• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Prêts bancaires : Nouveau cycle de négociations de la convention Aeras

Prêts bancaires : Nouveau cycle de négociations de la convention Aeras

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 janvier 2010

Paule Masson

Prêts bancaires, double peine pour les malades

Pour les personnes malades jugées « non solvables » par les banques, emprunter relève du parcours du combattant. Un nouveau cycle de négociations vient d’être lancé par le gouvernement.

Éliane travaille dans une petite entreprise du bâtiment dans le nord de la région parisienne. Il y a deux ans, son patron, partant à la retraite, veut lui passer la main, ce que cette « ancienne » de l’entreprise accepte alors avec enthousiasme. Il lui faut rassembler les fonds, contracter un prêt pour racheter les parts de son employeur. Mais au moment où elle entame les démarches auprès des banques, on lui découvre un cancer du sein. Éliane doit d’abord vaincre la maladie et ce n’est qu’une fois annoncée la « rémission complète » qu’elle reprend sa recherche d’un crédit sans se douter qu’elle va subir une double peine. « Avant, raconte-elle, les banques déroulaient le tapis rouge. La société se porte bien. Les relations étaient bonnes avec nos financiers. » Mais, de « bonne cliente », Éliane est devenue « coupable » d’avoir succombé à une grave maladie. Elle démarche plusieurs banques, et toujours la même réponse  : le futur chef d’entreprise présente un « risque aggravé de santé ». Éliane n’est plus « solvable » et doit donc contracter une assurance. Elle mettra plus d’un an à trouver un assureur et une autre année encore pour parvenir à boucler le prêt qui lui permet de racheter l’entreprise. Tout cela au prix fort, car elle à dû subir des « surprimes » qui peuvent aller jusqu’à 200 % du tarif normal.

[La suite sur : humanite.fr/]

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy