TOTAL tente de calmer le jeu avant les régionales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 février 2010

Des salariés plongés dans une « Total » incertitude

A deux mois des élections régionales, le groupe pétrolier a repoussé dans la précipitation l’annonce de l’éventuelle fermeture de la raffinerie des Flandres. Les salariés ne sont pas dupes sur les décisions à venir et restent mobilisés.

Coup de théâtre chez Total. Alors que des salariés venus de toute la France se massaient sur le parvis de la Défense, la nouvelle est tombée des hauteurs de la tour qui abrite le siège du groupe. La décision concernant l’éventuelle fermeture de la raffinerie des Flandres, à Mardyck (Nord), près de Dunkerque, est repoussée à la fin du premier semestre. « C’est pour calmer le jeu à l’approche des régionales », souligne Charles Foulard, coordinateur CGT (majoritaire) chez Total. Premiers concernés, les salariés du département du Nord ont entonné les chansons du carnaval de Dunkerque, qui se poursuivait ce week-end, dont une de circonstance : « Ah, ils croient que Dunkerque est morte/Morte, morte et enterrée/Et ce n’est pas vrai ! » Á midi, les manifestants étaient entre 500 et un millier, accompagnés d’un certain nombre d’élus. Julien, vingt-huit ans, opérateur extérieur à la raffinerie des Flandres, chante aussi mais ne se réjouit pas : « Le grand arrêt pour maintenance, prévu en mars, a été annulé. Total ne prévoit donc pas de redémarrer la raffinerie. » Pour lui, « toutes ces annonces servent à gagner du temps ».

[Lire la suite]

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy