On se suicide aussi au ministère

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 septembre 2009

AUJOURD’HUI DANS L’HUMANITE

À la une dans l\'Humanité

par Olivier Mayer

Suicides et travail : l’épidémie cachée au ministère de l’Écologie et de l’Équipement

Travail. Retenu par la direction, un document élaboré il y a un an révèle un nombre effarant de gestes suicidaires parmi les agents du ministère.

Le ministère de Jean-Louis Borloo serait-il aujourd’hui un second France Télécom ? On peut le craindre à la lecture d’un document que l’Humanité s’est procuré. Il porte en titre « Éléments de connaissance et d’approfondissement pour la prévention des crises suicidaires » et a été adopté à l’unanimité le 1er octobre 2008 par le Comité central d’hygiène et sécurité (CCHS) du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer. Il est le fruit de deux ans d’un travail commun de représentants de la direction, des syndicats, et de médecins experts sur le suicide au travail. Depuis un an, il est retenu au secrétariat général du ministère. Ce document reconnaît « qu’aucune évaluation à ce jour ne peut informer sur le nombre réel de suicides par an dans cette institution ». Mais il avance des chiffres effarants…

[...]

Mais il [le document] met en exergue les « causes précipitantes » : « Rupture de carrière ou dégradation d’itinéraire professionnel, manque de reconnaissance, épuisement professionnel, conflits éthiques sur la valeur du travail, perte de sens du travail. » Et surtout il livre en conclusion de cette analyse un verdict sans appel : « Il ne faut pas attendre la crise pour agir, il est indispensable de veiller à la promotion du bien-être au travail. »

Or c’est exactement une politique contraire qui est menée à l’équipement et à l’environnement comme dans toute la fonction publique.

[Article complet sur : humanite.fr/]

***************************

Le site Mediapart (abonnés) publie l’intégralité des modules d’un séminaire de formation destiné à 4 000 cadres dirigeants de France Télécom.

Comment France Télécom a formé ses cadres à l’art du dégraissage

Vingt-trois suicides de salariés et treize tentatives depuis début 2008. Quelque chose ne tourne plus rond au royaume de France Télécom. Mediapart publie cinq documents distribués aux managers dans le cadre d’un vaste programme de formation qui s’est déroulé entre 2006 et 2008 : durant ces deux ans, France Télécom a supprimé 16.000 postes et muté 10.000 personnes. Il est expliqué aux cadres comment annoncer des réorganisations de service et des mobilités forcées à leurs collaborateurs. Un de ces documents  indique que les experts en management qui ont concocté ce programme savaient que certains salariés ne tiendraient pas le rythme*.

*C’est en suivant tous ces préceptes que le manager et ses ouailles traverseront sans encombre la «vallée du changement»» (sic!). Sans encombre? Pas totalement. Page 24 du module numéro 2, on trouve une phrase extrêmement troublante :

On se suicide aussi au ministère dans Politique nationale certainsjamaisaubout

Par son caractère définitif, cette phrase alors couchée noir sur blanc par les consultants ès management résonne aujourd’hui tragiquement…

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy