• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 14 août 2009

Nouvelle hausse des tarifs réglementés de l’électricité : « les plus petits vont payer pour les plus gros » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2009

L’arrêté sur la nouvelle augmentation des tarifs réglementés de l’électricité et du gaz naturel a été publié jeudi au Journal officiel et entre en vigueur le 15 août.

Comme annoncé le 6 août, le prix de l’électricité augmentera de 2% pour les particuliers et celui du gaz de 0,237 centime d’euro par kilowattheure en moyenne, soit un peu plus de 5% en moyenne.

Mais derrière ces annonces officielles « se cache en fait une révolution tarifaire que le gouvernement n’a pas le courage politique d’assumer. En pleine crise, il met à bas une partie du système français. A la lecture de leurs prochaines factures, de nombreux  ménages vont commencer à mesurer l’ampleur de la cachotterie. Pour eux, les augmentations pourraient s’élever à 6% voire 10% par an.  Dans la droite ligne des 20% de hausses sur trois ans demandés par Pierre Gadonneix.«  (Source Mediapart)

MEDIAPART 

14 août 2009

Nouvelle hausse des tarifs réglementés de l'électricité : EDF: ces hausses que le gouvernement n’ose pas assumer 

Par Martine Orange

Officiellement, les prix de l’électricité augmentent en moyenne de 1,9% à partir de samedi 15 août. Derrière ces augmentations « raisonnables » selon la ministre des finances se cache une révolution tarifaire que le gouvernement n’a pas le courage politique d’assumer. Au nom de la concurrence, de la réalité des coûts, tous les modes de calcul ont été revus. Conséquence: les plus petits vont payer pour les plus gros. Les abonnements les plus bas pour les particuliers augmentent ainsi de 172%. En revanche, les plus gros consommateurs particuliers voient leur abonnement baisser de 25% Selon l’avis de la Commission de régulation de l’énergie, 3 millions de sites pourraient subir des augmentations supérieures à 10%, 1,5 million de sites allant au-delà de 15%. Le gouvernement s’est bien gardé de faire la moindre publicité sur cette réforme, qui pose les bases du démantèlement des tarifs régulés.

 

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, PRECARITE | Pas de Commentaire »

Nouveau suicide à France Telecom

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2009

Nouveau suicide à France Telecom dans ECONOMIE 0

4e suicide depuis le 14 juillet !
 

 

Article paru le 13 août 2009

Souffrance au travail . À Besançon, un jeune technicien de vingt-huit ans s’est suicidé mardi matin. Pour les syndicats comme pour ses collègues, les conditions de travail sont en cause.

Besançon (Doubs), correspondance particulière.

Nicolas, vingt-huit ans, est venu s’inscrire sur un bien sinistre tableau noir. Il est le vingtième salarié de France Télécom à se suicider depuis février 2008. Le jeune technicien, contractuel à l’unité d’intervention technique de Besançon (Doubs), a mis fin à ses jours mardi matin. Un geste désespéré, inadmissible pour ses 150 collègues réunis hier dans la cour de l’entreprise pour un ultime hommage. « C’est trop dur », déclare un collègue. Personne n’entend s’étendre sur les raisons de ce geste insensé par respect pour sa famille mais, à demi-mot, on perçoit leur colère : « Ils sont en train de bousiller des vies ». Le « Ils », ce sont les dirigeants de France Télécom montrés du doigt par l’immense majorité des personnes présentes ce mercredi matin. Dans le petit local de la FAPT-CGT, Thierry Andrey, secrétaire du CHSCT qui connaissait bien Nicolas, exprime, la larme à l’oeil, son indignation : « Un euro et soixante centimes ! C’est le dividende promis par action à chaque actionnaire, ce foutu chiffre, fixé par notre PDG, qui fait que des salariés de l’entreprise se rendent malades à en mourir. Et pour cela, pas de secret : ce sont les salariés de la boutique qui iront chercher ces surplus financiers et peu importe comment pour la direction. Enfin si, elle demande à ses cadres de générer des gains de productivité. Faire travailler plus les salariés et en faisant abstraction de toutes les contraintes. Il vaut mieux être actionnaire de France Télécom que salarié. »

Lire la suite

Le 14 juillet, un salarié s’est suicidé à Marseille en mettant en cause dans une lettre son travail au sein du groupe et notamment la « surcharge de travail » et le « management par la terreur ». (Source : 20 minutes.fr)

Interview du Secrétaire fédéral de SUD PTT, Patrick Ackermann qui anime l’Observatoire du stress et des mobilités forcées à France Télécom : ICI

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Régionales 2010 : Petits arrangements entre amis !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2009

 Sensible aux sirènes de l’Élysée, Philippe de Villiers a rejoint le comité de liaison de la majorité présidentielle. Frédéric Nihous, le président de Chasse Pêche Nature Traditions,  évoque lui aussi un rapprochement avec l’UMP. 

L’ouverture à droite de Sarkozy provoque cependant quelques remous au sein de sa majorité. Il est vrai que pour les transfuges du PS devoir s’acoquiner avec les représentants de la droite la plus conservatrice et cautionner a posteriori les propos racistes de Philippe de Villiers devrait leur poser quelques problèmes de conscience… s’ils en ont une !

Ainsi, pour Jean-Marie Bockel, ce rapprochement n’est pas quelque chose « d’anodin » ou de « facile » mais il se déclare déjà prêt au dialogue :

«Cela dit, il ne faut pas rejeter l’autre d’emblée. À tout pêcheur, Miséricorde! Tout le monde peut évoluer, sans forcément se renier.»

Le problème est qu’ils sont tous deux prêts à vendre leur âme au diable sachant que celui-ci n’est pas un nain gras ingrat !

 

Voir quelques articles sur le sujet :

marianne2.fr/De-Villiers-et-Nihous-vont-a-la-soupe,-mais-elle-risque-d-etre-froide !

lemonde.fr/politique/article/2009/08/14/le-rapprochement-de-villiers-ump-cree-des-remous-au-sein-de-la-majorite

http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23416 (vidéos)

Publié dans Politique nationale | Pas de Commentaire »

ODEBI : succès de la nuit du 13 août

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2009

Le 13 août, de 21h00 à 1h00 du matin, l’armée numérique de la Ligue ODEBI a investi en nombre les espaces UMP sur FaceBook en postant un argumentaire anti-hadopi sur les FaceBooks de nombreuses personnalités UMP et d’artistes pro-hadopi.

Lire le communiqué de presse ODEBI sur :

http://www.odebi.org/

 

Publié dans LIBERTES, Non classé, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Honduras : Malgré une répression féroce, les partisans de Zelaya restent mobilisés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2009

L’Humanité
Honduras

Le Honduras s’enfonce dans les ténèbres

Escadrons de la mort, liste noire de syndicalistes à abattre, l’ombre de la CIA et de la droite sud-américaine : c’est un Honduras militarisé qu’ont vu deux syndicalistes de la CGT. De retour de Tegucigalpa, ils témoignent.

Témoignagne d’André Fadda et Alain Lemasson (1), qui sont de retour de Tegucigalpa où ils ont rencontré des militants syndicaux.

Propos recueillis par Bernard Duraud

Fin juillet notre délégation, mandatée par la CGT, est arrivée au Honduras par voie terrestre depuis le Nicaragua. D’emblée, nous avons pu voir un Honduras militarisé, surveillé à l’extrême par les putschistes. Après avoir déjoué les contrôles militaires et le couvre-feu, nous sommes entrés en contact avec les dirigeants de la Confédération unitaire des travailleurs honduriens (CUTH). Son secrétaire général, Israel Salinas, nous a assuré que le mouvement syndical et populaire hondurien restait très mobilisé et nous l’avons constaté en participant à l’une des nombreuses manifestations dans la capitale où nous avons pris la parole devant 5 000 personnes pour leur témoigner le soutien de la CGT.

La répression est féroce et 120 noms de dirigeants et militants syndicaux à abattre figurent sur une liste noire diffusée par les escadrons de la mort, mis en sommeil après les années 1970-1980. Ces groupes paramilitaires ont été réactivés pour commettre leur sinistre besogne et multiplier les rapts et assassinats de militants. On compte déjà plus d’une centaine de disparus et 15 assassinats depuis le début du putsch. La veille du 1er mai 2008, ils avaient tué la secrétaire générale d’une autre organisation syndicale, la CTH. Les militants changent régulièrement de domicile et un certain nombre d’entre eux sont entrés dans la clandestinité. La CUTH dispose d’informations, sûres et vérifiées, sur la participation, dans cette stratégie de la terreur, de conseillers et assesseurs colombiens du président Uribe ainsi que de Vénézuéliens, de Cubains anticastristes et même d’ex-militaires argentins qui avaient entraîné les contras nicaraguayens dans les années 1980. La présence au Honduras depuis plusieurs mois de Pedro Carmona, instigateur de la tentative du coup d’État contre Chavez en 2002, en dit long sur l’internationalisation du putsch. Selon la CUTH, 150 paramilitaires d’extrême droite s’entraînent, dans une hacienda proche de la capitale, pour accentuer la répression contre le mouvement populaire et syndical.

Suite de l’article de l’Humanité

Lire également l’article de la rtbf.be/info/ :

Extrait :

« Des incidents ont éclaté hier à mercredi à Tegucigalpa, la capitale du Honduras, entre partisans du président déchu Manuel Zelaya et forces de l’ordre pour la seconde journée d’affilée.

Dix mille manifestants s’étaient rassemblés à proximité du Congrès pour soutenir le chef de l’Etat, arrêté et expulsé par l’armée le 28 juin dernier. D’autres incidents se sont produits la veille dans le Nord du pays.« 

Publié dans Amerique latine, LIBERTES, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

PCF : Communiqué sur les impôts

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 août 2009


arton3513e7ea21.jpgCommuniqué sur les impôts

Pcf : Mis en ligne : 13 août

 Le gouvernement s’apprête-t-il à augmenter massivement les impôts sur les salariés, chômeurs et retraités à impots11.jpgl’occasion du projet de loi de finances pour 2010, tout en continuant de privatiser et de s’acharner à rationner les dépenses pour les services publics ?

Déjà a été annoncée la création d’un nouvel impôt, la taxe carbone, qui frapperait aveuglément la dépense des familles pour financer de nouveaux allègements de cotisations sociales patronales.

De même se profile la perspective d’un accroissement des prélèvements sur les ménages pour compenser la suppression de la part « investissement matériel » de la taxe professionnelle, principal impôt local incitant les entreprises à ne pas gâcher leur capital.

Et voilà que, désormais, on parle de réduire fortement les « niches fiscales » constituées d’exonérations, d’abattements et de réductions d’impôts divers.

Certes, on y trouve des cadeaux coûteux accordés aux détenteurs de gros capitaux comme, par exemple, les «investissements» dans les DOM-TOM ou pour les travaux réalisés par des contribuables fortunés en vue de la rénovation d’immeubles classés en secteur sauvegardé ou, encore, pour les contribuables à l’impôt sur les fortunes qui « investissent » dans des PME. Mais il y a aussi des mesures comme l’abattement en faveur de personnes âgées ou invalides de condition modeste, les « demi-parts supplémentaires » accordées au invalides ou aux veufs ayant un enfant à charge, ou encore la prime pour l’emploi, sans parler des exonérations d’intérêts des livrets « A » de caisses d’épargne ou d’épargne logement ou de livret d’épargne populaire ou de CODEVI…

Le PCF s’oppose à un traitement uniforme des ces «dépenses fiscales». Si des économies sont à rechercher en ce domaine elles devraient concerner le « bouclier fiscal » qu’il faut abroger, la défiscalisation massive de revenus financiers et immobiliers du capital qu’il faut mettre en cause, les réduction et abattements de l’ impôt sur les fortunes, les multiples avantages accordées aux grands groupes (régime du bénéfice mondial et du bénéfice consolidé, traitement des amortissements…) et les exonérations de cotisations sociales patronales dont le coût annuel pour l’État est de prés de 30 milliards d’euros.

Le gouvernement a engagé de très couteux plans pour les banques et les grandes entreprises (prés de 460 milliards d’euros) sans du tout leur imposer de contreparties fermes et contrôlable en termes d’emploi, de formation, de masse salariale. Les plans de licenciements se multiplient, les bonus prolifèrent de même que les promesses de dividendes. Cela creuse les déficits et la dette publics. Pour tenter de boucher les trous, sous injonction de la BCE et de la Commission européenne, le gouvernement entend faire payer la note aux travailleurs.

C’est inacceptable, d’autant plus que ce serait la meilleur façon de prolonger la récession et de mettre la France dans l’incapacité de contribuer à une nouvelle croissance mondiale qui, pour être durable, doit être riche en emplois, en qualifications avec des investissements respectueux de l’environnement.

Marie George BUFFETAncienne Ministre – Députée de Seine Saint Denis – Secrétaire nationale du PCF

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy