• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 4 janvier 2010

Chômage : Le Nord – Pas-de-Calais le plus touché !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 janvier 2010

http://www.nord.pcf.fr/

Chômage … officiel :

Le Nord – Pas de Calais le plus touché !

Ce graphique « officiel » indique :

3 100 Demandeurs d’emploi supplémentaires en France entre octobre et Novembre.

Parmi ceux-ci, 1 489 résident dans la région Nord – Pas de Calais, soit 48,03 % …

N’y-a-t-il pas quelque chose à faire ?

Chômage : Le Nord - Pas-de-Calais le plus touché ! dans ECONOMIE chomage_pt

 

Publié dans ECONOMIE, PRECARITE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Icade

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 janvier 2010

Source : lesmotsontunsens.com/

Scandale ICADE HLM opération immobilière locative 2 milliards euros logement social indifférence générale Icade : Le logement social pris au piège du CAC 40 icade hlm logement social pris au piege du cac 40 6644

Le logement social pris au piège du CAC 40   La plus grosse opération immobilière locative jamais réalisée en France fait perdre plus de 2 milliards d’euros au secteur du logement social. Les spéculateurs sabrent le champagne… dans l’indifférence générale. Une comédie dramatique en trois actes.

Acte I : Pendant une cinquantaine d’années, la SCIC (Société Centrale Immobilière de la Caisse des dépôts et consignations) a constitué le plus gros bailleur social du pays, contrôlé par l’Etat via la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Sous sa houlette, plus de 40 000 logements à loyers modérés ont été financés notamment grâce aux fonds sociaux : livret A, prêts du Crédit foncier, « 1% logement » et contributions des collectivités locales (terrains offerts, aménagements payés…). Aujourd’hui, tous ces programmes sont largement amortis.

HLM, version CAC 40

Acte II : Introduite en bourse en 2006, Icade (nouveau nom de la SCIC) change de cap. Elle se déleste désormais de ses logements sociaux pour se concentrer sur l’immobilier commercial et les cliniques privées, secteur bien plus sexy, spéculativement parlant. Dans son bilan de l’année 2006, Icade évaluait son patrimoine locatif de 42.000 logements à 1,4 milliard d’euros. Fin 2008, comme par miracle, son parc de 32.000 logements (10.000 ont été vendus entre-temps) était estimé à… 2,9 milliards d’euros. +120% en trois ans pour des logements vétustes et mal entretenus, un placement en or !

Secret dépense

Acte III : En novembre 2009, dans la plus grande opacité, sans appel d’offres ni publicité (même les membres du Conseil d’administration de la pépite immobilière étaient tenus dans l’ignorance), un protocole d’accord est signé entre Icade et la Société nationale immobilière (SNI), autre filiale de la Caisse des dépôts contrainte de s’endetter jusqu’au cou pour l’occasion. Plus de 24.000 logements sociaux vont ainsi changer de mains, et parfois de statuts. Il s’agit ni plus ni moins que de la plus grosse opération immobilière locative jamais réalisée en France. Le montant de la vente reste secret mais il est évalué entre 1,65 et 1,95 milliard d’euros, selon que vous lisez Le Monde ou Mediapart, les deux seuls canards à s’intéresser à l’affaire.

[Lire la suite sur : lesmotsontunsens.com]

 

Publié dans INFOS, Politique nationale | Pas de Commentaire »

« Autrefois, les enfants du Sud mouraient sous l’esclavage et la colonisation. Aujourd’hui, ils meurent sous le capitalisme globalisé » (Jean Ziegler)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 janvier 2010

Lu sur : http://www.altermonde-sans-frontiere.com/

 

« jugeons les prédateurs de la finance pour crime contre l’humanité »

(Jean Ziegler)

« Autrefois, les enfants du Sud mouraient sous l’esclavage et la colonisation. Aujourd’hui, ils meurent sous le capitalisme globalisé » (Jean Ziegler) dans IDEES - DEBATS - PHILO arton12572-65e1c

 

Par Ian Hamel

Le sociologue Jean Ziegler, auteur de La Haine de l’Occident, rappelle que l’argent donné aux banques à été retiré de la bouche des enfants du Tiers-monde.

À 75 ans, Jean Ziegler n’a toujours pas envie de se taire. Membre du comité consultatif du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, il part en guerre contre les banquiers et tous les prédateurs de la finance internationale. « Il faut savoir qu’au moment où les États de la zone euro libéraient 1 700 milliards pour remobiliser le crédit interbancaire, dans le même temps, ils coupaient d’un tiers le financement de l’aide alimentaire d’urgence. Or, 71 millions de personnes dans le monde ne vivent que de cette aide », dénonce le sociologue.

Les chefs d’États des pays occidentaux se sont bien gardés d’assister à la réunion de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) qui s’est déroulée en Novembre à Rome. Ils avaient trop la honte. Sur un budget prévisionnel de 6,7 milliards de dollars pour 2009, 3 milliards n’ont toujours pas été versés au Programme Alimentaire Mondial (PAM).

« Avec la crise, les pauvres en Occident maigrissent mais dans le tiers-monde, les pauvres meurent. Dans les camps de réfugiés en Somalie, le PAM ne distribue plus que des rations adultes de 1 500 calories par jour, alors que le minimum vital est de 2 200 calories », s’insurge Jean Ziegler.

[Lire la suite sur : altermonde-sans-frontiere.com]

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO | 1 Commentaire »

« Quand on mettra les cons sur orbite… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 janvier 2010

Le blog d’Olivier Dartigolles

Quand on mettra les cons sur orbite…

Dans la rubrique « raté », deux infos à la charnière 2009/2010.

SARKO_PERE_NOEL.jpg Le CAC 40 s’est arrêté à 3936 points. Si près des 4000…Zut. Mais que l’on se rassure, l’ambiance était au beau fixe autour des marchés financiers en cette fin d’année avec une hausse de 22% ( la plus forte depuis 2005). Sud-ouest dans son édition du 1° janvier pointe cependant une contradiction : une bourse au plus haut alors que les taux de chômage sont à un niveau record. La parole est donnée à Fréderic Buzaré. Je ne le connais pas. Pourtant, le « responsable de la gestion actions chez Dexia Asset Management » mérite les trompettes de la renommée en déclarant : « c’est toujours au moment le plus noir pour l’homme de la rue que les marchés commencent à remonter ». Comment ne pas penser à Audiart et son excellent : « pourquoi certains n’auraient pas tout ? Il y en a bien qui n’ont rien. Ça fait l’équilibre ». Imaginons le dialoguiste du Pacha devant Buzaré : « quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner ».

Raté encore avec les promesses faites par les banques. Elles s’était engagées à augmenter les crédits aux Pme Pmi, très souvent étranglées par les charges financières, et aux particuliers en contre partie des 10,5 milliards d’euros de capitaux injectés par l’Etat. Un communiqué de la banque de France publié en fin d’année révèle que le volume total de crédits accordés par les banques a stagné en 2009.

Quoi d’autre ?

[Lire la suite]

 

Publié dans PCF, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Gaza, toujours martyre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 janvier 2010

Il y a un an, un orage de feu s’abattait sur Gaza. L’ONU dénonce les crimes de guerre du gouvernement israélien.

HUIT PAGES SPÉCIALES

Gaza la guerre qui vient de loin

Gaza, toujours martyre dans GAZA - PALESTINE gaza-6

Françoise Germain-Robin

Numéro spécial de l’Humanité lundi 4 janvier : un an après la guerre de Gaza.
A lire dès à présent : Comment la logique du pire suivie par les dirigeants israéliens a débouché sur la catastrophe.

La guerre contre Gaza n’a pas éclaté dans un ciel serein. Le but officiel d’Israël était de mettre fin aux tirs de mortiers qui s’abattaient sur les kibboutz du sud d’Israël et sur Sdérot. Ces tirs sporadiques avaient commencé en 2001, lors de la seconde Intifada qui avait suivi l’échec du sommet de Camp David avec Ehud Barak et Yasser Arafat.

Mais, entre-temps, la situation avait totalement changé. Á Washington, Bush fils avait succédé à Clinton, avec comme priorité « la lutte contre le terrorisme islamique ». Son ami Sharon, successeur de Barak, avait su le convaincre qu’Arafat était « le pendant palestinien de Ben Laden ». Israël avait réoccupé la Cisjordanie, les négociations de paix étaient au point mort. Arafat, assiégé trois ans à Ramallah, était mort à Paris en 2004. Sharon avait alors décidé d’évacuer unilatéralement la bande de Gaza, la laissant aux mains du Hamas, qui, fort de ce succès, remportait les législatives de 2006. L’année suivante, il prenait par la force tout le pouvoir à Gaza, en éliminant le Fatah. C’était la fin de l’unité du Mouvement national palestinien.

[Lire la suite]

  de Patrick Le Hyaric :    N’oublions pas Gaza !

La suite du dossier Gaza, un an après, dans l’Humanité du 4 janvier 2010

 

A relire sur notre blog :

Gaza : C’était il y a un an…

Gaza : “Il y a un nom sur chaque balle, et un responsable pour chaque crime.”

Vidéos sur :

Gaza : retour sur la guerre qui a frappé la région au cours de l’année 2009 [ 03:34 min.]

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500010&bcid=725089&vid=11631593&channel=info#=undefined;vid=11631593

 

Bande de Gaza : un film raconte le quotidien des civils palestiniens [ 03:31 min.]

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500010&bcid=722284&vid=11599634&channel=info#=undefined;vid=11599634

 

Publié dans GAZA - PALESTINE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy