RFI : Plan social suspendu, un sacré camouflet pour la direction

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

Le plan social qui prévoyait 206 suppressions de postes est suspendu. La Cour d’appel de Paris a jugé que le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) était « entaché d’irrégularités ». Elle a exigé « d’inclure tous les journalistes dans une seule et même catégorie professionnelle ». En effet, la direction avait opté pour une distinction entre Français et étrangers.
« Une discrimination qui n’a pas échappé aux juges », s’est réjoui Maître Rilov, l’avocat du CE de RFI.

 

Le plan social suspendu à RFI

La Cour d’appel de Paris vient d’invalider dans sa totalité le Plan de Sauvegarde de l’Emploi présenté par la direction de RFI.

Cet arrêt donne raison aux salariés en grève depuis le 12 mai 2009 qui n’ont cessé de dénoncer le caractère illégal de la restructuration et des licenciements envisagés par la direction de RFI.

Tout est suspendu et la procédure doit être reprise depuis la case départ.

[Lire la suite sur RFI Riposte]

 

Caroline Constant

RFI : première victoire

RADIO. La justice contraint la direction de RFI à revoir sa copie après quasiment neuf mois de lutte dont cinq mois de grève des salariés.

Les salariés de RFI ont refusé de plier et ils ont eu raison. Lundi, la cour d’appel a invalidé le plan social qui prévoyait, entre autres, 206 suppressions d’emplois à la radio. Saisi par le comité d’entreprise, le tribunal a « ordonné la suspension de l’information-consultation du comité d’entreprise de Radio France Internationale sur le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) litigieux  ».

[Article complet]

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy