10 000 euros pour venir en classe ! Combien pour apprendre ?!!

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 octobre 2009

Laurent Mouloud

Bronca contre la « cagnotte » anti-absentéisme

Éducation . Les réactions hostiles se succèdent contre l’expérimentation, à Créteil, d’une mesure visant à payer les élèves en échange de leur assiduité.

« Immorale », « déraisonnable », « une dérive inacceptable » Syndicats et politiques se sont succédés ce week-end pour condamner la mise en place, dans trois lycées professionnels de l’académie de Créteil, d’une « cagnotte » destinée à lutter contre l’absentéisme scolaire
(l’Humanité du 3 octobre). Selon le principe de cette expérimentation, qui doit débuter aujourd’hui, les élèves voient leur assiduité et leur comportement en classe récompensés par le financement, en fin d’année, de projets de groupe. Tant qu’ils respectent le « contrat », la cagnotte est abondée, dans la limite maximale de 10 000 euros.

[...]

Du côté des syndicats, c’est la consternation. Les trois organisations enseignantes rattachées à la FSU (SNUEP, SNES et SNEP) ont dénoncé, samedi, une mesure « contraire aux valeurs de l’école républicaine ». Et en réclament le retrait. La CGT éduc’action est tout aussi furieuse : « Avec cette initiative, déplore le second syndicat des lycées professionnels, le rectorat laisse de côté la question de l’orientation par défaut vers la voie professionnelle, source essentielle de la démotivation des élèves. »

[Article complet]

 

FCPE

Absentéisme : et si, tout simplement, on intéressait les élèves

à leur formation ? - 2 octobre 2009 :

Depuis longtemps, la
FCPE  dénonce les causes de l’absentéisme des élèves en lycée professionnel. Promettre de l’argent aux élèves pour qu’ils soient présents en cours n’y changera rien !

10 000 euros pour venir en classe ! Combien pour apprendre ?!! dans Education nationale shim

Le rectorat de Créteil lance une expérimentation consistant à donner une « prime » aux élèves assidus des lycées professionnels. Il s’agirait de « responsabiliser » les élèves… Drôle de conception d’une société où même les élèves seraient à vendre !
Il ne s’agit ni d’une aide financière ni d’une allocation d’autonomie pour éviter que des élèves soient obligés de travailler pour financer leurs études mais d’une perversion du sens de l’Ecole et des objectifs que l’Education nationale doit assigner aux études ou à une formation.
Pour la FCPE, cette initiative va à l’encontre de tout ce qui devrait être fait.

Depuis longtemps, la FCPE dénonce les causes de l’absentéisme des élèves en lycée professionnel : orientation et affectation non choisies, affectation dans un établissement éloigné du domicile, nécessité de se salarier, emplois du temps mal construits, et parfois, manque de sens des enseignements… Promettre de l’argent aux élèves pour qu’ils soient présents en cours n’y changera rien !

Sans compter les nombreux effets pervers qu’une telle mesure risque de générer, en particulier dans les relations entre élèves d’une même classe ou d’un même établissement.

Puisque l’on se préoccupe de la déscolarisation des élèves absentéistes, n’oublions pas les élèves déscolarisés faute d’affectation !

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy