« La Nuit Sécuritaire » – Appel des 39

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 novembre 2009

Lu sur : bellaciao.org/fr/

 

Journée nationale « Contre La Nuit Sécuritaire – Appel des 39″ 

La psychiatrie se verrait-elle expropriée de sa fonction soignante, pour redevenir la gardienne de l’ordre social ? Nous, citoyens, professionnels du soin, du travail social, refusons de servir de caution à cette dérive idéologique de notre société.

COMMUNIQUÉ

Collectif des 39 – Contre la nuit sécuritaire

De nouveau à Montreuil

SAMEDI 28 NOVEMBRE 2009 :

Depuis plusieurs mois, un mouvement se construit au sein de la psychiatrie. Pour sa part, le collectif des 39 a élargi son action au-delà de la condamnation du discours sécuritaire. Lors des nombreux forums et rencontres organisés, nous avons pu constater la présence d’un engagement fort au sein des personnes confrontées au soin psychique ainsi qu’une importante volonté de résistance. De multiples témoignages ont montré une indignation massive vis-à-vis des conditions dans lesquelles se pratique la psychiatrie aujourd’hui, manifesté une exigence de modifier les pratiques quotidiennes, de sortir de l’isolement afin d’opérer une mise en commun.

Pour prendre acte de ce tournant et l’élargir, nous avons décidé d’organiser une rencontre nationale le samedi 28 novembre à Montreuil (La Parole Errante à la Maison de l’Arbre).

[Lire la suite sur : Bellaciao]

SIGNER LA PÉTITION 

Cette pétition est ouverte à tous les citoyens, pas seulement soignants en psychiatrie, tous ceux qui veulent ici comme ailleurs défendre les libertés individuelles.

« Dans le champ de la psychiatrie, des actions s’opposent à la normalisation des enseignements (sauvons la clinique), des pratiques prédictives (pas de zéro de conduite), des dérives scientistes assignant à la psychiatrie le devoir de prévoir l’avenir (non à la perpétuité sur ordonnance, politique de la peur).

Nous soutenons et accompagnerons toute perspective de regroupement de ces initiatives car elles vont toutes dans le même sens : défendre et soutenir la dignité des patients qui nous sont confiés ou qui se confient à nous. »

http://www.collectifpsychiatrie.fr/phpPetitions/index.php?petition=1

 

siteon0-e5814 dans PETITION

 

Meeting du 7 février 2009

Intervention de Jacques Ralite

« C’est la certitude qu’ils détiennent la vérité qui rend les hommes cruels. » (Anatole France)

Image de prévisualisation YouTube

 

Intervention de Jean Oury

« L’avantage de Sarkozy, c’est comme une puce. Une puce, quand on est bien endormi, ça réveille. Mais, par contre une puce, ça transmet la peste… « 

Image de prévisualisation YouTube

 

Intervention de Roland Gori

« … en déshumanisant le patient, en déshumanisant le soin, c’est en miroir notre propre humanité qui risque de se trouver anéantie… »

Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez voir les autres interventions sur You Tube

 

marianne2.fr/11 février 2009 – Philippe Petit

« Cet appel, je l’attendais depuis longtemps, souligne le psychanalyste Jean-Pierre Winter, il est le symptôme positif de l’entreprise de destruction du tissu social qui est à l’œuvre depuis trente ans, Sarkozy n’est que la pointe immergée de l’iceberg. Dans nombre de cités, on supprime tous les lieux de parole, du simple bar au commerce de proximité, on supprime les lieux d’hébergement, les centres d’accueil, pour les jeunes et les anciens taulards, on réduit le temps du suivi, qui était autrefois de six mois, pour ne répondre aux situations de détresse que dans l’urgence. On détruit le temps nécessaire à l’échange ».

Il n’est pas étonnant que dans cette enceinte, le beau mot de parole ait été aussi souvent prononcé. Le mouvement qui est en train de naître n’est pas un simple mouvement de protestation, il est surtout un mouvement de réappropriation.

Les psychiatres présents à Montreuil ne veulent pas de ces mesures qui entrent en totale contradiction avec les finalités du soin. « Or on leur demande aujourd’hui de répondre à trois objectifs : prédisez l’avenir, expertisez, enfermez. J’oubliais, évaluez vous, avec des questionnaires issus de l’industrie. En instrumentalisant les faits-divers, en annonçant qu’une loi va être votée au printemps, l’État risque de parachever cet immense gâchis : nous couper de notre histoire et dénier celle des patients, dont il souhaite réduire la maladie à des symptômes qu’il faudrait traiter soit en les enfermant à vie, soit en trouvant le médicament « adéquat », les transformant ainsi en individus transparents, homogènes, et enfin maîtrisés », s’insurge Hervé Bokobza. 

[Article complet : Marianne2.fr/]

Voir également : l’article du Post : la-nuit-securitaire-l-appel-des-39-plus-de-19-000-signatures-apres-le-7-fevrier.html

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy