Sommet de Copenhague

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 décembre 2009

 Article paru dans l’Humanité du 11 décembre 2009

Les pays du Sud exigent des comptes du Nord

par Marie-Noëlle Bertrand

Les pays les plus menacés par le réchauffement climatique sont à l’offensive. Ils revendiquent un accord de réduction des émissions contraignant pour les pays industrialisés.

Copenhague, envoyée spéciale. À Copenhague, les négociations se poursuivent en prenant bien soin de piétiner. Mais à défaut de mettre en pratique l’idée-force exprimée lors de l’ouverture du sommet – nous n’avons plus le temps d’attendre –, les débats ont, du moins, l’avantage de mettre en relief les clivages, voire de bouleverser sensiblement les donnes. Mercredi soir a ainsi vu une faille s’ouvrir au sein du G77 + Chine, lequel regroupe 130 pays en développement, dont la Chine, donc, mais aussi l’Inde ou encore le Brésil.

C’est Tuvalu qui a donné le coup de hache en leur demandant à chacun d’accepter des objectifs contraignants en matière de réduction de gaz à effet de serre (GES). Ces derniers s’y refusent, c’est, entre autres, ce qui les oppose aux pays industrialisés. Mais la croissance dont ils ont bénéficié au cours de la dernière décennie les place en porte-à-faux vis-à-vis d’autres pays dont le développement économique s’avère plus lent et pour qui les conséquences du réchauffement seront dévastatrices. Voué a disparaître si rien de vraiment efficace n’est entrepris, l’archipel de Tuvalu en est un des symboles. Bref décryptage de ce qui les oppose. Limiter le réchauffement climatique à 2 °C : c’est l’objectif avancé par les pays industrialisés ainsi que par le Chine, le Brésil, l’Inde ou encore l’Afrique du Sud. Mais nombre de pays pauvres ou en développement voudraient que le plafond soit fixé a 1,5 °C. C’est le cas de Tuvalu, donc, et des pays regroupés au sein de l’AOSIS, coalition de 43 pays insulaires, lesquels font valoir qu’au-delà de cette limite la montée du niveau des mers leur sera fatale

[Lire la suite]

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy