Usine Trèves d’Ay : une mobilisation inédite

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 août 2009

Un plan social attaqué en justice par des salariés, c’est banal. En revanche, il est nettement plus inhabituel de voir des personnalités politiques et des « citoyens lambda » s’associer à un tel recours. C’est pourtant ce qui se passe chez l’équipementier automobile Trèves.

Source : lemonde.fr/

 

L’Humanité.fr – 25 août 2009 – Alexandra Chaignon

Mille plaintes pour utilisation frauduleuse de fonds publics

AUTOMOBILE. Un millier de citoyens ont porté plainte contre l’usine Trèves d’Ay. Ils l’accusent d’avoir perçu 55 millions d’euros de fonds publics et d’avoir mis la clé sous la porte.

C’est sans nul doute une première : plus d’un millier de contribuables ont porté plainte individuellement contre le groupe Trèves pour « utilisation frauduleuse de fonds publics ». Ce que les plaignants (des salariés, des élus et des citoyens lambda) reprochent à l’équipementier automobile ? La fermeture de son usine PTPM (Production textiles et plastiques de la Marne) d’Ay, spécialisée dans le garnissage de sièges automobiles, quelques semaines après avoir perçu 55 millions d’euros du fonds de modernisation des équipementiers automobiles (FMEA) mis en place par Nicolas Sarkozy au début de la crise.

ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE

Selon le comité de soutien des contribuables, animé par la CGT, à l’origine de cette action, 1257 plaintes ont été déposées au tribunal de grande instance (TGI) de Reims, avant d’être renvoyées vers le parquet de Paris, où se trouve le siège de Trèves. Lequel a missionné le service régional de police judiciaire (SRPJ) de Reims pour mener une enquête préliminaire.

Suite de l’article

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy