• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 décembre 2009

Identité nationale : « Trop, c’est trop ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2009

MAX STAAT

Les communistes dénoncent une campagne nauséabonde

Le PCF, autour de Marie-George Buffet, secrétaire nationale, tenait hier, dans l’urgence, une conférence de presse pour dire stop à l’escalade raciste, qui accompagne le débat sur l’identité nationale, voulu par le gouvernement.

C’est sous l’égide de la très belle Marianne africaine (1) trônant dans la salle des mariages de la mairie de Bobigny en Seine- Saint-Denis que le PCF tenait dans l’urgence hier matin une conférence de presse pour dire stop à la campagne du gouvernement sur l’identité nationale et toutes les dérives racistes qu’elle génère.

Catherine Peyge, qui se dit fière d’être maire de cette ville « où plus de cent ethnies se côtoient sans peur » ajoute « je suis bouleversée par l’association voulue et répétée des termes d’immigration et d’identité nationale comme si la première menaçait la seconde ».

« TROP, C’EST TROP »

Pour Pierre Laurent, responsable national du PCF « trop, c’est trop » il faut « stopper l’escalade du gouvernement ». Dernier épisode en date, la proposition de 103 députés de la majorité, sous l’égide du président du groupe UMP Jean-François Copé, d’interdire les drapeaux étrangers ou tout autre signe distinctif dans les mairies lors des mariages. Pour le responsable communiste, tous les actes « nauséabonds  » de cette campagne autour de l’identité nationale témoignent d’une volonté, celle « de présenter la France comme un pays de civilisation chrétienne, qui serait menacée aujourd’hui par les musulmans qu’il faudrait seulement tolérer ». C’est pourquoi, annonce Pierre Laurent, le PCF et ses élus refusent de participer aux débats organisés dans les préfectures par le ministre Éric Besson qui chaque jour apporte leurs lots de propos racistes, demandent la suppression du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale, annoncent leur volonté « de faire échec au projet Copé et de construire de larges rassemblements », de porter dans la campagne des élections régionales « la question du droit de vote des immigrés ».

Présente à cette conférence de presse, de même que la sénatrice communiste Éliane Assassi, Marie-George Buffet, députée et responsable nationale du PCF, dénonçait la nature et les objectifs de ce débat sur l’identité, lui préférant « un débat sur la nation et la République » car ainsi precise- t-elle « on parle de droits, de liberté, de démocratie et de progrès sociaux ». Et de rappeler qu’au cours de notre histoire notre nation, notre République « s’est enrichie des apports multiples des immigrations successives ». Marie George Buffet appelant pour finir « tous les élus de gauche à prendre le chemin de l’honneur pour dire non et arrêter cet engrenage dangereux ».

MAX STAAT

(*) Sculpture de Hervé di Rosae

Publié dans LIBERTES, PCF, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Éric Cantona : « Etre Français, c’est d’abord être révolutionnaire »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2009

Lu sur BELLACIAO

 

« Etre Français c’est être révolutionnaire »

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article95305

Éric Cantona :

canto-80811 dans SOCIETE

Le célèbre joueur de foot Eric Cantona a expliqué lors d’une conférence de presse dans les murs de la fondation Abbé Pierre que pour lui être français ce n’est pas « chanter la Marseillaise » ou « lire la Lettre de Guy Môquet », mais d’abord être « révolutionnaire » face à un « système » qui contraint notamment des gens à vivre « dans la rue ».

« Etre français est-ce que c’est devoir parler français, chanter la Marseillaise, lire la lettre de Guy Môquet ? ça c’est être con ! », a-t-il précisé lorsqu’on l’a interrogé sur le débat sur l’identité nationale

« Je ne dis pas que chanter la Marseillaise c’est être con, mais bâtir tout (l’identité, ndlr) sur ça… », a-t-il ajouté en précisant bien que le débat sur l’identité nationale avait un aspect électoraliste. Selon lui les politiques « balancent ce débat avant les élections. Tout le monde en a conscience mais (…) on leur sert la soupe car c’est ce qu’ils veulent », a-t-il dit. « Donc arrêtons d’en parler, et parlons de choses beaucoup plus sérieuses et beaucoup plus graves ».

« Etre français c’est être révolutionnaire, d’abord (…) On ne peut pas accepter tout ce qui se passe », a ajouté ce petit-fils d’immigrés espagnols et italiens. Il a ajouté que face aux injustices il fallait que les Français réveillent leurs « vieux démons » révolutionnaires

Publié dans Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Réforme du lycée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2009

Réforme du lycée

Un projet désastreux pour les sciences physiques

L’Union des professeurs de physique et de chimie (UdPPC) constate que  le projet de réforme du lycée entraîne une diminution de 144 h des horaires de sciences sur l’ensemble du lycée. Soit une demi-journée hebdomadaire, pour un élève ayant choisi un parcours scientifique dès la seconde.

En  Première S,  l’enseignement de sciences physiques subirait une perte de 33% par rapport à l’horaire actuel. Ainsi, l’horaire hebdomadaire de cours de physique et chimie passerait de 2,5h à 1h ! et cette diminution ne serait pas compensée en terminale. De plus, sans cadrage national des dédoublements, la pratique expérimentale, indispensable au scientifique, ne serait plus garantie.

En repoussant la formation aux sciences vers la classe terminale et l’enseignement supérieur, c’est toute la dimension scientifique de la filière S qui est appauvrie. Les conséquences de cette réforme sur le recrutement et la formation en sciences des futurs techniciens, ingénieurs et scientifiques en seraient désastreuses.

En conséquence, l’UdPPC refuse toute réforme qui ne maintiendrait pas, a minima, l’horaire actuel de sciences en filière scientifique.

Par ailleurs le projet de réforme ne donne aucune information sur la future organisation des voies technologiques et, par l’organisation de la classe de seconde, ne permet pas d’orienter les élèves de troisième vers ces formations.

Le projet, dans son contenu et en raison des délais de son application déstabilise les voies technologiques qu’il prétend revaloriser.

L’UdPPC refuse toute réforme qui met en cause des formations qui, bien que moins médiatisées préparent un nombre important de jeunes à des poursuites d’études scientifiques et techniques.

 Le 7 décembre 2009.

Si vous partagez ces préoccupations nous vous invitons à signer et à faire signer ce texte.

Signer la pétition 

Publié dans Education nationale, PETITION, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Pour une école de qualité, c’est maintenant qu’il faut agir…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2009

 

POUR LE MAINTIEN D’ UNE VÉRITABLE FORMATION PROFESSIONNELLE DES

ENSEIGNANTS

La formation des enseignants est un élément clef de l’ amélioration de notre système éducatif et de la réussite de tous les élèves.

La masterisation des enseignants et des CPE doit se traduire par une amélioration de la formation disciplinaire, didactique et professionnelle

A la suite de multiples mobilisations, le gouvernement a pris la décision de maintenir les concours existants, les conditions de leur préparation et la possibilité d’une inscription en IUFM en septembre 2009.
Ainsi la promotion d’ enseignants et de CPE issue du concours 2010 bénéficiera donc d’une formation avant le concours identique à celle des générations précédentes ; elle doit donc bénéficier des mêmes conditions de formation après le concours.

Si les choix du ministère d’affecter les lauréats du concours à 2/3 du temps en responsabilité étaient confirmés, de nombreux enseignants pourraient être responsables d’une classe en septembre 2010 sans avoir jamais effectué de stages en responsabilité devant des élèves ou sans avoir bénéficié de formation dans le cadre de l’ IUFM.

( Après l’obtention du concours, les professeurs suivent 72H de stage soit 12 jours d’observation de classe!!!)

Les soussignés demandent solennellement, qu’ après le maintien des concours et de leurs conditions de préparation, soient également maintenues les conditions d’organisation de l’année actuelle de stagiaire ( 2 ème année d’ IUFM ) afin qu’ elle reste une véritable année de formation professionnelle en alternance. Ils demandent qu’à l’avenir la formation dont bénéficieront les lauréats du concours lors de l’année de stagiaire soit améliorée, organisée sur la base d’une véritable alternance entre service en responsabilité et temps de formations qui s’appuie sur le maintien de l’expérience des IUFM et de leur potentiel de formation.

Pétition à l’initiative de :

FSU : SNES, SNEP, SNUEP, SNUipp, SNEsup UNSA-éducation : SE-UNSA, SUP-Recherche-UNSA SGEN-CFDT

Si vous ne voulez pas que votre enfant se retrouve devant des profs formés en 12 jours, signez la pétition.


Le 15 décembre, le SNUipp-FSU Nord appelle à une journée de mobilisation pour la défense de la formation des enseignants.

Le métier d’enseignant est un métier qui s’apprend c’est pour cela que nous demandons l’abandon de la réforme
pour revenir à une vraie formation professionnelle avec au moins 60% à l’IUFM et 40% en stage pendant l’année de stagiaire.
Cette formation professionnelle devant s’appuyer notamment sur les « formateurs de terrains » (EMF, CPC, …).

SI NOUS NE FAISONS RIEN, CECI POURRAIT BIEN ÊTRE UNE RÉALITE !
http://www.dailymotion.com/video/xbg4cs

Publié dans Education nationale, Luttes, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Communiqué de la Cimade

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 décembre 2009

 

Communiqué de la Cimade dans Politique nationale LaCimade_siege_ROUGE_petit

Communiqué de presse – 12 décembre 2009

Nouveau Charter d’Afghans prévu le 15 décembre

La Cimade en appelle au Premier Ministre

Plusieurs exilés afghans (au moins 9 actuellement au centre de rétention de Calais Coquelles, 2 au centre de Lille) devraient être renvoyés par charter mardi 15 décembre vers l’Afghanistan. La police a notifié ce matin ces dates de renvoi aux Afghans maintenus à Coquelles.

Fin octobre, les propos très nets du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, s’opposaient à de tels renvois. Quelques jours plus tard, Eric Besson évoquait la suspension des renvois compte tenu de la situation dégradée en Afghanistan. Aujourd’hui, la confirmation du projet d’un nouveau charter pour Kaboul vient contredire toutes les déclarations gouvernementales.

Trompés par les déclarations ministérielles, trompés par plusieurs de leurs interlocuteurs – dont un juge qui leur indique « qu’ils n’ont rien à craindre » – , persuadés qu’ils seront libérés dans quelques jours, les exilés Afghans retenus à Coquelles, malgré leur crainte d’un retour, estiment inutile d’entreprendre une quelconque procédure pour s’opposer à ces renvois.

Devant cette confusion, La Cimade demande au Premier Ministre d’intervenir pour bloquer ces renvois et affirmer clairement la suspension de toute expulsion vers l’Afghanistan.

La Cimade appelle toutes les associations de défense des droits de l’Homme, les élus, les citoyens, à intervenir d’urgence auprès du chef du Gouvernement pour que soient protégées ces personnes contre un retour dans un pays ravagé par la guerre.


Publié dans Politique nationale, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy