Racisme et délation près de chez nous

Posté par communistefeigniesunblogfr le 8 octobre 2009

Hautmont – mercredi 7 octobre –

Une jeune femme angolaise et ses deux enfants (une fille de 12 ans et un garçon de 8 ans) ont été arrêtés par la PAF (police de l’air et des frontières). 

Ils étaient logés dans le temple de l’Église évangélique d’Hautmont, rue Ste Anne. Mme  Sofia Zinga était sortie du CADA (Centre d’accueil des demandeurs d’asile) en mai, après un refus de demande d’asile, et avait été hébergée par le pasteur, car sans logement.

La police a attendu que la fillette sorte dans la rue pour lui demander de les conduire à sa mère pour lui parler, ce qu’elle a fait tout à fait innocemment ; la police les a alors arrêtés et mis en garde à vue à Maubeuge.

Prévenu par le CADA, le représentant de la Cimade s’est présenté à la PAF mais n’a pas pu entrer. Il a alors alerté des élus, des membres de différentes associations, RESF, des médias…

Annick Mattighélo est arrivée et, après infos, a demandé à entrer à la PAF, faisant valoir ses titres d’élus (mairie et conseil général) ; elle a demandé qu’on téléphone au préfet en disant que ces arrestations étaient scandaleuses et que tous les présents allaient mobiliser l’après-midi pour se faire entendre.

Peu de temps après, le préfet appelait la PAF, disant qu’ils ne devaient rien entreprendre pour le moment et que la maman et ses enfants seraient libérés dans l’après midi, après avis écrit du procureur de la République ; ce qui s’est fait vers 13h30. Selon Me Berthe, l’avocat de Mme Zinga, le revirement de la préfecture du Nord ne peut s’expliquer, que par « une mobilisation immédiate autour d’elle ».

En attendant, la famille est provisoirement « relogée » chez des personnes volontaires, membres de l’Église évangélique.

Ce que nous avons appris :

  •  la PAF est intervenue sur dénonciation de gens d’Hautmont, se plaignant auprès du maire que le pasteur puisse loger dans les locaux où avaient séjourné des victimes de la tornade, des personnes « noires » ;
  • le maire a contacté le pasteur pour lui demander des comptes à ce sujet, d’une manière un peu « musclée », refusant d’intervenir en quoi que ce soit pour arranger les affaires et éviter l’arrestation ;
  • « on » a coupé les fils téléphoniques reliant l’extérieur au téléphone du pasteur pour l’empêcher de contacter l’extérieur.

Une Réponse à “Racisme et délation près de chez nous”

  1. inconnu dit :

    c’est scandaleux!!!

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy