Pourquoi faut-il prendre au sérieux l’opération identité nationale de Sarkozy ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2009

TRIBUNES & IDÉES

Derrière la manoeuvre électorale, la conquête d’une hégémonie

 

Par Alain HAYOT, ETHNOSOCIOLOGUE, DÉLÉGUÉ DU PCF À LA CULTURE

Pourquoi faut-il prendre au sérieux l’opération identité nationale de Sarkozy  ?

Le combat idéologique engagé par 
Nicolas Sarkozy autour de l’identité nationale peut-il être réduit à une simple manœuvre électorale contre la gauche ou politicienne vis-à-vis du Front national  ? Je ne le pense pas. Au-delà de la conjoncture actuelle il y a, me semble-t-il, la volonté chez lui de donner de l’ampleur à l’objectif qu’il s’était fixé dès sa prise de pouvoir au sein de l’UMP  : rassembler toutes les sensibilités de la droite française autour d’un projet qui refondrait, dans les conditions nouvelles de la mondialisation capitaliste, son efficacité sociale, idéologique et politique. Ce projet que l’on nommera, faute de mieux, libéral-populiste, a l’ambition, de rassembler sur la longue durée une majorité de notre peuple, particulièrement ses catégories populaires, autour des valeurs historiquement les plus conservatrices de la droite nationale en prenant la précaution de les teinter de modernité et d’obtenir la caution de personnalités prétendument de gauche  : la fascination pour la réussite individuelle, la valorisation inégalitaire du mérite au sein d’une concurrence définie comme naturelle, l’amour de la famille, de la terre et de la patrie, la passion du patrimoine, de l’argent et de la propriété, les attaques contre la laïcité prônant le retour du religieux comme mode de régulation sociale et comme référent symbolique, la légitimation de l’autorité dans toutes les sphères de la société, l’appel à la génétique pour définir les déviances sociales, sont autant de thèmes travaillés à longueur de discours et dont on aurait tort de sous-estimer l’impact par ces temps où la crise pousse à la perte et à la recomposition des repères.

(…)

« Réduire la campagne sur l’identité nationale à un simple électoralisme, c’est s’interdire de voir l’ampleur de l’offensive idéologique, ses contenus comme son ambition »

(…)

Plus largement, contre l’idéologie rétrograde de l’identité nationale, nous ne ferons pas, à gauche, l’économie d’une contre-offensive sur le terrain des idées qui suppose une refondation autour d’un projet politique réinventant l’utopie émancipatrice. Un projet de transformation sociale, écologique, démocratique et culturelle en opposition radicale avec le libéral-populisme sarkozyste et en rupture avec le soviétisme dont on célèbre la chute, il y a vingt ans déjà, comme avec la social-démocratie, dont on commence tout autant à percevoir l’échec.

[Article complet : ICI]

Sur le même thème, (re)lire :

Le sarkozysme sans Sarkozy : une analyse rigoureuse de la “pensée” sarkozienne par Serge Portelli

 

Une Réponse à “Pourquoi faut-il prendre au sérieux l’opération identité nationale de Sarkozy ?”

  1. eclipse dit :

    Le débat sur l’identité nationale n’intéresse pas que la droite extrême et l’extrême droite. Les Ateliers de l’Eclipse, association d’artistes-recycleurs, sont sortis de leur légendaire politique de réserve (quoique l’on ne nous ait pas encore donné le Goncourt) pour s’exprimer dans le Nouvel Observateur.
    En gros, le débat est désormais clos puisque l’identité nationale, ça n’existe pas.
    Bisous rouillés.

Répondre à eclipse Annuler la réponse.

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy