 47 000 emplois en dix ans mais avec la même charge de travail !

 

L’Humanité – OLIVIER MAYER

L’organisation du travail en cause chez France Telecom

Le cabinet Technologia a remis hier un rapport sur la prévention des risques psychosociaux à France Télécom. Le management à l’oeuvre dans les groupes capitalistes et aujourd’hui dans les entreprises publiques est mis en accusation.

La crise est profonde et elle ne pourra « se résoudre sans un travail ambitieux, précis, récurrent et qui mettra l’homme et la qualité de son travail au centre des process  ». C’est ce qu’a voulu signifier le cabinet Technologia, hier, à la direction de France Télécom. Chargé par l’opérateur de remettre en mai un plan de prévention en matière de santé et de sécurité au travail après la vague de plus de 40 suicides en deux ans chez les salariés du groupe, le cabinet d’expertise a souhaité présenter une « note d’étape intermédiaire » dès maintenant en mettant en avant deux raisons. D’une part, entre 7 et 9 suicides, selon les sources, ont eu lieu chez France Télécom depuis le début de l’année 2010. D’autre part, le nouveau directeur général Stéphane Richard n’a, selon le cabinet, « ni passé ni passif France Télécom. Il dispose de quelques semaines pour impulser un changement radical ».

PRESSION SUR LES SALARIÉS

La note de Technologia pointe un certain nombre d’éléments de diagnostic de la crise qui dessinent un bilan accablant pour l’entreprise et ses méthodes d’organisation : « Complexité, voire opacité de l’organisation matricielle », « réorganisations sans raison d’être pour les salariés », « destruction des collectifs de travail et parfois des outils de travail », « mise en concurrence des salariés »… Les « clivages permanents entre les objectifs affichés et les objectifs réels perçus » conduisent au sentiment de « perte d’efficacité », à la « perte de sens du travail ».

 
[Lire la suite]

Publié dans SOCIAL, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Chez Renault et PSA, le dumping social est la nouvelle recette à la mode !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

Mehdi Fikri

Quand PSA et Renault font route hors de France

Les deux constructeurs français jouent la carte de l’exil et du dumping social pour maintenir à flot leur profitabilité.

 

L’automobile, qui pèse 6,4 % du PIB et 10 % de la production industrielle nationale, est un secteur structurant et symbolique. Depuis le début de la crise, les élus se penchent à son chevet pour mieux prendre le pouls de l’emploi. Et ce n’est pas fameux. De Continental à New Fabris : travailleurs et territoires sont passés à la casse… Les délocalisations, un temps sous-estimées, sont l’une des raisons du marasme. Car tandis que la production des constructeurs français recule dans l’Hexagone, elle décolle à l’étranger.

31 % des véhicules seulement fabriqués en France

Selon le comité des constructeurs français d’automobiles, Renault et PSA ont fabriqué 31 % de leurs véhicules en France en 2009. Soit 690 000 voitures au premier semestre 2009, contre 1,54 million au premier semestre 2005. Dans le détail, PSA est devant Renault. La marque au lion fabrique un véhicule sur trois en France, contre un sur cinq pour le losange, dont l’État est pourtant actionnaire. Si Sarkozy s’en offusque, l’écart n’est pas nouveau : « Nous avons simplement commencé notre internationalisation avant PSA », explique-t-on chez Renault. Mais la marque au lion n’est pas vraiment en reste. L’usine de Kaluga (Russie), qui commencera à produire en avril, fera mathématiquement baisser en 2010 la part de la production française de PSA.

Car, les constructeurs ont la même stratégie. Les sites de production sont choisis en fonction de la rentabilité du véhicule. Du coup, la tendance veut que les véhicules à forte marge soient assemblés en France, ou la production coûte plus cher. Les ventes des grosses gammes ayant dégringolé, le site de Sandouville, par exemple, qui fabrique la Laguna et la Vel Satis, tourne au ralenti. À l’inverse, les voitures à faible marge sont montées en Europe de l’Est. La Twingo en Slovénie, la 207 en Slovaquie : ces best-sellers bon marché tractent la production d’Europe de l’Est. Ils sont ensuite en partie rapatriés vers la France pour y être vendus.

Malgré le surcoût dû au transport, le dumping social dope leur rentabilité. Selon le rapport des états généraux de l’industrie, sur un véhicule vendu 14 000 euros, on observe un écart de coût de production de 10 % entre la France et l’Europe de l’Est, dont 400 euros de différence de salaires, 250 euros de taxe professionnelle et 750 euros de charges sociales. Puisque l’intensification du travail atteint actuellement ses limites, la pression sur le salariat est la nouvelle recette à la mode. La semaine dernière, au Salon de l’automobile de Genève, les PDG de Renault et de PSA ont entonné en chœur le vieux refrain du « il y a trop de taxes en France ». C’est ce qui s’appelle ne pas réinventer la roue.

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

23 mars 2010 : Manifestation régionale interprofessionnelle unitaire

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

http://www.udcgtnord.fr/

 

cgt.jpg        cfdt.jpg      fsu.jpg      solidaires.jpg     unsa.jpg

 

Manifestation Régionale Interprofessionnelle Unitaire


à l’appel de la CGT – CFDT – FSU – SOLIDAIRES – UNSA

 

Le 23 mars, 5 organisations syndicales (CGT, CFDT, UNSA, FSU, SOLIDAIRES) appellent à une journée nationale

interprofessionnelle de grèves et de manifestations. Les mêmes organisations appellent au niveau régional.

 

Tous Ensemble le 23 mars 2010

Sécurisons le présent et l’avenir !

Ensemble pour

des salaires décents,

des emplois durables

et des retraites de qualité


 Départ 14 H 30 porte de Paris – Lille

Tract C.G.T. 23 mars 2010 : Manifestation régionale interprofessionnelle unitaire dans Luttes pdf tract23mars20101.pdf

 

Publié dans Luttes, PRECARITE, SERVICES PUBLICS, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Total Dunkerque : Solidarité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

PCF – Fédération du Nord

 

TOTAL :

Liquidation de la raffinerie de Dunkerque : Réactions

Alain Bocquet réagit :

PDF - 911.9 koAlain Bocquet

La Parti Communiste de l’Agglomération Dunkerquoise réagit :

PDF - 29.4 koPCF Dunkerque

 

 

Publié dans Luttes, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Chaude ambiance au meeting de Lille

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 mars 2010

http://www.alainbocquet2010.fr/

Chaude ambiance au meeting de Lille dans Elections regionales arton515Vibrant meeting, samedi dernier, au Zénith de Lille ! 1 800 militants des organisations du Front de gauche se sont retrouvés pour donner un dernier coup de peps à la campagne électorale. Pendant trois heures se sont succédés sur la scène des syndicalistes, des jeunes, des femmes, des candidats dont le credo se résume en deux mots : « L’Humain d’abord ». Il fut beaucoup question de luttes anticapitalistes, de résistance, de solidarité. Avec son cœur et des mots très forts, Jacky Henin a montré le caractère combatif du vote Front de gauche. Marc Dolez   a fustigé les politiques molles qui se retournent contre le peuple. L’arrivée des grévistes de Total a été saluée, debout, par une longue ovation lancée par Valérie Pringuez  , la pasionaria des Pimkie. Pour conclure cette belle réunion, Alain Bocquet   a démontré le caractère crédible du programme qu’il défend. Non, les régions ne sont pas condamnées à n’être que les rouages appliqués de machineries politiques élaborées en d’autres lieux ! Le député communiste s’est posé en véritable « patron » d’une région qui va à vau l’eau, malgré de fantastiques atouts humains, technologiques, industriels, géographiques, universitaires. « Les rames de métro qui sont fabriquées chez Alstom ou Bombardier sont transportées par camion vers le port de Zeebrugge. Si je suis président de la région, je réunirais autour d’une table les partenaires, élus et industriels afin d’imaginer comment utiliser le canal à grand gabarit pour acheminer ces rames vers le port de Dunkerque. » Patron : le mot peut surprendre. Mais il dit bien ce qu’il veut dire.

 

lavoixdunord7 mars 2010

 

Le Front de gauche fait son show au Zénith de Lille

et appelle à la mobilisation pour le premier tour

Pas simple de remplir un Zénith de Lille alors que la campagne des régionales ne se présente pas forcément comme la principale préoccupation des habitants du Nord – Pas-de-Calais. Le Front de gauche mené par le communiste Alain Bocquet a néanmoins relevé le défi hier après-midi, et si les 1 700 sièges prévus pour ce meeting régional n’étaient pas tous occupés, l’ambiance, elle, était au rendez-vous. Trompettes et tambours, écran géant et standing ovation d’entrée pour les 117 candidats des listes Nord et Pas-de-Calais.

[Lire la suite]

Quelques photos (désolée pour la mauvaise qualité)

Belle ambiance sur scène et dans la salle

dscn5364.jpgdscn5366.jpgdscn5384.jpgrscn5404.jpg

 Valérie Pringuez   La délégation de Total
dscn5388.jpgrscn5403.jpg

Les différents intervenants (de gauche à droite) : Marc Dolez,Fabien Pavot, Jacky Hénin, Nathalie Willemetz, Karel Yon, Marie-Pierre Cauwet, Alain Bocquet

rscn5405.jpg

 Jacky Hénin             Marc Dolez          Alain Bocquet

dscn5376.jpgdscn5385.jpgdscn5394.jpg

 

Publié dans Elections regionales, Front de Gauche | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy