• Accueil
  • > INFOS
  • > TRAVAIL DOMINICAL : la direction du BHV menace ses salariés de « sanction » en cas de refus

TRAVAIL DOMINICAL : la direction du BHV menace ses salariés de « sanction » en cas de refus

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 août 2009

Alexandra Chaignon

 

Quand le BHV emploie la manière forte pour faire travailler ses salariés un 15 août

Flexibilité . La direction de l’enseigne parisienne de la rue de Rivoli a envoyé une lettre menaçant de « sanction » les salariés qui refuseraient de travailler un jour férié. L’Humanité se l’est procurée.

Jamais jusqu’à cette année, le BHV de la rue de Rivoli n’avait ouvert un 15 août, jour traditionnellement férié. Sans nul doute encouragée par la loi sur le travail dominical, la célèbre enseigne parisienne de bricolage a changé la donne. Et samedi dernier le magasin a ouvert ses portes de 10 heures à 19 heures, obligeant au passage ses employés à venir travailler contre leur volonté. En témoigne une lettre adressée en recommandé à plus d’une centaine de salariés du magasin. Son contenu est sans appel : « Vous ne vous êtes pas déclaré volontaire pour venir travailler ce jour-là. Votre présence est néanmoins indispensable […]. Nous vous demandons de bien vouloir vous présenter à votre poste ce jour. Si vous ne deviez pas tenir compte de notre demande, votre absence serait considérée comme injustifiée et nous serions contraints d’envisager une sanction à votre encontre. »

Image JPEG - 189.3 ko
Cliquer sur l’image pour lire la lettre.

Suite de l’article…

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy