FEIGNIES ENSEMBLE juillet-août 2009

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 juillet 2009

 

FEIGNIES ENSEMBLE                                                                    PCF

 

                  FEIGNIES POUR TOUS                    juillet-août 09 – N° 18

 

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

Quelle que soit la réponse à la crise, pourquoi devrions-nous les croire à nouveau ? Ils ont eu tout faux.

Joseph Stiglitz – Prix Nobel d’économie 2001

 

Un coup de pouce au SMIC ? NON.

Le discours du Trône à Versailles ? Plus de 400 000 euros !

SMIC : le gouvernement refuse un geste pour les plus bas salaires, prétextant que « les caisses de l’État sont vides. »  Au 1er juillet, c’est seulement 13 € de plus par mois ! Sont rémunérés au SMIC, 3, 4 millions de salariés dont 940 000 à temps partiel.

Au même moment, N. Morano, secrétaire d’État  à la famille, lance sur Internet un site pour apprendre aux familles modestes à ne pas gaspiller l’argent qu’elles n’ont pas !

22 juin 2009 : 920  parlementaires sont convoqués en Congrès (577 députés + 343 sénateurs). Ils sont « informés » des choix du président. Après son discours, N. Sarkozy quitte le Congrès, sans écouter les élus. Tout cela pour plus de 400 000 euros !

  •        Une simple conférence de presse diffusée à tous les citoyens, en présence de quelques journalistes, ne suffisait-elle pas ?
  •        Le rôle du 1er ministre n’est-il pas d’exposer et de défendre les choix de son gouvernement devant les parlementaires ?

Pour ne pas être complices de cette mise en scène coûteuse, les élus du Parti communiste, du Parti de Gauche et les Verts ne sont pas allés au château de Versailles. Les élus socialistes n’ont pas participé au « faux débat » sans vote.

Chômage : 590 millions d’euros offerts au privé !

Janvier 2005 : la loi Borloo met fin au monopole de l’ANPE et permet l’arrivée du privé dans l’accompagnement des chômeurs.

Depuis les Pôles emploi et les conseils généraux peuvent recourir à des opérateurs privés de placement (OPP) pour le volet insertion du RMI et du RSA.

Juin 2008 : un rapport de l’INSEE tire un premier bilan. Les sorties vers l’emploi en passant par des agents de l’ANPE sont supérieures aux résultats des opérateurs privés. Un résultat obtenu pour un coût 3 fois plus faible par les agents de l’ANPE, agents du service public.

A partir de septembre 2009, et sur 2 ans, 320 000 demandeurs d’emploi seront « confiés » au privé, aux frais de l’État et de l’assurance chômage.

Encore un service public qui part vers le privé !

Écoles : Embauchés depuis 2006 (plan Borloo de cohésion sociale) 30 000 employés vie scolaire (EVS) et auxiliaires de vie scolaire (AVS) arrivent en fin de contrat. Un retour brutal à la case chômage. Depuis 3 ans, ces EVS et AVS (tâches administratives et aide aux élèves handicapés) étaient devenus indispensables au bon fonctionnement des écoles.

Vers quel État, quelle société allons-nous ?

Un État qui permet qu’on poursuive n’importe qui au moindre « délit d’outrage », qui traîne en justice des syndicalistes en lutte, qui matraque et éborgne des manifestants, qui embarque au poste de police des gamins de 6 ans, qui pourchasse les émigrés et rompt les liens familiaux, qui assiste indifférent au suicide des détenus, des chômeurs, des laissés-pour-compte…

Un État qui abuse de la détention préventive, de la garde à vue pour une peccadille, qui invente un délit imaginaire (exemple du professeur qui s’exclame : « Sarkozy, je te vois » en gare de Marseille en voyant une interpellation musclée)…

Un État conçu pour la tranquillité des dominants et qui tend à criminaliser les petits et les réfractaires…

Il faudra pousser fort, et en nombre, ensemble, pour que cet État respecte enfin les libertés de chaque citoyen !

Quiconque sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et n’aura aucune des deux. (Benjamin Franklin)

L’électricité plus chère au 1er août

  • Les tarifs d’utilisation des réseaux publics d’électricité augmenteront de 2 à 3 % au 1er août. Ces tarifs représentant 47 % du total de la facture finale présentée au consommateur, la hausse de cette facture devrait s’établir entre 1 et 1.5 %. L’objectif est de faire contribuer les usagers à la rénovation d’un réseau vieillissant.
    Le gouvernement a évidemment exclu de mettre les fournisseurs d’énergie -pourtant largement bénéficiaires- à contribution…

La baisse de 3.5 % du prix du gaz au 1er juillet, annulée !

  • Les tarifs du gaz ne baisseront pas au 1er juillet. Ayant augmenté de 15.2% en 2008 alors que le cours du pétrole, sur lequel ils sont basés, avait fortement chuté, une première baisse était intervenue au 1er avril, “tardive” et “insuffisante” selon les associations de consommateurs.
    GDF-Suez a obtenu du gouvernement de surseoir à une nouvelle baisse au 1er juillet qui aurait dû être de 3.5 % !

Malgré toutes ces mauvaises nouvelles, nous vous souhaitons un BON ÉTÉ et espérons vous voir nombreux à Malo-les-Bains mardi 18 août 2009.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy