• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 16 octobre 2009

MCA : inquiétude des salariés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

Publié dans Liberté-Hebdo n° 880 du 16 au 22 octobre 2009

 Renault

Inquiétudes à Maubeuge

Les militants communistes du Maubeugeois ont tiré la sonnette d’alarme sur l’avenir de l’usine Renault de Maubeuge (MCA). Leurs inquiétudes se fondent sur une étude du cabinet spécialisé Syndex, qui met en parallèle la montée en puissance de la future usine de Tanger (Maroc) et la baisse de régime chez MCA.

L’usine de Tanger devrait en effet construire un véhicule utilitaire. Reste à savoir s’il est destiné à être le remplaçant de la Kangoo. L’objectif annuel est fixé à 400 000 véhicules. Quant à l’usine de Maubeuge, elle produisait, il y a peu, plus de 200 000 véhicules par an, avant de tomber à 117 000 cette année, avec une prévision de 113 000 en 2010. Depuis un an l’usine a aligné 80 « jours non travaillés«  et en prévoit 48 en 2010.

Samuel Beauvois, du syndicat Sud-MCA, redoute que ce chiffre soit une base de départ, car aucune prévision de ce genre n’avait été faite pour 2009. La situation est à l’avenant : en moins d’un an, 2 200 postes (CDD et intérims) ont été supprimés jusqu’en avril dernier, tandis que 130 « départs volontaires«  ont eu lieu parmi les CDI*. Ce qui a des conséquences sur les conditions de travail. En juillet, « la chaîne de ferrage a débrayé à 100 % pour protester contre les regroupements de deux à tris postes par personnes« , rappelle Samuel Beauvois. Sous prétexte de diminuer la production, on demande à certains opérateurs, en plus de la tâche habituelle, de monter les portes, hayons, charnières… Seule bonne nouvelle : la Kangoo électrique sera produite sur place.

* Le directeur de MCA ose dire à La Voix du Nord que les changements récents se sont faits « sans toucher à l’emploi« …!

Publié dans ECONOMIE, INFOS, Infos Feignies | Pas de Commentaire »

Tout ce qu’on va faire…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

Découvert sur : http://zgur.20minutes-blogs.fr/

 

Tout ce qu’on va faire …

HouseMD.jpg

 

 

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

Pub : Pour seulement 49,99 €, « l’élixir Sarkozy ® » changera votre vie !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

Publié sur : http://levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/

Par Cui cui, ridicule écrivaillon du Village fantôme des NRV, blog quasiment introuvable sur le Net.


Le prodigieux « élixir Sarkozy ® », la potion magique à la mode

Ami lecteur,

Tu traverses une période épouvantable, ton épouse t’a quitté, tes enfants t’ignorent, tu as été chassé de ton foyer par l’amant de ta femme, ta voiture a brûlé, tu as une jambe dans le plâtre, tu as ri quand Brice Hortefeux a lancé sa vanne sur les Auvergnats, tu as pleuré d’émotion à 20h devant Frédéric Mitterrand plaidant pour la liberté sexuelle des éphèbes de 40 ans, tu écoutes chaque matin Alain Duhamel sur RTL, tu regardes le journal télévisé de midi sur TF1 et celui du soir sur France 2, ton chien a attrapé la gale, ta mère ivre de chagrin s’est suicidée après avoir découpé ton père avec une tondeuse à gazon, ton patron t’a licencié, tu viens de trouver un emploi chez France Télécom et tu envisages déjà de mettre fin à tes jours en te coupant les veines ?

SITE%20PIC%20MAT%20PHYTO%20ElixirSuedois%20350ml.jpg

 

STOP ! SUSPENDS TON GESTE, MALHEUREUX !

Parcours d’abord ces quelques lignes avant de prendre une décision regrettable !

Il te reste une solution peu onéreuse à 49,99 € pour sortir indemne de la guigne qui ronge ton moral : l’achat du prodigieux « élixir Sarkozy ® » !

[Lire la suite]

 

Publié dans Humour, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

La mobilisation contre la privatisation de La Poste continue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

Publié par : moissacaucoeur.elunet.fr/ – jeudi 15 octobre 2009

 La Poste : poursuivre après la votation ?

Vous trouverez ci-après un ensemble de déclarations et de propositions autour de la question de la Poste mais aussi la carte finale de la votation et la liste par département.

  1. Tout d’abord la déclaration du comité national contre la privatisation, initiateur de la votation
  2. Une proposition de loi se prévalant du soutien des 2 millions de votants contre la privatisation va être déposée par au moins un cinquième du Parlement pour réclamer un référendum.

CARTE_FINALE.jpg

Le Président ne nous entend pas, faisons plus de bruit.

Communiqué de presse du Comité national, 12 octobre 09

Après avoir arrêté le décompte à plus de 2,3 millions de votants, le comité national contre la privatisation de La Poste pour un débat public et un référendum sur le service public postal a écrit au président de la République pour lui présenter les résultats et lui demander de prendre la mesure d’une mobilisation historique, révélatrice de l’opposition que provoque le projet de changement de statut de La Poste.
Nous n’avons pas de réponse du président à ce jour, ce qui constitue une marque de mépris vis-à-vis d’un exercice de citoyenneté qui a su trouver sa légitimité et sa crédibilité. Le comité national a donc décidé de continuer à construire la mobilisation sur cette question essentielle du service public postal, en créant les conditions pour amplifier la dynamique créée par la votation du 3 octobre. 

 

[Article complet : Moissac au coeur]

 

Publié dans La Poste, Luttes, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Tous les états civils ne se valent pas…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

Publié sur : ARTICLE XI9 octobre – par JBB

Tous les états civils ne se valent pas... dans POLITIQUE vignette_marechalL’un monte au firmament, l’autre s’envole pour des terres dites natales. Il est peu à voir entre les destin de Jean S., patron confirmé des Hauts-de-Seine, et de Yaro S., sans-papier qui doit son interpellation dans le même département à un guichetier de la Société Générale. Juste : tous deux jouent leur destin sur leur état civil ; et cela dit beaucoup sur la déliquescence de notre société.

 

A la société générale ou à l’Epad, un même poids de l’état civil :

délation et népotisme pour ferment de la nation

 

« Que va t-il se passer, avec ce pétainisme soft ? On va commencer par verrouiller la protection des fortunes et de leur transmission héréditaire (…). Après quelques ronds de jambe estivaux et effets de manche en direction des débris de la gauche, s’ouvrira une guerre, insidieuse et féroce, contre le peuple, et particulièrement contre les familles et les gens les plus exposés. Que le peuple se tienne tranquille, à sa place. Que chacun mérite la place qu’il a. L’apologie du mérite, c’est ça et rien d’autre : chacun n’a que ce qu’il mérite, s’il est là, au fond du trou, c’est qu’il mérite d’être là. »

Alain Badiou, De quoi Sarkozy est-il le nom ? -

Il en est dans les Hauts-de-Seine (92) comme partout : tous les états civils ne se valent pas.

Et si certains constituent le plus joli des viatiques vers un avenir meilleur (loin vers le sommet), d’autres ne permettent rien d’autre qu’un voyage express pour l’ailleurs (loin, tout court).

[Lire la suite sur Article11]

 

Publié dans POLITIQUE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Amnesty veut rendre la vie infernale à Shell

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

 L’Humanité - 15 octobre 2009 - PIERRE-HENRI LAB

Amnesty International veut mettre « une pression d’enfer sur Shell ». Après une campagne de pétition électronique auprès du géant pétrolier exigeant qu’il respecte l’environnement et les droits des populations du delta du Niger, l’association de défense des droits de l’homme encourage les internautes à « shooter » la compagnie. « Il est temps de mettre Shell sous les flashs et les projecteurs pour lui rappeler ses responsabilités », affirme-t-elle. Sur son site Internet, l’ONG propose de photographier dans les stations-service les panneaux où est inscrit le nom de la marque en en cachant le « S ». Ce qui transforme « Shell » en « hell ». Mot anglais dont la traduction en français est « enfer ». Avec cette « nouvelle forme d’action », l’association espère amener le groupe pétrolier à respecter la charte dont il s’est lui-même doté et dans laquelle il s’est engagé à faire preuve de responsabilité vis-à-vis des populations locales.

Un engagement qu’il ne respecte pas, affirme l’organisation humanitaire. « L’or noir est un fléau pour le Nigeria », explique Amnesty International, qui rappelle que non seulement les habitants du delta ne bénéficient d’aucune retombée de la manne pétrolière mais qu’en plus ils sont victimes de l’exploitation de leur sous-sol. Chaque année, en effet, des pollutions aux hydrocarbures dégradent le fleuve et les terres dont les populations tirent les ressources indispensables à leur survie. À ceci s’ajoutent les exactions commises à leur encontre. L’association rappelle par exemple qu’en 1995, neuf personnes, dont l’écrivain Ken Saro-Wiwa, ont été pendues pour s’être opposées aux activités de la multinationale après une parodie de procès.


amnesty international france

AgissezOn ne négocie pas avec les responsabilités en matière de droits humains on agit. AGISSEZ AVEC NOUS !

 

Pression d'enfer sur Shell

Nous vous proposons de participer à une nouvelle forme d’action : qui consiste à prendre une photo en cachant le « S »  de Shell.

Laissez libre court à votre imagination en jouant sur les perspectives.
Nous vous recommandons d’utiliser des objets insolites. Soyez créatif !

Envoyez-nous vos photos/vidéos à l’adresse mail : art02dibs+private@photos.flickr.com

avec comme objet du mail : Hell station, votre ville et prénom.

et dans le corps du message :
- votre photo,
- l’adresse de la station.

Publié dans AFRIQUE, INFOS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Le suicide chez les enseignants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

l’Humanité – Article paru le 15 octobre 2009

Les désobéisseurs alertent sur un taux élevé de suicides chez les enseignants

Le Réseau des enseignants en résistance dénonce les conditions de travail dégradées. Ils réclament l’ouverture d’une enquête sur le stress des élèves et des professeurs.

En réaction au plan d’urgence pour la prévention du stress au travail annoncé par Xavier Darcos le 9 octobre, les membres du Réseau des enseignants du primaire en résistance ont saisi l’occasion pour s’intéresser au nombre de suicides enregistrés chez les enseignants. Le chiffre est alarmant :

39 cas par an pour 100 000 enseignants, selon une étude épidémiologique de l’Inserm de 2002.

Il s’agit donc de la profession la plus touchée, suivie de près par les fonctionnaires de police (35 pour 100 000).

Pour Sébastien Rome, instituteur et désobéisseur, il est urgent d’ouvrir le débat sur les conditions de travail : « Les enseignants sont face à un large public et les occasions de conflits se multiplient. On observe un désarroi croissant chez les profs. Au lieu de parler des problèmes rencontrés dans leur classe, ils se replient. Le questionnement reste individuel alors qu’il devrait être posé collectivement. La médecine du travail n’existe pas dans notre institution. » Autre donnée représentative du sentiment de défaillance : 93 % jugent leur profession dévalorisée et près de la moitié sont prêts à changer de métier. À cela plusieurs explications. Les professeurs manquent de reconnaissance. « Le métier n’a pas plus la même aura qu’avant. » Et les sentiments de culpabilité et de honte prédominent. « Nous nous sentons impuissants face à des situations sociales difficiles vécues par les élèves. L’exigence de réussite à tout prix des parents met une pression très forte sur les enseignants. Le désengagement de l’État fait perdre du sens à notre travail. »Si le tableau est sombre, les désobéisseurs refusent de se résigner. Ils proposent l’ouverture d’une enquête sur le stress des enfants et des enseignants dans l’école et demande à Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, à Xavier Darcos, ministre du Travail, et aux organisations syndicales « d’ouvrir rapidement un débat sur les conditions de travail au sein de l’Éducation nationale ».

IXCHEL DELAPORTE

Relire l’article du 11 octobre :

L’enseignement : un travail de conviction, de valeurs, de réflexion

« Le cri du coeur de plusieurs pour dire que l’école et ses travailleurs ont besoin d’oxygène exprime le sentiment de surcharge et d’impossibilité de répondre à toutes les demandes et à toutes les attentes.»

On demande aux enseignants de tout accomplir, y compris ce qui relève davantage de la famille et de la société que de l’école. De plus, on fixe la barre très haut, sans leur donner les moyens de l’atteindre.« 

Publié dans Education nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIETE, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

ÉDUCATION : La réalité du terrain

Posté par communistefeigniesunblogfr le 16 octobre 2009

 Des profs sous haute pression

Quatre syndicats de la FSU ont livré, hier, les résultats d’une enquête sur le malaise des enseignants. Une « opération vérité » qui révèle les conséquences néfastes des postes supprimés.

« Techniquement », la rentrée scolaire s’est bien passée, avait clamé le ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel, début septembre. « Humainement », rétorquent les syndicats du secondaire de la FSU, on n’est pas loin de la catastrophe. Histoire de vérifier ce qu’ils ressentaient dans leurs établissements, les enseignants de quatre syndicats (SNES, SNEP, SNETAP, et SNUEP) ont lancé le 5 octobre une « opération vérité » sous la forme d’un questionnaire mis en ligne. A partir des 1.830 premières réponses parvenues à la FSU, correspondant à plus de 1.500 collèges et lycées, une conclusion s’impose nettement : les suppressions d’emplois dans l’éducation se traduisent par une nette dégradation des conditions de travail et d’enseignement, une diminution sensible de l’offre de formation et une déréglementation rampante. Toutes choses subies par les enseignants… et leurs élèves. La situation est suffisamment tendue pour que la FSU, hier après-midi, porte l’idée d’une journée nationale d’action, prévue à la mi-novembre, auprès des autres organisations de l’éducation.

[Lire la suite]

 

 

    LA VÉRITÉ EN CHIFFRES

 

    Dans 61,7% des établissements, des postes ou demi-postes ont été supprimés.

    64,6% de ces postes étaient occupés par des enseignants.

    Dans 56,3% des établissements, les heures supplémentaires sont en augmentation.

    La charge de travail hors enseignements a considérablement augmenté pour 54,9% des

  personnes interrogées.

    79,9% des personnels d’orientation disent avoir une charge de travail alourdie cette

  année.

    44,2% des enseignants considèrent que le taux de précarité est en augmentation dans   

  leur établissement.

 

 

 

Publié dans Education nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy