• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 8 décembre 2009

A découvrir sur France 4 : « Enfumés ! », documentaire réalisé par Paul Moreira

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

Publié sur : Premières Lignes

Enfumés !…

Si vous vous demandez pourquoi depuis dix ans on nous rebat les oreilles du réchauffement climatique sans que rien ne semble avoir été fait pour l’enrayer, regardez l’enquête que j’ai produit pour France 4 et qui passe le 9 décembre à 22h10 (rediffusion Samedi et Dimanche).

On y découvre comment un lobby efficace et discret, américain dans sa grande majorité, a freiné de toutes ses forces. A sa tête, on trouve certaines des entreprises les plus rentables et les plus puissantes de notre planète.

Le pétrolier Exxon Mobil, par exemple.

[Article complet : Premieres Lignes]

Publié dans ECONOMIE, Environnement, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Copenhague : 12 décembre, manifestation des partisans de la « justice climatique »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

Publié sur : Europe Solidaire Sans Frontières

 

Pourquoi nous lutterons CONTRE un accord à Copenhague

ODY Morgan

22 novembre 2009

Après un certain raz le bol d’entendre sans cesse à la radio tout le monde dire qu’il faut absolument un accord à Copenhague, j’ai écrit ce texte…

D’ici quelques jours, des milliers de militants d’Europe et du monde entier convergeront vers Copenhague à l’occasion du sommet mondial sur le climat. Alors que les médias donnent la parole exclusivement à ceux qui, parmi les gouvernants, les entreprises et les grandes ONG, appellent à un « accord ambitieux », nous serons nombreux dans les rues de la capitale danoise à agir contre la signature d’un nouveau protocole. Et nous avons de bonnes raisons !

Sommaire  

Extraits :

Ces vingt dernières années, on a donc vu un accaparement exceptionnel des richesses du monde par quelques dizaines de multinationales qui, pour prendre possession des terres, des réserves d’eau, des minerais et des ressources génétiques (semences et races animales) de la planète, n’hésitent pas à assassiner, à jeter en prison, à terroriser et à affamer des centaines de millions de personnes. Le protocole de Kyoto participe à cet élan d’expropriation en lui offrant une légitimité morale et un appui financier.

Cet accaparement massif des richesses et le démantèlement des politiques sociales ont conduit à une explosion de la misère dans le monde. Un tiers des urbains habitent maintenant dans des bidonvilles et un milliard de personnes ont faim (un milliard !). Jamais le fossé entre les plus riches et les plus pauvres n’a été si gigantesque. Le terme « pays en voie de développement » cache pudiquement une vérité autrement plus crue : la pauvreté s’accroit. Dans le Sud, mais aussi dans nos pays soit-disant prospères.

Pour une fois, soyons clairs : la crise climatique n’est qu’un aspect de la crise environnementale globale, qui elle-même n’est que le résultat de l’accaparement et de la surexploitation des richesses naturelles par une poignées d’entreprises multinationales dans le seul but de faire du profit.

 Changeons le système, pas le climat !

C’est sous ce slogan que manifesteront le 12 décembre les partisans de la « justice climatique ».

L’enjeu majeur des mobilisations de Copenhague est de bouleverser le rapport de force entre les multinationales et les populations, de reprendre le pouvoir (Le nom de l’action du 16 décembre est « Reclaim Power ! »), de mettre en lumière la duperie monstrueuse que représente Kyoto et le marché du carbone pour que des milliers, des millions de personnes, rejoignent les luttes pour la réappropriation des territoires, des savoirs, pour des vies dignes et solidaires.

Publié dans Environnement, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Suppression de l’histoire-géo : un nouvel épisode de la bataille idéologique menée contre la pensée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

 Éditorial de l’Humanité : Histoire-géo, la bataille de l’intelligence

La réplique des historiens à la suppression de l’histoire-géographie en terminale S est un premier camouflet au

sarkozysme .

Par Jean-Paul Piérot

Dans quel cerveau a germé l’idée de supprimer une année d’enseignement de l’histoire et, dans le même mouvement de la géographie, du cursus scolaire ? Était-ce dans une préfecture ou quelques notables de droite sont invités à discourir sur « l’identité nationale » ? Il semble que, dans ces réunions, ces beaux esprits philosophent, prennent de la hauteur, dans le style de ce député UMP exprimant ces interrogations métaphysiques dans un style ô combien relevé : « Ils vont nous envahir si on ne réagit pas. » Peut-être s’est-il trouvé un autre théoricien pour s’interroger gravement sur la contradiction entre la vision l’immigration qui serait facteur de troubles dans la société telle que le posait une note préparatoire à ces débats et quelques pages d’histoire qui rappellent le rôle des immigrés dans le développement du pays et la liberté… « Ces étrangers et nos frères pourtant » célébrés par Aragon.

Il n’est pas exagéré de voir dans cette mesure annoncée par Luc Chatel un nouvel épisode, un impromptu de cette bataille idéologique visant à discréditer la pensée. La même note évoquait ces intellectuels rétifs à jouer le rôle que le pouvoir attend d’eux. Bien au contraire, la réplique des historiens, de Jacques Le Goff à Benjamin Stora, d’André Kaspi à Jean-Pierre Azéma, et de très nombreux autres chercheurs à la suppression de l’histoire-géographie en terminale S est un camouflet pour les tenants du sarkozysme.

[Lire la suite]

 

Publié dans Education nationale, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Rome 5 décembre 2009 : No Berlusconi day

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

L’Humanité - 7 décembre 2009 – Gaël De Santis

Gigantesque vague violette contre Silvio Berlusconi

Plus de 350 000 personnes ont parcouru les rues de Rome pour réclamer la démission du président du Conseil, 
Silvio Berlusconi. La mobilisation avait pour origine l’appel de citoyens au travers du site No Berlusconi Day.

Internet permettra-t-il à l’opposition italienne de trouver le chemin pour battre Silvio Berlusconi  ? Samedi, un gigantesque cortège a traversé les rues de Rome à l’appel d’un collectif de citoyens né sur Facebook. La couleur dominante du cortège, le violet, est à cet égard un symbole, c’est la seule couleur qui ne soit pas déjà utilisée par la multitude de formations politiques qui peuplent la Péninsule. Pour autant, les drapeaux des partis d’opposition n’étaient pas absents du cortège.

« Berlusconi, démission »

Le mot d’ordre de la manifestation était simple  : « Berlusconi, démission ». Les manifestants en ont assez de voir le président du Conseil user de sa fonction pour faire adopter des lois d’amnistie ou changeant les règlements, dans le but de ne pas avoir à affronter les juges. L’arrêt de la Cour constitutionnelle, rendu en octobre qui annule son immunité, va l’amener à comparaître dans deux affaires. « La politique se fait avec les mains propres, scandait une banderole. Démissionne et accepte d’être jugé », tandis que de nombreux manifestants criaient « Mafioso  ! » Les organisateurs de ce « No Berlusconi Day » ont d’abord annoncé aux manifestants qu’ils étaient 350 000 avant d’en compter 1 million. La préfecture se contente d’un chiffre aussi modeste que provocateur  : 90 000. « C’est l’entrée officielle de la politique dans l’ère d’Internet », se réjouissait hier le quotidien la Repubblica.

[Lire la suite]

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans EUROPE, Monde, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

PCF : Coup d’envoi de la campagne pour les régionales

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

« Notre démarche est celle de l’ambition et du courage,

ayant pour objectif de créer une dynamique pour obtenir non pas moins, mais plus d’élus »

Marie-George Buffet

 

Sébastien Crépe

Le PCF lance un appel au mouvement social

Les militants communistes ont donné le coup d’envoi de leur campagne pour les régionales, samedi. Marie-George Buffet les a exhortés à ouvrir largement leurs listes aux acteurs des luttes.

De l’audace et de l’ambition  : les deux mots sont revenus à plusieurs reprises au cours de l’assemblée nationale des animateurs du PCF, samedi, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). La réunion était convoquée pour défricher les grandes axes du projet que les communistes vont faire vivre dans la campagne des régionales, et débattre de leur démarche pour construire leurs listes au plus près des habitants des quartiers populaires et du monde du travail. Elle s’est achevée en meeting de plus de cinq cents personnes sur l’air de l’Internationale. L’occasion pour Marie-George Buffet de lancer, dans son discours, un appel à s’emparer des listes du Front de gauche en direction des syndicalistes, des militants associatifs, des féministes et des défenseurs des droits de l’homme. « Investissez les listes du Front de gauche, soyez candidats et élus, et vous pourrez garantir que vos propositions seront portées dans les luttes mais aussi dans les institutions », les a invités Marie-George Buffet, proposant aux animateurs de section d’« aller à la rencontre des salariés et des syndicalistes » pour leur proposer de construire avec eux les listes du Front de gauche.

[Lire la suite]

Publié dans Elections regionales, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Régionales 2010

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

Régionales 2010 dans Elections regionales arton4278-14615

PCF4 décembre 2009

Contribution du PCF à la construction d’un projet à gauche

 

Le PCF met à disposition du débat public 25 fiches de propositions et d’arguments

sur les principaux thèmes de la campagne des régionales.

 

Voir les fiches

Publié dans Elections regionales, PCF | Pas de Commentaire »

« Identité Nazionale : quel débat ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

Publié sur : Moissac au coeur.elunet.fr/

identit__nazionale.jpg

 

Identité Nazionale: quel débat?


 

Merci Philippe, pour ton trait d’humour!!!

Cliquez pour agrandir

 

Publié dans Education nationale, Humour, POLITIQUE, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Éducation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 décembre 2009

PCF7 décembre 2009

Histoire-Géographie :

un service public d’Éducation nationale fondé sur une visée culturelle de haut niveau

Éducation dans Education nationale arton4280-bd190

Le Ministre de l’Éducation Nationale, Luc Chatel, a décidé de supprimer l’Histoire et la Géographie comme matières obligatoires en Terminale Scientifique. Face à cette émotion particulièrement légitime, le PCF soutient les enseignants et les lycéens qui protestent contre la suppression de l’Histoire-Géographie en Terminale S.

Ces deux disciplines ont un rôle éminemment fondamental. Non seulement il faut garder ces matières dans le programme d’enseignement des Terminales mais il est, en plus de cela, nécessaire d’en revaloriser les contenus. Les cheminements de compréhension sont primordiaux pour la connaissance du monde dans sa diversité, de ses crises économiques ou géostratégiques. L’Histoire et la Géographie sont une voie d’accès à cette connaissance. Elles doivent apporter la possibilité d’une ouverture d’esprit, d’un esprit critique avec une visée culturelle de haut niveau. Mais il ne peut y avoir de réforme cohérente et dans le sens du progrès avec des réductions de moyens.

Il faut en finir avec un système qui reste fondé sur l’élitisme, la sélection, le culte du mérite individuel, l’esprit de compétition et l’orientation par l’échec, en finir avec le mépris pour les personnels enseignants et éducatifs dont les propositions ne sont jamais entendues. Il faut en finir avec la volonté d’instrumentalisation de l’école par une droite entièrement dévouée aux intérêts des puissances économiques et politiques qui entendent, par ce biais, contribuer activement au remodelage du salariat et de la société dans l’esprit du capitalisme financier mondialisé.

Un service public d’Éducation nationale fondé sur une visée culturelle de haut niveau pour tous les élèves de la maternelle à la terminale des lycées reste une nécessité : ce sera aux personnels d’éducation, aux parents, aux élèves, aux forces représentatives du monde du travail d’en imposer ensemble les formes et modalités.

Le PCF condamne la réduction du nombre d’emplois publics dans l’Éducation nationale et la réforme sur la formation des maîtres qui vise à supprimer une année d’étude pour ces futurs enseignants. Augmenter le nombre d’enseignants, qualifiés, est une des conditions de l’efficacité de l’enseignement. Comment leur permettre d’exercer dans les meilleures conditions possibles quand le gouvernement leur retire tous les moyens pour y arriver ?

Parti communiste français

Publié dans Education nationale, PCF, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy