• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 1 octobre 2009

Clearstream = Courant clair !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

Lu sur Le Ragondin furieux

« Courant clair »

Clearstream = Courant clair ! dans Justice

 

 

Comme beaucoup de français le copain Jacques est un peu interloqué par le règlement de compte que nous offre l’affaire « clearstream », que l’on pourrait résumer ainsi : « une main élégante relevant avec classe une mèche rebelle tandis que l’autre main s’apprête à souffleter un adversaire brandissant deux petits poings rageurs dont le propriétaire à l’insulte vulgaire entre les dents ». Devinez qui est qui ?

 

Plutôt, lisons Jacques qui, lui, a sa vision des choses…

Pour lire la suite et commenter cliquez ici !

 

Publié dans Justice, Politique nationale | Pas de Commentaire »

« L’Homme parle » vient de terminer son premier album fort de 13 titres

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

 

« L’Homme parle » vient de terminer son premier album fort de 13 titres  dans Luttes militants-du-quotidien-3d5cf

L’Homme parle – Militants du quotidien

Enfants du métissage des cultures et du brassage des ethnies, « L’Homme parle » est le symbole d’une jeunesse unie contre les offensives capitalistes et contre toutes les formes d’oppression et de discrimination. Tout le monde est appelé à agir et à parler pour changer les choses au quotidien et aspirer à plus d’humanité. Le poing en l’air et le mic à la main, « L’Homme parle » des combats à mener et des causes perdues, des paradis artificiels et des pièges du monde moderne, des moments de bonheur et de l’amertume de la vie… et de l’amour qu’on néglige trop souvent.

[Article Bellaciao]

 

Écouter l’album sur : deezer.com/fr/

 

En concert à :

  • Hirson : 27 nov. salle de l’Eden 20 h
  • Tourcoing : 28 nov. Forum des initiatives des jeunes 20 h

 

http://www.dailymotion.com/video/xacxsl

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Luttes, Musiqe | Pas de Commentaire »

CGT Renault Douai : une histoire peu banale…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

CGT Renault Douai

CGT Renault Douai : une histoire peu banale... dans Culture LogoCGTRltDouai

livre dans HISTOIRE 40 ans de combat de classe… Toujours debout !

 

0080.250 dans Luttes Peu de travailleurs, en particulier parmi ceux de la jeune génération, savent que l’usine Renault a été implantée à Douai grâce à la lutte d’anciens mineurs et de la population du Nord/Pas de Calais en 1970. Cet ouvrage, puisant dans la mémoire collective de la classe ouvrière, rappelle des pages importantes de l’histoire syndicale dans la région Nord.

L’impulsion du syndicat C.G.T. des mineurs fut déterminante pour créer le syndicat Renault-Douai en 1973. Le combat fut rude et pugnace, les avancées sociales nombreuses, grâce au sens politique les militants C.G.T., conscients d’appartenir à une classe en lutte pour faire respecter ses droits.

Quelle magnifique bataille menée face à la succession de directeurs ! Combien de stratégies, de plans machiavéliques, pour voler le comité d’entreprise en 1986, le rendant insidieusement et peu à peu antisocial… En point d’orgue à ce travail de sape, la flexibilité !

Que d’énergie chez les puissants, que d’argent pour tenter de faire tomber la C.G.T. Renault Douai! Que d’efforts pour la rendre inoffensive, docile, Renault Douai est un laboratoire, c’est là que la classe dirigeante a expérimenté ses méthodes pour remettre en cause les acquis sociaux gagnés de haute lutte. !

Vous êtes nombreux à ne pas connaître la C.G.T. Renault Douai. Pourtant, vous en avez entendu parler : rumeurs, ragots, écrits opportunistes, populistes, décrivant les militants comme des archaïques….

L’histoire du syndicat C.G.T. Renault-Douai n’est pas banale, c’est un parcours chaotique et toujours d’actualité : l’affrontement de classe est toujours aussi aiguisé. Un collectif de camarades a traversé ces 40 ans de combat. Ils ont voulu, le plus objectivement possible, vous donner leur histoire, étayée par des documents archivés à l’institut C.G.T. d’histoire sociale de la métallurgie Nord/Pas de Calais.

Ce livre est à la portée de tous, celles et ceux qui ont approché de près ou de loin la lutte syndicale… Il s’adresse aussi aux jeunes qui ne doivent pas ignorer ce qui sous-tend un affrontement de classe. Nous n’avons d’autre ambition que de permettre aux travailleurs d’aujourd’hui et à ceux de demain de continuer ces 40 ans de combat au service de la classe ouvrière, toujours debout !

Préface G. Hage

Nombreuses illustrations, parution septembre 2009

 Aux éditions « les points sur les i »

Publié dans Culture, HISTOIRE, Luttes, Syndicats | 2 Commentaires »

Honduras : La solidarité est une urgence

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

Publié sur : bellaciao.org/fr/

Honduras : La solidarité est une urgence dans Amerique latine honduras_terror-d9f7f
La nuit, la terreur règne au Honduras

jeudi 1er octobre 2009 (15h21)
rien dans INFOS

de Angel Palacios

La dictature a fait du Honduras une immense prison où les nuits sont mises à profit par des meutes de policiers et de militaires qui perquisitionnent, torturent et pillent. La nuit, au Honduras, seule la terreur circule dans les rues : bottes, casques et uniformes. La nuit, des véhicules de militaires et de policiers encagoulés patrouillent les rues et tirent sur les maisons. Ils sortent à grande vitesse des commissariats pour revenir peu après avec leurs camionnettes pleines de citoyens frappés, humiliés, en sang…

La nuit est le théâtre préféré des limiers. Le couvre-feu, sans garanties constitutionnelles, sans caméras de télévision, ni foule dans les rues, est le moment dont profitent les chiens de la dictature pour semer la terreur. La nuit dernière, nous avons pu parcourir plusieurs quartiers, et voici ce que nous avons vu :

On nous prévient qu’un commando de policiers est arrivé sans prévenir à l’un des escaliers du quartier et qu’il va perquisitionner un logement. Il s’agit de la maison d’une peintre très connue du voisinage. Au détour d’un escalier, 8 policiers, comme des chats dans l’obscurité encerclent la maison. La façade porte un graffiti contre le coup d’Etat. Les policiers cognent sur la porte avec des bâtons, cassent les vitres des fenêtres.

L’un d’eux, bombe lacrymogène en main, calcule l’angle nécessaire à l’atterrissage à l’intérieur de la maison. Le véhicule de la Police Nationale les attend au bas des escaliers. Le policier qui conduit les avertit qu’un groupe de journalistes enregistre. Le chef de l’opération (le sous-commissaire García) bouche l’objectif d’une de nos caméras. D’autres camouflent le nom qu’ils portent cousu sur leur veste. Quelques voisins, mis en confiance par la présence de la presse internationale, ouvrent leurs portes et leurs fenêtres pour crier et dénoncer les auteurs de ces actes. Les policiers essaient de se replier. Le policier García se justifie en disant qu’il vit dans ce quartier et qu’il ne supportait pas que sa voisine ait peint sur la façade : « PUTSCHISTES : LE MONDE VOUS CONDAMNE, VIVE MEL ». Tel fut l’argument du fonctionnaire pour déclencher la terreur contre une humble femme.

[Lire la suite]

bellaciao.org/fr/ 30 septembre

JPEG - 106.8 ko

Malgré la répression fasciste, Radio Globo continue à émettre par internet depuis un appartement clandestin à Tegucigalpa. Vous pouvez l’écouter sur

http://radiotrinchera.org/

En trois mois de putsch, le gouvernement nord-américain et LES GOUVERNEMENTS des pays d’EUROPE ne dénoncent pas la violation des droits de l’homme.

Alors qu’en Espagne, à l’appel de l’organisation syndicale Commissions Ouvrières et du Parti Communiste et autres partis et organisations de gauche on manifeste devant l’ambassade du Honduras à Madrid, délégation diplomate anti-putschiste, en France RIEN !!!

Publié dans Amerique latine, INFOS, POLITIQUE, Solidarite | Pas de Commentaire »

Samedi 10 octobre à Maubeuge : Soirée CAFÉ-THÉÂTRE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

Encore 1 semaine

      pour RÉSERVER votre table et votre place

(après il sera trop tard!)

au CAFÉ-THÉÂTRE

       du THÉÂTRE DE L’ÉTINCELLE

 C’est le samedi 10 octobre à 20h à La Maison Folie

  Place Vauban (c’est la place du Char)

           – Porte de Mons à Maubeuge

 

RÉSERVATION OBLIGATOIRE auprès de l’Office de Tourisme de Maubeuge

        -  Maison Folie – tel 03 27 62 11 93

 

C’ est une soirée

           CAFÉ-THÉÂTRE :   

                BOISSON- PLATEAU REPAS et SPECTACLE de Pur DIVERTISSEMENT

                                   Pour 13 € par personne (tout compris)

 

Venez vous enivrer des pensées du Philosophe de l’Humour  PIERRE DAC

                 et de sa désopilante propension à déboulonner les statues!

 

            Venez déguster la LIBERT É de ton, L’AUDACE et l’INVENTION

                   le Burlesque, le Bouffon et l’Absurde  de ROLAND DUBILLARD

                                         Pour Rire… et pour penser.

 

Venez oser un oeil dans l’univers CROUSTILLANT d’Henri Georges NATI

    et sa peinture de nos congénères qui manient l’ART de s’occuper en furetant dans la vie des autres….

Et des SURPRISES, encore des surprises…

   Autour de la troupe du THÉÂTRE DE L’ÉTINCELLE

          des invités surprises :

            Le SEL et la GOUAILLE  de NOËL SEPTEMBRE

                            La sensibilté de MEDHI…

Prendriez-vous le risque de rater ce rendez-vous ?

 

Publié dans Culture, INFOS | Pas de Commentaire »

Taxer les indemnités journalières des victimes du travail : « l’indécence absolue »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

 

Retour à l’accueil - FNATH Association des accidentétes de la vie

Taxation des IJ des victimes du travail :

l’UMP invente la « cohérence sélective »

 

Pour la FNATH, l’UMP vient d’inventer « la cohérence sélective ». En effet, après avoir précisé, dans le même entretien, que ce serait « une erreur tragique d’augmenter les impôts », il semble accepter l’idée d’imposer les victimes du travail. Cela constitue pourtant indéniablement une augmentation de l’imposition, qui plus est de personnes fragilisées.

La FNATH partage le souci de cohérence et interpelle donc le parti majoritaire sur les incohérences nombreuses dans le domaine de la réparation des victimes du travail, par exemple :

  • est-il cohérent que les victimes du travail restent les seules dans notre pays à ne pas être intégralement indemnisées de leurs préjudices, en particulier des préjudices personnels (préjudice moral, esthétique, d’agrément,…) ?
  • est-il cohérent qu’une veuve d’une victime du travail ne touche pas la même rente selon que son mari est décédé avant ou après le 1er septembre 2001 (elle touchera en effet dans le premier cas 30 % du salaire de la victime décédée et 40% dans le deuxième cas) ?

Dans notre pays, il vaut mieux être mort depuis le 1er septembre 2001 pour permettre à sa veuve de bénéficier d’une rente plus importante, même si elle reste une pension de misère, revalorisée au lance-pierre.

  • est-il cohérent de devoir attendre près de 10 ans pour voir la faute inexcusable de l’employeur reconnue et donc être indemnisé véritablement ?

Si le gouvernement souhaite mettre le sujet de l’indemnisation des victimes du travail sur la table, la FNATH participera activement à ce débat qu’elle réclame depuis des décennies. En revanche, il est trop facile de parler de cohérence pour certains sujets et de fermer les yeux sur les multiples inégalités et incohérences qui touchent les victimes du travail.

A lire également :

Taxer les accidentés du travail : nouvelle ignominie sarkozyste

Et ils osent prononcer le mot « justice » !

25 septembre, par Olivier Bonnet |

Communiqué de la FNATH, association des accidentés de la vie :
« Taxation des indemnités journalières des victimes du travail : de quelle justice parle-t-on ?
Le ministre du Budget Eric Woerth a estimé mercredi que ce serait une « mesure de justice » d’imposer les indemnités journalières (IJ) versées aux salariés victimes d’accidents du travail.
Dont acte, s’il faut placer ce débat sous l’angle de la justice sociale, la FNATH se doit d’abord de rappeler au Ministre (…)

[Lire la suite]

Taxer les accidentés du travail pour préserver le bouclier fiscal… Yes we canne !

Taxer les accidentés du travail pour préserver le bouclier fiscal... Yes we canne !   La « mode » (comme dirait l’autre) des accidents du travail ne connait pas la crise… Un secteur en plein boum. Et Copé, dans la barque d’un Etat qui prend l’eau, l’a fièrement annoncé : les indemnités journalières pour les victimes d’accidents du travail seront taxées. Pour préserver le bouclier fiscal…

[Lire la suite]

 

 

Publié dans Politique nationale, SANTE | Pas de Commentaire »

Feignies : Aux urnes pour l’avenir de la Poste

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

affiche_votation.jpg

Feignies : Aux urnes pour l'avenir de la Poste  dans Infos Feignies arton2751490


 


 

La commune de Feignies participe, du mercredi 30/9 au samedi 3/10 à midi, à la consultation nationale sur la privatisation de la poste. Une urne est à votre disposition en mairie.

 

Publié dans Infos Feignies, La Poste, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

Pour une véritable alternative de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

PCF

Les ateliers de la gauche
Les dix rendez-vous !

Pour une véritable alternative de gauche dans Front de Gauche visuel_web-small

Les communistes ont présenté dix rendez-vous qu’ils proposent au Front de gauche de coorganiser, et d’ouvrir aux autres forces de progrès. Face aux ravages de la politique de la droite, la gauche se doit de mettre en débat et en chantier d’urgence d’autres solutions, en écoutant les salariés, les syndicats, les associations, les élus et les partis politiques, qui sont méprisés par le gouvernement.

Toutes les informations : www.lesateliersdelagauche.fr

 

Publié dans Front de Gauche, PCF, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Frédéric Lefèbvre va sortir un livre…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

Publié sur : ARTICLE XI

 

Frédéric Lefèbvre va sortir un livre... dans Humour vignette_livre_lefebv Tu n’ignores pas, Camarade, que ce site a toujours attaché une égale importance à la politique et à la littérature, considérant qu’une vraie révolution ne saurait faire l’impasse sur le chant des mots et du style. Logiquement – donc – on ne pouvait ignorer ce qui s’annonce comme un grand événement littéraire : Frédéric Lefèbvre sort un livre ! (Si, si : il sait écrire…) En exclu pour toi, les pires feuilles.

Exclusif : Frédéric Lefèbvre prépare un livre, A11 en publie les bonnes feuilles

Pour te dire : au début, on s’est pincé, tous stupéfaits, désarçonnés et – même – un brin épatés.

On a relu quinze fois la brève, d’abord avec scepticisme puis enthousiasme.

Et on a fini par se rendre avec l’évidence : c’est donc vrai puisque Le Figaro – dont on ne saurait douter de la fiabilité des infos quand il est question de son petit chouchou et protégé, l’inénarrable Frédéric Lefèbvre - l’écrit noir sur blanc.

Immobilisé par un méchant claquage, le porte-parole de l’UMP occupe son temps libre à l’écriture d’un livre. « C’est un recueil de propositions pour moderniser le pays,à l’instar de celles que j’ai pu faire quand j’étais député », explique-t-il. Des propositions sur le travail, la santé, la culture, agrémentées d’anecdotes pour « expliquer comment ces idées me sont venues », ajoute-t-il. Publication cet hiver ou au printemps prochain.

Le porte-parole de l’UMP va sortir un livre…

Le choc…

[Article complet]

Publié dans Humour | Pas de Commentaire »

Plan Jeunes : quelques réactions

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 octobre 2009

Pierric Annoot (Mouvement jeunes communistes de France) :

« C’est une goutte d’eau dans l’océan du chômage et de la précarité.(…) Sarkozy semble une fois de plus complètement déconnecté des réalités ! En cette rentrée, ce sont 700 000 jeunes qui arrivent sur le marché du travail et qui vont pour la plupart se retrouver sans emploi. Pour eux, rien, aucune mesure alors qu’ils vont se retrouver sans aucune ressource. Sarkozy critique le système d’orientation alors qu’il a lui-même organisé la suppression de 50 000 postes. »

Marie-George Buffet, députée et secrétaire nationale du PCF

« Le compte n’y est pas. Le président nous promettait un plan Marshall, mais son gouvernement accouche de mesurettes qui, sur le fond, ne régleront rien. Beaucoup de jeunes vont être déçus, car au-delà des discours annoncés à grand renfort de publicité, il n’y a pas grand-chose dans ce plan jeunes. C’est d’une tout autre politique dont les jeunes ont besoin, surtout dans cette période de crise dont ils sont les premières victimes. »

Mouvement des jeunes socialistes :

« Ce qui choque le plus dans le discours du président, c’est son inconsistance et son absence totale de réponse aux situations les plus difficiles auxquelles la jeunesse doit faire face. Notamment celle du logement, où les hausses des loyers, des cautions, le fait que plus le logement est petit, plus le coût par mètre carré est important, précarise toute la jeunesse. »

Karl Stoeckel, du syndicat étudiant l’Unef :

«Le risque, c’est que cette mesure encourage le salariat étudiant, que des jeunes veuillent absolument continuer à travailler malgré l’approche des examens alors que l’on sait que travailler pendant qu’on étudie augmente de 40% les risques d’échec aux examens.»

Emmaüs :

«Notre société accepte la pauvreté des jeunes, considère que c’est normal. La ligne idéologique est toujours la même: aider les jeunes, ce serait prendre le risque de ne pas les insérer dans la société. Donc plutôt que de prendre le risque d’ancrer les jeunes dans l’assistance, on préfère les ancrer dans la grande exclusion.»

«La jeunesse est un moment de la vie où il faut pouvoir se tromper et c’est en même temps l’âge où la société décide de le moins accompagner. C’est incompréhensible! Si on préfère mettre de l’argent pour éclairer les églises et faire des ronds-points, alors qu’on le dise clairement.»

A lire sur Rue89

Sarkozy a menti : il a soutenu le smic jeunes et le CPE

 

 

Le chef de l’Etat assure qu’il a « toujours été opposé à ces contrats jeunes »… qu’il défendait pourtant lorsqu’il était ministre.

Réécrire l’histoire pour la tourner à son avantage. Nicolas Sarkozy a encore prouvé, mardi depuis Avignon, qu’il était passé maître dans cet art. Pour justifier l’extension a minima du Revenu de solidarité active (RSA) aux moins de 25 ans, le chef de l’Etat a clamé ce « qui est une conviction depuis bien longtemps »

[Article complet]

 

Publié dans Politique nationale, PRECARITE | Pas de Commentaire »

12
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy