• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 15 décembre 2009

« De fausses reconduites à la frontière pour gonfler les chiffres des expulsions »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 décembre 2009

france info - accueil 14 décembre 2009

« Comment la police gonfle les chiffres des expulsions »

Des expulsions et des reconduites à la frontière de simples touristes, pour faire du chiffre et gonfler les statistiques : c’est ce que dénonce la Cimade, seule association habilitée à intervenir dans les centres de rétention de France…

En début d’année, le ministre de l’Immigration Eric Besson avait fixé l’objectif de 29.000 expulsions en 2009.

Afin de tenir les objectifs à l’approche de la fin de l’année, les forces de l’ordre ont procédé à une recrudescence des interpellations et reconduites à la frontière au cours des dernières semaines, relève la Cimade. Et il s’agit souvent de touristes ou d’étrangers qui ne faisaient que traverser la France.

 
[Suite de l’article sur : france-info.com/]

Publié dans Police, Politique nationale, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

1 million de chômeurs en fin de droits en 2010 !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 décembre 2009

Publié sur : leblogfinance.com/ – 14 décembre 2009 – Elisabeth Studer

Fin d’indemnisation pour 1 million de chômeurs en 2010

http://chareille.unblog.fr/tag/trompe-loeil/

trompeloeil.jpgOn continue sur les bonnes nouvelles …. Même Johnny peine à nous dérider ces temps-ci, c’est vous dire la morosité ambiante …

Selon une note de Pôle emploi, un million de chômeurs épuiseront leurs droits à indemnisation en 2010, faisant certes diminuer les statistiques du chômage (et les dépenses de l’État), mais dans un total trompe-l’oeil …

Selon les chiffres de Pôle emploi, « le nombre de sorties du régime d’assurance chômage pour fin d’indemnisation est estimé à 850.000 en 2009 et 1.000.000 en 2010″ et « le nombre d’entrées en ASS est estimé à 149.000 en 2009 et 170.000 en 2010″.

Une annonce qui a vivement fait réagir les syndicats, FO, CGT et CFTC criant à l’ »urgence ». Réaction beaucoup plus soft côté patronat, qui certes admet « un vrai sujet » mais souhaite « plus d’éléments pour réfléchir ».

[Suite de l’article sur : leblogfinance.com/]

 

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, PRECARITE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Revenu des agriculteurs : – 34 % entre 2008 et 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 décembre 2009

Vu sur : ouest-france.fr/15 décembre 2009 – Hervé Plagnol

Le revenu des agriculteurs dégringole

Une vraie descente aux enfers qui les ramène vingt ans en arrière.

Entre 2008 et 2009, le recul est de 34%.

« Le revenu moyen des agriculteurs, en termes réels, est ramené au-dessous de son niveau du début des années 1990 » : ce ne sont pas les agriculteurs qui le disent, mais le très officiel service des statistiques du ministère de l’Agriculture. Le revenu net moyen annuel par agriculteur tombe à 14 600 €. Une vraie dégringolade pour les revenus des agriculteurs, qui chutent de plus d’un tiers (34%) par rapport à l’année précédente.

 

[Article complet : ouest-france.fr/]

 

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Espagne : 200 000 personnes dans les rues de Madrid contre la remise en cause des acquis sociaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 décembre 2009

 Article paru dans l’Humanité du 14 décembre 2009

Les Espagnols dans la rue

 Par Camille Bauer

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté, samedi, à Madrid, pour protester contre le projet de réforme du marché du travail proposé par le gouvernement Zapatero.

« Ne les laissez pas profiter de la crise  ! » C’est sous ce mot d’ordre, adressé notamment au patronat, que près de 200000 manifestants (selon les syndicats) ont défilé, samedi, dans les rues de Madrid, à l’appel des principaux syndicats du pays, l’UGT (Union General de Trabajadores) et la Ccoo (Confederación Sindical de Comisiones Obreras). Dans la ligne de mire des manifestants, un projet de relance de l’économie espagnole concocté par le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero, qui repose sur une remise en cause des acquis sociaux. Face à la montée du chômage, qui frôle aujourd’hui les 18 %, le gouvernement propose de s’inspirer du modèle de dérégulation mis en place en Allemagne. Il s’agirait ainsi d’assouplir le droit du travail pour permettre aux entreprises d’avoir un recours accru au chômage partiel, les pouvoirs publics s’engageant en échange à garantir aux employés 65 % de leur salaire.

« les gens d’abord »

Pour les syndicats, une telle proposition, qui fragiliserait plus encore des salariés déjà très touchés par la crise, est inacceptable. « Nous sommes en situation d’urgence, avec 4 millions de chômeurs. La priorité, c’est de lutter contre le chômage. Les gens d’abord  ! » a ainsi déclaré Candido Mendez, le dirigeant de l’UGT. La création d’emplois est une priorité mais, pour les syndicats, la libéralisation du droit du travail n’est pas « la mère des solutions ». Fustigeant des entreprises cotées en Bourse qui se sont réparti 18 millions d’euros de bénéfices et continuent de licencier, les syndicats ont appelé à suivre un autre modèle économique pour sortir de la crise. Dans le cortège, où se trouvaient aussi des personnalités du monde de la culture, de nombreux militants réclamaient la grève générale. Les centrales syndicales n’en sont pas là. Dans un premier temps, leur objectif était de faire de la manifestation de samedi une démonstration de force, afin de s’assurer qu’il y aura « un après et un avant en matière de négociations collectives ». L’UGT comme la Ccoo accusent le patronat de refuser toute négociation pour utiliser la crise comme un argument de déréglementation massive.

Publié dans EUROPE, Luttes, Monde, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

« Verrou américain à Copenhague »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 décembre 2009

M.N. Bertrand

Les pays du Sud réclament un accord contraignant, tandis que les pays industrialisés, emmenés par les États-Unis, refusent de reconnaître leur responsabilité historique.

Copenhague, envoyée spéciale. L’heure de trancher dans le vif a sonné, et ce sont désormais les ministres internationaux de l’Environnement qui tiennent la hache entre leurs mains. Quarante-huit d’entre eux étaient là dès samedi et ont commencé à plancher sur les options dégagées la semaine dernière par leurs négociateurs. Après une pause dominicale dans les négociations officielles mais pas officieuses, reprise des discussions ce matin donc, autour de deux textes.

Le premier est connu depuis longtemps, c’est le protocole de Kyoto. Seul traité international fixant des objectifs contraignants en matière de réduction de gaz à effet de serre (GES) aux pays ayant ratifié son annexe I – tous les pays industrialisés, à l’exception notable des États-Unis –, il est valide jusqu’en 2012. En 2005, à Montréal, la COP 11 s’était engagée à réévaluer ses données afin de le prolonger, ce que certains pays, à présent, aimeraient mieux éviter.

[Suite de l’article]

 

Publié dans Environnement, ETATS-UNIS, EUROPE, Monde | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy