• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Raffinerie Total à Dunkerque : les salariés fixés sur leur sort… après les régionales !

Raffinerie Total à Dunkerque : les salariés fixés sur leur sort… après les régionales !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 février 2010

 

En grève depuis le 12 janvier, les salariés de la raffinerie Total de Dunkerque occupent leur usine depuis hier et exigent des réponses claires sur leur avenir. Ils souhaitent notamment que la réunion du CCE ait lieu avant les élections régionales mais la direction maintient la date du 29 mars. Par ailleurs, elle aurait prévu 90 vigiles supplémentaires pour empêcher les salariés de rentrer dans l’usine. Sans doute est-ce sa conception du dialogue. 

L’intersyndicale CGT-CFDT-SUD-FO a appelé à une grève nationale sur l’ensemble des sites pour les 17 et 18 février.

 

http://www.dailymotion.com/video/xc95zj

 

Déclaration de Marie-George Buffet

Je demande au gouvernement d’intervenir pour le maintien du site de la raffinerie Total à Dunkerque. Je rappelle l’exigence d’une loi interdisant les licenciements dans les entreprises faisant des bénéfices, ce qui empêcherait Total de licencier plus de 370 personnes après avoir réalisé 13,8 milliards d’euros en 2008 et autour de 8 milliards en 2009.

En grève depuis le 12 janvier, les salariés de la raffinerie Total occupent depuis ce matin leur usine. En effet, malgré la mobilisation unitaire massive et un soutien local très large et national de tous les sites Total, la multinationale a ben décidé la fermeture de la raffinerie de Dunkerque ; pour preuve, Total abandonne l’opération de révision des installations prévue en mars, hypothéquant le raffinage futur.

Les salariés et leurs syndicats ont décidé de prendre possession de leur outil de travail et ils ont raison ! Il faut stopper cette dictature des actionnaires, la logique de la rentabilité à cout terme qui tue nos industries et nos emplois. Il faut redémarrer la raffinerie immédiatement ! C’est vital pour les 370 salariés, les centaines d’emplois induits mais aussi pour le bassin d’emploi, le raffinage représente 25% de l’activité du port autonome.

Avec les parlementaires communistes de la région Nord Pas de Calais, je demande au gouvernement et au ministre de l’Industrie une table ronde nationale sur les enjeux majeurs que portent ce conflit notamment l’avenir énergétique et le raffinage en France.

Marie-George Buffet, Secrétaire nationale du PCF

Paris, le 16 février 2010.

La manifestation du 12 février
http://www.dailymotion.com/video/xc8eiw

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy