FEIGNIES ENSEMBLE N°20

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 octobre 2009

 

FEIGNIES ENSEMBLE                                           PCF

 

FEIGNIES POUR TOUS              octobre 2009 – N° 20

 

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

Il faut prendre l’argent là où il se trouve, chez les pauvres. Ils n’ont pas beaucoup d’argent, mais ils sont très nombreux.

Alphonse Allais

Moins de taxes pour les grandes entreprises

Plus de taxes, plus de charges pour les familles

 

  • Une taxe carbone à 17 euros la tonne de CO2 émise
  • Un forfait hospitalier à 18 euros par jour
  • Des impôts sur les indemnités des victimes d’accidents du travail

 

-  La suppression de la Taxe professionnelle (TP) en 2010, c’est un cadeau d’environ 11 milliards d’euros pour les entreprises et une perte de 4 à 5 milliards pour les collectivités locales.

Ces entreprises créeront-elles des emplois ? Arrêteront-elles de délocaliser hors de France ?

-  La taxe carbone est créée sous prétexte de détourner les consommateurs de l’utilisation de combustibles fossiles (pétrole, gaz, charbon). Seront pénalisés les ménages ruraux ou éloignés des lieux de travail. Cette taxe représentera environ 159 euros par an pour un ménage modeste (transport : + 4,11 cent/l et chauffage : + 4,52 cent/l).

On parle de compensation, mais dans quelles conditions ? Et comme par hasard, ce chèque arrivera avant les élections régionales !

-  On va obliger les malades à supporter un forfait de 18 euros par jour. Ce forfait est passé de 10,67 euros en 2003 à 16 euros en 2007 (+ 50% !). Or 5 millions de Français n’ont pas les moyens de payer une mutuelle complémentaire.

Par ailleurs le Parlement a mis les partenaires sociaux en demeure de créer un nouveau secteur tarifaire, le secteur optionnel, pour le 15 octobre prochain. Or, il ne s’agit rien de moins que de légaliser les dépassements d’honoraires actuels. Ce sont donc pas moins de 2 milliards d’euros par an qui seront ainsi blanchis dans la lessiveuse de la convention médicale… Mais, silence, personne n’en parle.

-  Le salarié qui s’est fait écraser un pied ou couper un doigt est-il un « profiteur » ou un « privilégié » ? Suite à un accident du travail, les revenus baissent de 20 à 40 %

 

Hôpitaux : manque de personnels et de crédits

Hôpital Paul-Brousse (Villejuif, Val-de-Marne) : 200 000 euros pour

la visite de Nicolas Sarkozy

Le 18 septembre, il était venu célébrer la 2 500e greffe de foie de l’établissement.

Une visite scandaleuse pour les syndicats qui estiment que 200 000 euros, c’est l’équivalent de 8 infirmières sur un an.

Au même moment, l’hôpital subit un plan d’économie qui se traduit par la suppression de 26 emplois. Cherchez l’erreur !

Dans le service de réanimation hépatobiliaire, c’est la « crise » : 5 infirmières sur une équipe de 12 et 3 aides-soignantes au lieu de 6 !

 

France Télécom : « Orange stressé »

Le règne des « nettoyeurs » professionnels, spécialistes du

dégraissage.

 

En 2006, la direction fait appel à un « cabinet conseil pour la réduction des coûts » : 10 millions d’euros pour 6 mois de « conseils » et de formation de 4 000 cadres. C’est le plan NEXT qui vise à réduire les effectifs pour augmenter les profits.

Objectifs : provoquer des départs « volontaires » par harcèlement au travail. Un départ volontaire évite de licencier et donc de payer une indemnité. C’est le début du management par la terreur ! (Voir sur le blog les articles du 18 septembre.)

Résultats :

 

  • 24 SUICIDES CONNUS EN 19 MOIS
  • 22 000 SUPPRESSIONS D’EMPLOIS en trois ans
  • 30 % d’augmentation des tarifs
  • 5,2 milliards d’euros versés aux actionnaires en 2008

 

« Inacceptable régression de l’État de droit » (Ligue des droits de l’Homme)

Le gouvernement veut se débarrasser de 2 institutions

 

-  Le 9 septembre, le Conseil des ministres décide la suppression  de la Défenseure des enfants et de la Commissions nationale de déontologie de la sécurité (CNDS).

-  En novembre, le monde entier célébrera le vingtième anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. Le monde, sans doute, mais la France ? L’année 2009 y restera celle que le gouvernement aura choisie pour supprimer l’institution que la loi a chargée, depuis neuf ans, de veiller au respect de ce traité.

La Défenseure des enfants avait dénoncé l’enfermement, en centre de rétention administrative, des enfants de migrants sans-papiers. Ceci explique sans doute cela !

-  La CNDS était chargée de veiller au respect de la déontologie par les personnes ayant des activités de sécurité (policiers, gendarmes, surveillants de prison, vigiles…). Elle pouvait saisir les autorités pour des sanctions disciplinaires ou pénales.

Son dernier rapport annuel était une fois de plus accablant pour les autorités. Ceci explique sans doute cela !

Ce projet traduit la volonté du gouvernement de s’affranchir du regard d’institutions indépendantes qui n’ont pas craint de s’exprimer.

 

 

Le Parti Communiste Français

 Pour se défendre et riposter, pour changer vraiment

  • Je désire être informé-e des initiatives du PCF
  • J’adhère au PCF

 Nom : …………………. Prénom …………………….

 Adresse : ………………………………………………

…………………………N° tél. : ……………………..

 Envoyer au PCF 48, rue François Wiart à Feignies

 

 

 Ces problèmes vous concernent.

 

 Venez en débattre avec nous le dernier vendredi 

  de  chaque mois de17h30 à 19h à la salle

 polyvalente Place de l’église.

 

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy