• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 14 septembre 2009

Survival

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 septembre 2009

 

http://www.survivalfrance.org/actu

 

Survival

Newsletter de Survival – Septembre 2009
Penan0281_enews_large MALAISIE 

Les manifestations contre la déforestation se multiplient à Bornéo

La colère des Penan de Bornéo est montée d’un cran quand douze villages se sont réunis pour ériger de nouveaux barrages routiers contre les compagnies d’exploitation forestière et de plantations de palmiers à huile qui détruisent leurs forêts.
En savoir plus
Agissez !

Dsc00599_enews_small TANZANIE 

Des Maasai expulsés et incarcérés pour faire place à des concessions de chasse

Huit villages maasai de la région de Loliondo en Tanzanie ont été totalement incendiés, laissant 3 000 personnes sans abri, sans nourriture et sans eau.
En savoir plus

Racism_award_09_enews_small PEROU 

Et le prix Survival 2009 de ‘l’article le plus raciste de l’année’ est attribué à…

Un article prônant l’usage du napalm à l’encontre des Indiens péruviens a été désigné par Survival comme l’article le plus raciste de l’année publié dans la presse institutionnelle.
En savoir plus

FRANCE 

Les ciné-débats Survival reprennent tous les premiers lundi du mois !

Le 5 octobre 2009 à 20 h
HISTOIRE DE WAHARI

Un film de Jean Monod, Vincent Blanchet et Catherine Poitevin, coul. 60’; 1968/1975. Prix Georges Sadoul 1975. En présence de Jean Monod.

La vie quotidienne des Indiens Piaroas du Venezuela en résonance avec leurs mythes, de l’origine du monde à son recommencement périodique dans la danse des masques, le Warimé.

Le programme des ciné-débats Survival sera bientôt disponible sur notre site internet, dans notre rubrique Agenda

Publié dans Environnement, Luttes, Non classé, POLITIQUE, Solidarite | Pas de Commentaire »

Le collectif RegardsCitoyens.org lance le site d’observation parlementaire NosDéputés.fr

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 septembre 2009

 

Communiqué de presse du collectif RegardsCitoyens.org

Paris, le 14 Septembre 2009

Alors que les députés rentrent aujourd’hui en hémicycle pour une nouvelle session extraordinaire, le collectif RegardsCitoyens.org [1] lance avec le site NosDéputés.fr [2] une initiative inédite d’observation du travail parlementaire à l’Assemblée Nationale.

Composé d’une dizaine de citoyens âgés de 17 à 30 ans et animés d’un même désir de transparence démocratique, le collectif s’est formé au début de l’été et a travaillé sans relâche durant plus de deux mois pour ouvrir aujourd’hui fièrement sa nouvelle plateforme. NosDéputés.fr se veut un nouvel outil de médiation entre les citoyens et leurs représentants à l’Assemblée Nationale. Il propose ainsi de mettre en valeur le travail parlementaire des députés et d’établir le dialogue entre les citoyens et leurs représentants nationaux.

Après avoir compilé la totalité des 300 000 interventions en commissions et en hémicycle, 50 000 questions écrites et 30 000 amendements de la 13e législature, le site peut aujourd’hui mettre en valeur concrètement l’activité des élus. Il propose pour chaque député un accès simplifié à l’ensemble de ses activités parlementaires ainsi qu’une présentation synthétique de ces données.

Le site se veut novateur et propose des informations encore inédites, bien que publiques : le relevé des présences en commissions, la répartition de l’activité par groupe parlementaire ou encore la présentation des « mots-clés » de chaque député, permettant ainsi d’estimer le champ lexical et donc les domaines d’intervention de chacun.

« Nous nous attendons dans l’ensemble à ce que notre initiative soit très bien accueillie par les députés », déclare Tangui Morlier, l’un des cofondateurs du collectif. « Nous valorisons leur activité et ceux qui ont un bilan flatteur en seront certainement très honorés. »

En offrant la possibilité aux utilisateurs de commenter les différents travaux tels que les interventions, les amendements et les questions de chaque député, le site donne par ailleurs aux citoyens les moyens de se saisir des dossiers qui leur tiennent à cœur, afin de participer, eux aussi, au débat démocratique. À l’heure où l’hémicycle se voit tout juste doté d’un accès Internet, le collectif espère que les citoyens viendront ainsi nourrir les réflexions et les argumentations de leurs élus.

« Internet permet l’émergence d’un nouveau rapport, plus direct, entre les citoyens et leurs élus. NosDéputés.fr va ainsi pouvoir apporter la visibilité qui manquait jusqu’ici au travail parlementaire et les députés comme les citoyens ne pourront plus se plaindre du peu d’accès à ces informations ! » déclare Benjamin Ooghe.

L’équipe du collectif RegardsCitoyens.org

[1] http://www.regardscitoyens.org
[2] http://www.nosdeputes.fr 

Publié dans Politique nationale | Pas de Commentaire »

Willy Ronis a rejoint Doisneau et Cartier-Bresson

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 septembre 2009

Le doyen des photographes français s’est éteint samedi à l’âge de 99 ans.

Willy Ronis, proche du Parti communiste, était d’abord un photographe social, photographe des grèves d’avant-guerre et d’après, puis un « piéton de Paris » discret, avec des éclairages sur la sociologie de la ville et quelquefois, sur les failles de préoccupations ou d’angoisse de la foule. (Source :  rue89.com/)

Dans un communiqué, Marie-George Buffet a salué en Willy Ronis « un artiste complet » et « un poète ».

« Son oeil savait aussi bien écrire la chronique des luttes sociales et du peuple de Paris qu’accompagner délicatement les moments intimes de la vie« .

Willy Ronis avait publié ses premiers reportages dans la revue Regards. De sensibilité communiste, cette revue créée en 1932 est l’un des premiers news-magazines à avoir donné une place prédominante aux reportages photographiques. Ronis y publie ses reportages sur les mouvements sociaux, notamment les grèves de 1938 chez Citroën.

Willy Ronis a rejoint Doisneau et Cartier-Bresson dans Culture arles75Il était l’invité d’honneur des 40e Rencontres photo d’Arles en juillet dernier. L’exposition qui lui était consacrée s’est terminée ce dimanche.

« Willy Ronis n’en est pas moins persuadé de l’imposture que recèle toute tentative de donner une vision édulcorée de l’injustice sociale par la photographie. Il se livre à une exploration systématique de la vie des classes les plus démunies, pleine de conviction et de lucidité. En témoignent ses photographies d’ouvriers, de piquets de grève et de harangues enflammées de syndicalistes, que ce soit aux usines Citroën (1936) et Renault (1950), aux mines de Saint-Étienne (1948), ou dans les rues de Paris (1950). Or, au delà de sa sensibilité aux conditions de travail, familiales et sociales des ouvriers de l’époque, affleure un photographe dont les intérêts sociopolitiques ne s’accommodent pas de fragments de vie croqués çà et là, mais exigent de lui un engagement actif. Ronis n’est pas misérabiliste, il ne maquille pas la pauvreté ; il n’esthétise pas les pauvres ni ne chante leurs louanges, mais s’associe à leurs revendications, à leur lutte, à leurs manifestes. »

Marta Gili, commissaire de l’exposition.

(Source : http://www.photographie.com/?evtid=118226)

Voir le reportage de france3.fr/

 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

Pour Médiapart, il avait ouvert le livre de ses souvenirs

http://www.dailymotion.com/video/x9d9va

 

A voir également :

letelegramme.com/willy-ronis-un-grand-maitre-de-la-photographie-s-est-eteint-video : article et vidéo

monsieurphoto.free.fr/ : photos

photosapiens.com/Willy-Ronis-a-Paris.html : Exposition de la Ville de Paris en 2005

Publié dans Culture | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy