• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > « petit Davos provençal » : Comment rafistoler le système aux dépens des salariés

« petit Davos provençal » : Comment rafistoler le système aux dépens des salariés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2009

l’Humanité.fr - 6 juillet 2009 – Thomas Lemahieu

Dans l’incendie, tirer les marrons du feu…

 

Réunis à Aix-en-Provence, grands patrons, banquiers et responsables politiques se montrent très inventifs quand ils tentent de sauver le système. Mais sur le terrain social, ils redeviennent vite pareils à eux-mêmes…

 

En direct du « petit Davos provençal », à lire dans l’Humanité de lundi.

Les remèdes sont simples : les enfants n’ont qu’à enchaîner les contrats précaires et les parents ne seront jamais assez âgés pour pouvoir prétendre à la retraite.

Pour eux, ça ne fait pas un pli : malgré la crise sans précédent du capitalisme, la lutte des classes est terminée et ce qui menace la société aujourd’hui, c’est la guerre des générations… Le pire est à craindre, nous serinent-ils, et afin de le faire advenir avec certitude, les néolibéraux parent d’un vernis scientifique, à l’occasion des « rencontres économiques » d’Aix-en-Provence, leur lente décoction des meilleures blagues des sondologues. En parfaits technocrates, ils savent mieux ce que veut le peuple et, évidemment, ce qui est bon pour lui : selon les représentants des élites économiques et politiques réunis au « petit Davos provençal » – l’expression médiatique consacrée -, la précarité est une chance pour les jeunes sur le marché du travail et les retraités ne demandent qu’à retourner au boulot. C’est l’économiste Pierre Cahuc qui cite une enquête de la Fondation pour l’innovation politique, liée à l’UMP, selon laquelle seuls 30% des jeunes Français seraient confiants pour leur avenir, quand, aux États-Unis ou au Danemark, des pays qui sont, rappelle-t-il avec délectation, les « chantres du modèle flexible », ils seraient plus de 60% à voir leur futur en rose. Ou encore, Jean-Pierre Wiedmer, dirigeant de HSBC Assurances, qui pérore : « Les nouveaux seniors ne veulent plus de la retraite loisir de ceux d’avant, ils veulent être actifs. »

Lire la suite

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy