• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 18 février 2010

TOTAL : Passe d’armes entre Alain Bocquet et Christian Estrosi à l’Assemblée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2010

TOTAL : Passe d'armes entre Alain Bocquet et Christian Estrosi à l'Assemblée dans ECONOMIE arton410-14423

L’Humain d’abord ! – Site officiel de la campagne électorale d’Alain Bocquet

 

arton396-ad71c dans Luttes

A écouter la passe d’armes entre Alain Bocquet   et le ministre Estrosi, ce mercredi 17 février, à l’Assemblée nationale, une certitude s’impose : garder Total à Dunkerque, c’est possible ! Le député communiste a mis en lumière les profits fabuleux du groupe pétrolier : 100 milliards d’euros en dix ans.

Il a montré l’intérêt de cette industrie pour le dunkerquois, pour la région et pour la France, tant du point de vue de l’emploi que de l’utilité économique. Le ministre de l’industrie ne l’a pas démenti. Mais, libéralisme oblige, il ne s’est pas déclaré prêt à interdire par la loi les licenciements dans les groupes qui font des bénéfices.

Moralité : la lutte populaire engagée par les Total est le bon levier pour faire sauter les verrous du libéralisme qui préservent le confort des gros actionnaires. Le front de gauche qu’anime le député communiste Alain Bocquet   n’a pas d’autre ambition que de mettre nos instances régionales au service de leur juste combat. Il y va de la vie des habitants de notre région comme de l’avenir de notre pays.

Voir aussi :

Alain Bocquet interpelle le gouvernement sur Total-Dunkerque

Déclaration d’Alain Bocquet à propos de la situation de la raffinerie des Flandres à Mardyck du 3 févier

Déclaration de Marie-George Buffet sur la raffinerie TOTAL à Dunkerque

Article de L’Humanité : « Les rois du pétrole »

Article de 20 Minutes : « Total : Des grévistes dans le bureau du directeur »

Publié dans ECONOMIE, Luttes, PCF, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Le Front de Gauche en campagne : Sambre Avesnois

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2010

Le peuple du Nord-Pas-de-Calais avec Alain Bocquet : Solidaire, digne et debout !

Le Front de Gauche en campagne : Sambre Avesnois dans Elections regionales Mini-fleches-6 LOUVROIL   

 SAMEDI 20 FÉVRIER À 10 H 30
 Maison de l’Animation – rue d’Hautmont – Sous-le-Bois
   

 Rencontre avec
les syndicalistes de MCA, Annick Mattighello, Samuel Beauvoix
et les candidats aux régionales
 __________________________________________________________________

Mini-fleches-6 dans Front de Gauche AULNOYE-AYMERIES

 MERCREDI 24 FÉVRIER À 18 h 30
 Centre Administratif – Salle des Conférences

 Réunion publique avec
Didier Le Reste Secrétaire général de la Fédération CGT des Cheminots
Eric Corbeaux, Bernard Baudoux, Alain Berteau et les syndicalistes
loupe116.pngpdf dans INFOS invitaulnoyelereste.pdf
__________________________________________________________________

Mini-fleches-6 dans Infos Feignies FEIGNIES

 JEUDI 25 FÉVRIER À 18 H OO
 Espace Gérard Philippe

 Réunion publique avec
Éric Corbeau, Annick Mattighello, Bernard Baudoux, Christine Savaux,
Samuel Bauveois, Nicole Rives (Parti de Gauche)
 __________________________________________________________________

Mini-fleches-6 JEUMONT

JEUDI 4 MARS A 18 H 00
Hôtel de ville – Foyer Timmersmans

Réunion publique avec
Annick Mattighello, Bernard Baudoux, Christine Savaux, Samuel Beauvois
et les candidats aux régionales

 

Publié dans Elections regionales, Front de Gauche, INFOS, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

Front de Gauche Nord Pas-de-Calais : Jean Jarosz appelle à voter pour Alain Bocquet

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2010

Front de Gauche

Le peuple du Nord-Pas-de-Calais avec Alain Bocquet : Solidaire, digne et debout !

 

JEAN JAROSZ, MAIRE DE FEIGNIES,

Conseiller Général, Député Honoraire,

appelle à voter pour son ami ALAIN BOCQUET,

Maire de Saint-Amand-les-Eaux, Député du Nord.

 

            Nous avons été Députés ensemble… Nous avons travaillé à la Région  ensemble…

  Nous avons, ensemble, défendu beaucoup de dossiers…Toujours, l’emploi a été au centre

  de nos préoccupations… Ensemble, encore, nous avons voulu, ardemment, que notre région

  Nord Pas-de-Calais soit reconnue pour ses talents et son savoir-faire…

            Vous pouvez avoir confiance : hier plaide pour demain !

  Je voterai pour lui le 14 mars 2010, aux Élections Régionales :

  par votre vote, apportez-lui, comme je vais le faire, cette reconnaissance dont il a besoin

pour aller, plus loin, dans sa tâche !…  Avec Vous et pour Vous !… Merci !…

 

                                                                    J’arrose …

                                                                pour le 14 mars 2010 !…

 

 

Publié dans Elections regionales, Front de Gauche, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

Le Front de Gauche en campagne à Feignies

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2010

 

INVITATION

A la réunion publique qui se tiendra

Le jeudi 25 février à 18 h

Espace Gérard Philippe

Place du Général de Gaulle

Avec

 Éric Corbeaux,

secrétaire de la fédération du Nord du PCF

Et les candidats du Front de Gauche de la Sambre

aux élections régionales

 Annick Mattighello, maire de Louvroil,

Bernard Baudoux, maire d’Aulnoye-Aymeries,

Christine Savaux, adjointe au maire de Maubeuge,

Colette Deresmes, adjointe au maire de Feignies,

Nicole Rives, syndicaliste, mutualiste,

et Samuel Beauvois, syndicaliste à MCA

 

 

Publié dans Front de Gauche, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

LOPPSI II s’attaque en profondeur aux libertés individuelles et fondamentales…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2010

 

LOPPSI II ne fait pas raver.

LOPPSI II s'attaque en profondeur aux libertés individuelles et fondamentales... dans LIBERTES tecknival


Pèle mêle, couvre feu pour les mineurs de moins de 13 ans, sécurité routière,

vidéosurveillance, flicage internet, fichage obsessionnel :

y en aura pour tout le monde.

Le projet de loi Loppsi 2 s’attaque même aux free parties.


Depuis la loi Dadvsi de 2006, qui précède les projets Hadopi sur le droit d’auteur et internet, le gouvernement s’obstine

dans la même voie. Loppsi 2, (la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure),

réactualise les lois sur la sécurité intérieure adoptées depuis 2002 afin d’adapter et d’élargir les moyens de la sécurité

vis-à-vis des nouvelles technologies. Le projet de loi a été voté en première lecture mardi 16 février. La mise en place

d’un dispositif de « cybersécurité » prévoit également la création d’un « super-fichier » afin de faciliter les croisements entre

fichiers judiciaires (Stic, Judex, etc.) et contiendra de nombreuses données liées à la vie du citoyen avec tous les dangers

que cela comporte.

Objectif : une sécurité high-tech, toujours plus performante, avec le renforcement de l’espionnage de la société civile

notamment par la vidéosurveillance et l’obsession du fichage. Le ministère de l’intérieur met en avant la lutte contre la

cybercriminalité. En réalité, l’enjeu du projet Loppsi 2 est bien plus large que la sphère du net et s’attaque en profondeur

aux libertés individuelles et fondamentales. Dès le dépôt du projet de loi, le 27 mai 2009, la CNIL (Commission Nationale

de l’Informatique et des Libertés) et le Syndicat de la Magistrature, avaient exprimé leurs inquiétudes sur une liste

d’amendements liberticides qui porte en elle les potentiels de dérives du système.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Publié dans LIBERTES, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Retraites : « La bataille de l’information »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2010

Retraites :
Politis.fr/

 Politis n° 1090 : L’éditorial par Denis Sieffert

 

La bataille de l’information

 

Le PS semble avoir intégré cette évidence néolibérale que ceux qui s’enrichissent à foison de

revenus financiers ne doivent pas être dérangés pour des histoires de solidarité nationale.

 

Du point de vue de l’information, la question des retraites est un cas d’école. Depuis des mois, des années

peut-être, un même discours est martelé avec la régularité mécanique d’un métronome. Un discours

envahissant, exclusif, impératif, anesthésiant. Et, finalement, disons-le, totalitaire, en ce qu’il n’offre

aucune possibilité de choix démocratique. Sur le ton de l’évidence, on nous rabâche que la durée de vie

allonge, et qu’il faut donc travailler plus longtemps. C’est ça, ou c’est diminuer le taux des retraites.

Est-ce si simple ? On devrait toujours se méfier des arguments de « bon sens ». Ne revenons pas sur le

fond du débat. Nous l’avons évoqué ici même, et dans notre dossier il y a deux semaines  [1]->9425].

Nous savons qu’il existe d’autres solutions, hors de cette alternative piégeuse, et notamment

l’élargissement de l’assiette des cotisations ou l’augmentation des cotisations. Et nous savons aussi

qu’en période de fort chômage, le report de l’âge légal du départ en retraite ne sera qu’une fiction

coûteuse pour les salariés, et qu’ilébranlera tout notre système par répartition. Tout cela a été dit par

quelques voix qui, hélas, ne portent pas assez loin. L’information reste inaudible pour le plus grand nombre.

En outre, c’est le génie du libéralisme de faire passer uneidéologie pour un fait, et un choix économique

pour une donnée naturelle. Quoi qu’il en soit, le résultat est là : la première victoire du gouvernement et

du Medef a été remportée sur le terrain de l’information. Et c’est dans le champ clos de la pensée

unique que s’est déroulé lundi le rendez-vous social de l’Élysée.

[Article complet : politis.fr/]

 

Publié dans POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Travailleurs sans papiers : le soutien s’amplifie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 février 2010

À la une dans l\'HumanitéTravailleurs sans papiers : le soutien s'amplifie dans Luttes arton2749689 18 février 2010 – Marie Barbier

 

Article paru dans l’Humanité du 18 février dans le cadre d’un dossier sur l’appel des 263 personnalités

« Ces sans-papiers sont sous notre protection »

Le soutien aux travailleurs sans papiers s’amplifie

« Trop, c’est trop. » Au numéro 8 de la rue du Regard, dans le sixième arrondissement de Paris, Mahamadou Doucansy, attend les forces de l’ordre de pied ferme. Il ne se laissera pas faire. Depuis le 7 décembre, ce travailleur occupe, avec 250 autres sans-papiers, les locaux du Fond d’assurance formation des Salariés de l’artisanat et du BTP (Faf-Sab). Le 2 février, le tribunal de grande instance de Paris leur donnait 24 heures pour déguerpir, avant d’envoyer les pandores. Deux semaines plus tard, les grévistes sont toujours là. Remontés à bloc.

« On ira jusqu’au bout » assure Mahamadou d’un ton décidé. De fait, ces hommes n’ont plus rien à perdre. Le 12 octobre dernier, ils sortaient de l’ombre, dévoilant à qui voulait bien l’entendre leur statut de travailleurs sans droit dans la France du XXIe siècle. Mahamadou a 32 ans. Il a mis les pieds pour la première fois en France le 13 octobre 2001. « Bientôt neuf ans, soupire t-il. Et toujours pas de papiers. » Il a bien fait une demande en 2008, mais sans résultat. Depuis son arrivée, il travaille dans le bâtiment. Spécialiste en « étanchéité » : les taules sur les toits et le goudron en feu comme labeur quotidien. Pour un salaire de manœuvre : le smic. « Depuis que je suis en grève, mon patron m’a appelé deux fois pour que je reprenne le travail. Je lui ai dit : « Non, je ne veux pas continuer à travailler sans papiers ». Je lui ai demandé une promesse d’embauche pour ma régularisation, il a refusé ».

 

Lire la suite… »

Publié dans Luttes, Sans Papiers - Immigration, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy