FEIGNIES ENSEMBLE novembre 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 novembre 2009

FEIGNIES ENSEMBLE                                                                PCF

 

FEIGNIES POUR TOUS                                                                        novembre 2009 – N° 21

 

« Au lieu d’investir pour les dividendes des actionnaires des entreprises du CAC40, investissons dans l’économie locale, dans les services publics ! »

Alain Bocquet, député du Nord – Lille le 17. 10. 2009

 

On peut, on doit maintenir et créer des emplois en France

 

Exemple : la gare de triage de Somain avec 400 emplois

Dans ce triage, on forme des convois avec des « wagons isolés » et on en assure la circulation. Cela concerne les PME qui n’ont pas les moyens, ni les besoins d’affréter des trains entiers.

Pour la SNCF, dans une logique d’entreprise privée, ce n’est pas rentable.

Elle envisage aussi de vendre 80 gares dans le Nord. C’est l’application des directives européennes, avec l’ouverture au privé du fret ferroviaire depuis 2007 et du transport des voyageurs en 2011.

Ce service des « wagons isolés » sera assuré par « Géodis » sur la route !

-  Pour les cheminots de la SNCF, la sécurité est une priorité : 4 personnes préparent un convoi pendant 35 minutes avec essais de freins.

-  Dans le privé, moins de personnes, pendant moins de temps, préparent un convoi et les règlements sont moins respectés (la ligne Hazebrouck-Fretun est reconnue en dépassement de vitesse par le  privé ; un convoi privé ECR de 3020 tonnes s’est retrouvé sur une voie prévue pour 1800 tonnes !)

Certains conducteurs d’ECR (Euro Cargo Rail, filiale de Deutsche Bahn) font des journées de 16 h, voire 20 h et risquent d’être à l’origine d’accidents.

→ Les syndicats chiffrent entre 5 000 et 6 000 les suppressions d’emplois dans le pays avec l’abandon du fret par la SNCF

→ Cet abandon du fret de proximité, c’est 1 200 000 camions de plus sur les routes et davantage de pollution au CO2 .

La SNCF doit rester un service public pour tous, dans chaque région.

 

La Poste : Qui est le menteur ?

 

Plus de 2 millions de Français ont demandé un référendum sur le statut de La Poste ; le président n’a pas entendu leur voix : il faudra crier plus fort !

Le ministre Christian Estrosi affirme et garantit que « La Poste ne sera pas privatisable » grâce à l’inscription dans la loi qu’elle est un « service public national ».

MAIS dans le même temps, Henri Guaino, conseiller du président déclare : « il n’ y a jamais de garanties éternelles et c’est vrai pour toutes les entreprises publiques »… «  ce qu’une loi fait , une loi peut le défaire » Qui doit-on croire ? Car il y a forcément un menteur dans les deux !

 

Mars 2010 – Élections régionales des 14 et 21 mars

 

Vous aurez la parole. Citoyens, exprimez-vous !

Inscrivez-vous sur la liste électorale avant le 31 décembre 2009.

Votez pour l’emploi, le maintien des industries et des services publics dans notre région.

Le Nord ne doit pas devenir Misèreland !

 

Halte aux ravages du capitalisme, de plus en plus sauvage !

 

En France, 8 millions de personnes en situation de pauvreté, d’exclusion (moins de 910 euros/ mois).

En Europe, 7 personnes sur 10 estiment que l’Union européenne ne lutte pas suffisamment contre la pauvreté.

Dans le monde, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) :

-         2 milliards d’individus souffrent de malnutrition

-         1 milliard d’individus sont gravement sous-alimentés en 2009

-         9 millions meurent de famine chaque année

 

Selon la FAO, 30 milliards de dollars / an suffiraient à réduire cette malnutrition.

Mais aux États-Unis, la seule banque Goldman Sachs annonce pour 2009 la distribution de 23 milliards de dollars de bonus« Une véritable pieuvre vampire enroulée autour de l’humanité »

 

La Sécu : les malades encore mis à contribution

 

Le budget 2010 de la Sécurité Sociale a été voté ; le déficit atteindra 30,6 Milliards d’euros. Cette année, ce déficit était de 23,5 milliards dont 12 milliards de cotisations sociales en moins et 3 milliards non perçus de cotisations et taxes prélevées sur les plus-values financières et immobilières.

Pour rappel, la Cour des comptes de la République invite à remettre en question les exonérations de cotisations patronales (31,5 milliards d’euros en 2010 !)

Qui va payer ? LES MALADES !!!

  - 2 € de plus de forfait hospitalier (18€ au lieu de 16€ par jour d’hospitalisation).

  - Contrôle renforcé et pression sur les arrêts maladie et les transports sanitaires.

  -  Suppression du 100% au bout de 5 ans pour les malades « guéris » du cancer.

  - Contrats d’assurance-vie soumis aux prélèvements sociaux (CSG, CRDS) au décès de l’assuré, alors que jusqu’ici ils étaient exonérés de cotisations.

Les compensations pour enfant pour la retraite des mères de famille sont « sauvegardées » pour 2010 : et après??

 

 

Ces problèmes vous concernent.  Venez en débattre avec nous le dernier vendredi de chaque mois de 17 h 30 à 19 h, salle polyvalente, place de l’Église.

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy