• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 2 janvier 2010

Pétition pour Cesare Battisti

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2010

Ligue des Droits de l'Homme

http://www.ldh-france.org/

31 décembre 2009

DROIT D’ASILE  

 

Pétition pour Cesare Battisti dans PETITION arton2754-74daa

Une pétition pour Cesare Battisti

La LDH défend partout le droit des accusés à être normalement défendus, et le statut de réfugié. Elle appelle, avec l’association des amis de Cesare Battisti à signer massivement la pétition adressée par les amis brésiliens de Cesare au président Luis Inacio Lula da Silva, qui devrait annoncer sa décision en février 2010. Il nous reste peu de temps pour tenir l’objectif de 100 000 signatures internationales !

Lire la suite

- Pour signer la pétition adressée au Président Lula pour qu’il accorde l’asile politique à Cesare Battisti au Brésil Cliquez ici

- Pour lire la traduction française de la pétition brésilienne Cliquez ici 

Publié dans PETITION | Pas de Commentaire »

Feignies : Le collège est en deuil

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2010

Décès de Monsieur Alain Schmit

C’est avec une profonde émotion et une grande tristesse que nous avons appris la mort de Monsieur Alain Schmit. Monsieur Schmit avait pris sa retraite en 2007 après avoir été l’un des « piliers » du collège pendant près de 30 ans.

La cérémonie religieuse aura lieu lundi à l’Église de Marpent à 9h30.

A sa famille, ses amis et ses proches, nous présentons nos plus sincères condoléances.

Publié dans INFOS, Infos Feignies | 1 Commentaire »

Mexique : Les communautés zapatistes du Chiapas construisent une société autonome et originale…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2010

Source : Le Grand Soir.info/

Journal militant d’information alternative

14 décembre 2009

Zapatisme, pouvoir et démocratie

Jean-Pierre PETIT-GRAS

Mexique : Les communautés zapatistes du Chiapas construisent une société autonome et originale... dans Amerique latine arton9630-ee345

illustration : « je suis lent, mais j’avance »

 

Ce texte a été rédigé dans le cadre d’une participation à un débat organisé par « l’association qui ne manque pas d’airr ». Un mouvement constitué contre un projet d’implantation d’éoliennes industrielles au dessus du petit village de Vaour, dans le département du Tarn. Le projet avait été conçu, et virtuellement imposé, à une population que l’on n’avait absolument pas consultée. Les réactions de ladite population, la chance ou le bon Dieu Eole, ont fait que les énormes machines, apparemment, sont allées tourner sous d’autres cieux, peut-être moins regardants.

 

1/Le système des cargos dans la tradition indigène et le mouvement zapatiste

En janvier 1994, les indigènes zapatistes, mayas et zoques du Chiapas, se sont soulevés, les armes à la main, face à un système qui les privait de tout depuis 5 siècles : terre, nourriture, logements décents, santé, travail, éducation… Depuis, ils ont posé leurs armes, mais entrepris de construire une société autonome et originale dans ce coin perdu et superbe du sud-est mexicain.

Ces gens, que l’on appelle « indiens », se reconnaissent, eux, comme « indigènes ». Ils se distinguent du reste de la population (du Mexique, par exemple), par le fait qu’ils vivent dans des communautés (villages) sur un même territoire. La propriété privée de la terre n’existe pas chez eux (c’est une aberration, la terre-mère est sacrée… on dit souvent, et eux-mêmes le disent, mais pas pour la galerie, que c’est nous qui appartenons à la terre). Le territoire fait l’objet d’une gestion collective, dans le cadre d’une organisation horizontale, démocratique, très précise, qui s’appuie également sur des tâches effectuées collectivement de manière régulière. La conservation de leurs langues (au Chiapas on parle encore une dizaine de langues mayas, plus le zoque), le fait de partager une vision du monde et des traditions culturelles communes, sont, enfin, les autres éléments essentiels qui caractérisent ces populations indigènes.

D’emblée, ce mouvement étonne et force l’admiration, à cause de plusieurs caractéristiques :

En premier lieu, on est saisi par la force des zapatistes, par la fermeté de leur résistance. Ceci, alors que leur situation pourrait sembler extrêmement précaire.

Dans les régions des Altos (les Hautes Terres), l’absence de place pour cultiver et vivre est flagrante. Habitations, champs de maïs, troupeaux de moutons et êtres humains se partagent des territoires manifestement trop petits, d’autant plus qu’une bonne partie de cette région, entre 1500 et 2800 mètres d’altitude, est abrupte… vraiment pas le lieu idéal pour faire passer une charrue.

Dans la forêt Lacandone et les vallées qui la traversent, la prolifération des installations militaires et celle des groupes paramilitaires, ainsi que la construction de routes et autoroutes, les projets touristiques (rebaptisés écotouristiques, le pouvoir n’ayant jamais peur des mots !), l’implantation de cultures industrielles, toute cette avancée du monde capitaliste moderne, dans lequel des groupes humains autonomes, non soumis au salariat ou aux lois du marché, n’ont évidemment plus leur place, tout cela semble absolument imparable.

Pourtant, malgré la terrible pression économique et militaire de la « guerre de basse intensité » que lui livrent les gouvernements locaux (notamment celui de l’état du Chiapas, dirigé par le PRD, membre de l’Internationale Socialiste) et celui de la république fédérale, les zapatistes construisent une véritable « autonomie ».

[Article complet : Le Grand Soir]

http://www.legrandsoir.info/Zapatisme-pouvoir-et-democratie.html

Du même auteur : Mexique : Chiapas, veillée d’armes au paradis

 

 

Publié dans Amerique latine, Luttes, Monde, Peuples indigenes | Pas de Commentaire »

Gérard Paris-Clavel : le travail de l’image (fin)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2010

 L’Humanité – 31 décembre 2009

Le travail de l’image, une série de Gérard Paris-Clavel

Cliquez sur la vignette pour visualiser la page en PDF

Image JPEG - 28.2 ko

En cette fin d’année, l’Humanité invite le graphiste Gérard Paris-Clavel à exposer ses idées et à nous questionner à travers ses images.

Publiées sur une page entière dans nos éditions quotidiennes jusqu’au 31 décembre, ces huit interventions sont des incitations à voir, à penser et à jubiler ensemble. Elles peuvent être discutées sur le forum internet au bas de cette page, mais aussi affichées dans nos intimités et accompagnées dans l’espace public. Ce chantier, prolongé par une table ronde dans l’édition de l’Humanité des débats du 9 janvier, vise à reformuler notre imaginaire politique. Et là, c’est à nous tous de jouer. Amusons- nous, c’est grave !

Le travail de l’image (8/8). L’art est un travail. Il se situe comme tout travail dans un rapport social de production. On a fait croire aux artistes qu’ils étaient au-dessus de tout ça, dans l’éther de la création. Et voilà qu’aujourd’hui, dans les écoles d’arts dépolitisées, on apprend aux artistes à se vendre plutôt qu’à se réaliser. Le travail de l’art et l’art de vivre doivent se rencontrer. Pour y arriver, il faut repenser les modes de diffusion. Beaucoup d’auteurs se laissent dépouiller de l’acte et de la nature politique de la diffusion : ils pensent que leur production se suffit à elle-même, peu importe où elle atterrit. Cela conforte l’image de l’artiste élitiste, au dessus du débat d’idées ou du conflit social, en dehors du champ politique. Celui-là se repaît du bonheur conforme et de notre oppression. Le simple exercice de leur virtuosité masque l’expression et la valeur du sens. « Cette soi-disant pureté, cette soi-disant autonomie du geste artistique, est la forme propre de l’aliénation de l’art, affirme Jean-Christophe Bailly. L’art, même le plus abstrait, part toujours d’un contact avec le réel, d’un effleurement, d’un toucher du réel. » Ni art politique, ni propagande : face aux ôteurs dont les formes vides ne décorent que leurs égos ou leurs comptes en banque, encourageons les pratiques critiques et politiques de l’art.
Question de l’image : L’art, c’est la bourse ou la vie ?

Publié dans Culture, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Pas vraiment laïque… le repas annuel du maire UMP de Trets

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 janvier 2010

Bakchich.info

Des fêtes pas Trets zen

Lou Ravi / vendredi 1er janvier par Xavier Monnier

La mairie de Trets a offert son repas annuel dans la salle du centre européen du bouddhisme de Nichiren, propriété de la mouvance spirituelle Soka Gakai. Pas trop laïque…

La magie de Noël a encore opéré cette année à Trets. La petite ville de Provence, dans le sud de la France, au pays des santons s’est retrouvée à la une des quotidiens régionaux deux jours d’affilée. Le 16 décembre dans la Marseillaise, le 17 dans la Provence, avec une page entière dédiée. Las, ce n’est pas la crèche de l’Eglise qui a attiré les gratte-papiers au pied de la Sainte-Victoire. Mais une jolie polémique autour du repas annuel offert par la mairie à son personnel… dans la salle d’un mouvement religieux.

Plus précisément au centre européen du bouddhisme de Nichiren, sis à Trets, propriété de la mouvance spirituelle Soka Gakai. Une déclinaison du bouddhisme venu du Japon que de méchants rapports parlementaires et de la Milivudes (mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires) avaient classé dans la rubrique secte jusqu’en 2007. Et pointaient son appétence financière.

Autant de paperasses qui n’ont pas effrayé le maire UMP de Trets, Jean-Claude Féraud, au moment d’envoyer son invitation au traditionnel repas de fin d’année, dans la salle Goka. 200 mètres carrés gracieusement prêtés…

[Article complet : bakchich.info/]

 

A lire également :

http://cixi-helene.over-blog.com/article-trets-les-feraud-et-la-secte-soka-gakkai-41364792.html

http://www.prevensectes.com/rev0405.htm#31a : Le facisme souriant de la Soka Gakkai (Charlie Hebdo , Hors série n°18 par  » Charlie saute sur les sectes  » par Antonio Fischetti et Tignous, mai 2004.)

Une etude complète réalisée par Prévensectes

 

Publié dans INFOS, Integrisme | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy