• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 novembre 2009

Quand le FMEA organise le saccage industriel de notre pays…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2009

Thomas Lemahieu

 Détournement de fonds public

Le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) revendique un rôle de premier plan chez Trèves  : contre 55 millions d’euros d’aides, il a obtenu deux fermetures d’usines et la délocalisation de la production.

Branche sectorielle du Fonds stratégique d’investissement (FSI), abondée par l’État, Renault et PSA à hauteur de 200 millions d’euros chacun, le Fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) organise-t-il lui-même le saccage industriel du pays qu’il devait, selon les déclarations présidentielles et gouvernementales, plutôt endiguer  ? Ou autrement dit  : ce fonds presque souverain, toujours présenté comme un instrument d’intérêt public pour défendre les emplois, peut-il conditionner son entrée dans le capital d’un groupe au licenciement de centaines de salariés, à la fermeture d’unités industrielles en France et donc à la délocalisation de ses activités dans des pays « à bas coûts »  ? Dans le torrent des grandes déclarations lénifiantes de Nicolas Sarkozy, Christine Lagarde, Luc Chatel ou encore Christian Estrosi (lire ci-contre), ces questions semblent aberrantes, évidemment, mais à Ay (Marne), sur le site de PTPM, une des deux usines françaises de l’équipementier automobile Trèves promises à la fermeture après l’octroi par le FMEA d’une aide publique de 55 millions d’euros en février dernier, elles se posent désormais avec acuité, gravité… et dans la douleur.

Fonds il y aura si licenciements il y a

[Lire la suite]

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Sondages de l’Elysée : 3, 281 millions d’euros en 2008 pour « fabriquer l’opinion » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2009

En juillet dernier, la Cour des comptes qualifiait le système d’enquêtes et de sondages de l’Élysée d’ »exorbitant au regard des règles d’exécution de la dépense publique« .

Hier, pour tenter d’échapper à une commission d’enquête, la Présidence de la République a fourni à l’Assemblée les factures détaillées des différentes enquêtes depuis octobre 2007. D’après ce document le montant de ces dépenses s’élève à 3, 281 millions d’euros pour 2008. Il devrait être de 1 989 millions d’euros en 2009 et de 1 424 millions d’euros en 2010. Cependant cette réduction ne doit pas nous tromper car dans le même temps, on constate une augmentation de 292 % en un an du budget du SIG (Service d’information du gouvernement). Comme à son habitude, Sarkozy tente de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ! Les sondages qui ne seront plus réalisés pour l’Élysée le seront sans doute pour Matignon !

Les 3 grands gagnants de cette frénésie de sondages de l’Élysée (165 en 2008 = plus de 3 par semaine !)

→  la société de Pierre Giacometti, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy : 723 580 euros

→  la société de Patrick Buisson, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, ancien directeur du journal d’extrême-droite Minute : 1, 474 million d’euros, dont 1, 330 million d’euros pour des instituts de sondages

→  l’institut IPSOS, anciennement dirigé par Pierre Giacometti : 889 824 euros

 

Publié dans Politique nationale, Propagande - Desinformation | Pas de Commentaire »

Feignies : Ce n’est pas aux salariés de Lear Corporation de payer leurs jours de chômage !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2009

Située sur la zone de Grévau-les-Guide, l’entreprise « Lear Corporation » fabrique les sièges de la Kangoo. Face à une direction intransigeante, les salariés de ce sous-traitant de MCA ont fait grève vendredi dernier.

Grève traduisant la colère et le ras-le-bol des salariés qui voulaient ainsi dénoncer des conditions de travail particulièrement pénibles, des salaires insuffisants et le chômage partiel. En effet, suite aux journées de chômage partiel, les salariés perdront 35 % de leur salaire. Or le salaire moyen est de 1200 €.  1 200 € pour un travail éprouvant entraînant arrêts de maladie et accidents de travail que la direction tentent de camoufler. Une direction et un encadrement agressifs, qui utilisent le management par la peur et l’insécurisation pour faire pression sur les salariés : sanctions, lettres d’avertissement, entretiens… Une direction figée qui refuse toute négociation et ose dire aux salariés qu’ils n’ont qu’à travailler plus pour compenser le chômage !

Mais, tandis que des salariés sont obligés de se mettre en grève pour réclamer leur dû, le gouvernement ose affirmer que la relance est en marche.

Mais la relance pour qui ?

D’un côté, le bouclier fiscal, la protection des profits, les parachutes dorés, les exonérations de cotisations sociales, la suppression de la taxe professionnelle.
De l’autre, le travail du dimanche, l’augmentation du forfait hospitalier, la taxation des accidentés du travail, le blocage des salaires, la suppression de bonification aux mères de familles pour leurs retraites.

ça suffit ! Ce n’est pas au peuple de payer leur crise !

Publié dans INFOS, Infos Feignies, Luttes, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy