Brice Hortefeux sera-t-il mis à la retraite d’office comme le préfet Paul Girot de Langlade ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 septembre 2009

« Je ne tolérerai jamais que des propos racistes ou discriminants soient tenus ».

Mis en ligne, hier sur le site du Monde.fr, une vidéo montre la vraie nature de Brice Hortefeux. Filmé aux côtés d’un jeune militant UMP d’origine maghrébine, le ministre de l’Intérieur n’ a pu s’empêcher de se livrer à des propos racistes sur les Arabes, oubliant qu’il avait mis à pied le préfet Paul Girot de Langlade après des accusations de propos racistes dans un aéroport.

Ce dernier, mis à la retraite d’office mercredi par le Conseil des ministres, se réjouit de cette affaire : « … peut-être que lui aussi on va pouvoir le mettre à la retraite, comme ça on sera deux (..) j’ai dit que c’est se refaire une virginité contre le racisme après son passage au ministère de l’Intégration et ça se confirme. En attendant, ça me fait rigoler quand même…«  (Source : lepoint.fr/)

 

http://www.dailymotion.com/video/xafxrd

 

Ce n’est pas la première fois que Brice Hortefeux dérape. Le 15 janvier dernier, en présentant Fadela Amara, il avait « précisé » : « C’est une compatriote, même si ce n’est pas forcément évident ». En novembre 2007, sur le plateau de Capital sur M6, à la question : « Ça veut dire qu’il y aura toujours des sans-papiers sur le territoire français ? »,  le ministre de l’Immigration qu’il était alors répondait : « … si vous rêvez d’une société idéale dans laquelle il n’y aurait que des citoyens honnêtes, propres (…) la vérité, c’est que c’est un combat permanent.. »

Voir la vidéo 

  http://www.dailymotion.com/video/x4d0l9

 

Publié  sur : mondialnews.com/

Lourd dérapage verbal de Brice Hortefeux

Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur depuis juin dernier, a commis un dérapage verbal lors de l’université d’été de l’UMP, à Seignosse (dans les Landes), samedi 5 septembre. Dans une vidéo que s’est procuré LeMonde.fr, le ministre tient des propos anti-arabes. Alors qu’un jeune homme, militant UMP d’origine maghrébine se joint à lui et à Jean-François Coppé, chef des députés UMP, pour prendre une photo de groupe, Hortefeux déclare «Il ne correspond pas du tout au prototype» (voulant dire stéréotype, et se référant à l’origine du jeune homme). Il ajoute:

«Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes.»

Manifestement, personne ne réagit sur la vidéo. Arrêt sur Images souligne les commentaires des personnes présentes, supposés rassurants sur le statut du jeune homme: «Il est kabyle. Il mange du cochon…Ce sont ces phrases qui déclenchent la réaction du ministre.»

Ces propos extrêmement tendancieux de la part du ministre de l’Intérieur renvoie à l’image qu’il s’était forgée lorsqu’il était «ministre de l’Immigration, de l’Intégration, et de l’Identité nationale», une image de politique très à droite et très hostile à l’immigration. C’est sous son ministère qu’est adoptée la loi qui freine l’immigration d’octobre 2007 et va dans le sens des lois votées depuis 2003.

[Lire la suite…]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy