• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 6 juillet 2009

Criminalisation de la contestation sociale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2009

Publié sur Rue89

Témoignage

J’ai 17 ans et je suis exclu car j’ai fait blocage contre Darcos

Ce lundi matin, une élue parisienne, Danielle Simonet, conseillère de Paris (Parti de gauche), alertait par un e-mail très viral sur le sort de Tristan Sadeghi, lycéen tout juste sorti de classe de première, à qui son proviseur refuse l’inscription en terminale. Sauf s’il s’engage par écrit à ne plus participer à des manifs ou des blocages, tels que ceux qui ont émaillé l’année, au lycée Maurice Ravel, dans le XXe arrondissement comme ailleurs.

Rue89 a proposé à ce jeune élu représentant au conseil de la vie lycéenne de raconter son histoire, alors que la mobilisation autour de son cas commence à prendre. Le proviseur de l’établissement, également contacté, n’a pas donné suite aux sollicitations de Rue89. Qui publie toutefois le courrier qu’il a envoyé à Tristan Sadeghi.

Lire la suite

Publié dans Education nationale, LIBERTES, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Sécu : la dégradation de l’emploi fait fondre les recettes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2009

La Sécu malade de l’explosion du chômage

dans la crise systémique

Sécu : la dégradation de l'emploi fait fondre les recettes dans PCF arton3809-e6702

Selon les prévisions de la Commission des Comptes de la Sécurité sociale, le déficit atteindrait plus de 20 milliards d’euros fin 2009. La dégradation de l’emploi fait fondre les recettes. L’urgence d’un vrai plan de relance économique et de reconquête de l’emploi est plus que jamais d’actualité.

Le déficit du régime général devrait doubler cette année. Toutes les branches seraient impactées. Principal responsable ? L’effondrement des recettes. L’emploi, les salaires, sont pour la Sécu le nerf de la guerre.

Devant ces sombres perspectives pour la Sécu, les propositions de relèvement de l’âge ouvrant droit à la retraite faites par le gouvernement ne sont pas la bonne solution. Pas plus que celle de confier à d’autres opérateurs des pans entiers de la protection sociale.

Au contraire, il faut d’urgence une toute autre politique économique ainsi qu’une révolution des critères de gestion des entreprises avec l’intervention des salariés. Le Parti Communiste porte des propositions de financement permettant de garantir un développement pérenne de la protection sociale avec notamment l’emploi, les salaires, un autre type de croissance.

Il s’agit d’un nouveau crédit pour l’emploi et la formation, d’un bouleversement du rôle et du statut de la BCE, d’une extension du secteur public, d’une véritable sécurisation de l’emploi et de la formation source même de nouvelles rentrées de cotisation, une cotisation nouvelle sur les revenus financiers des entreprises et des institutions financières pourrait apporter de nouvelles recettes dans l’urgence, etc.

Parti communiste français

Paris, le 2 juillet 2009.

 

Publié dans PCF, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

« petit Davos provençal » : Comment rafistoler le système aux dépens des salariés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2009

l’Humanité.fr - 6 juillet 2009 – Thomas Lemahieu

Dans l’incendie, tirer les marrons du feu…

 

Réunis à Aix-en-Provence, grands patrons, banquiers et responsables politiques se montrent très inventifs quand ils tentent de sauver le système. Mais sur le terrain social, ils redeviennent vite pareils à eux-mêmes…

 

En direct du « petit Davos provençal », à lire dans l’Humanité de lundi.

Les remèdes sont simples : les enfants n’ont qu’à enchaîner les contrats précaires et les parents ne seront jamais assez âgés pour pouvoir prétendre à la retraite.

Pour eux, ça ne fait pas un pli : malgré la crise sans précédent du capitalisme, la lutte des classes est terminée et ce qui menace la société aujourd’hui, c’est la guerre des générations… Le pire est à craindre, nous serinent-ils, et afin de le faire advenir avec certitude, les néolibéraux parent d’un vernis scientifique, à l’occasion des « rencontres économiques » d’Aix-en-Provence, leur lente décoction des meilleures blagues des sondologues. En parfaits technocrates, ils savent mieux ce que veut le peuple et, évidemment, ce qui est bon pour lui : selon les représentants des élites économiques et politiques réunis au « petit Davos provençal » – l’expression médiatique consacrée -, la précarité est une chance pour les jeunes sur le marché du travail et les retraités ne demandent qu’à retourner au boulot. C’est l’économiste Pierre Cahuc qui cite une enquête de la Fondation pour l’innovation politique, liée à l’UMP, selon laquelle seuls 30% des jeunes Français seraient confiants pour leur avenir, quand, aux États-Unis ou au Danemark, des pays qui sont, rappelle-t-il avec délectation, les « chantres du modèle flexible », ils seraient plus de 60% à voir leur futur en rose. Ou encore, Jean-Pierre Wiedmer, dirigeant de HSBC Assurances, qui pérore : « Les nouveaux seniors ne veulent plus de la retraite loisir de ceux d’avant, ils veulent être actifs. »

Lire la suite

 

Publié dans ECONOMIE, Politique nationale, PRECARITE | Pas de Commentaire »

Hénin-Beaumont : Une victoire contre le FN, un combat qui se poursuit

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 juillet 2009

 

PCF Hénin-Beaumont

Dimanche soir, ce n’est pas seulement Daniel Duquenne et son groupe qui ont gagné. La victoire de la liste emmenée par M. Duquenne est d’abord la victoire de tous les démocrates, c’est la victoire des Héninois et des Beaumontois.

 

Cette victoire n’aurait jamais été possible sans la mobilisation de notre électorat. Dans les quartiers populaires, l’électorat de gauche et notamment l’électorat communiste, méprisé par Daniel Duquenne qui avait refusé entre les deux tours que les communistes soient représentés sur sa liste de rassemblement qui n’en était pas une, s’est malgré tout massivement mobilisé pour barrer la route à l’extrême droite. Alors aujourd’hui, la victoire de Daniel Duquenne est aussi notre victoire.

Avec le MJS, le MoDem et le MRC, le Parti Communiste s’est fortement mobilisé entre les deux tours de l’élection municipale. Nous avons été présents sur les marchés pour distribuer des tracts appelant à battre le FN, nous avons été de toutes les manifestations contre le FN aux côtés du Collectif des Artistes en Réflexion et de tous les militants démocrates et antifascistes.

Cette victoire des démocrates contre l’extrême droite, nous l’accueillons avec gravité. Avec près de 48 %, le score du FN nous impose dès demain de redonner l’espoir aux habitants d’Hénin-Beaumont. Face à la désespérance, au « tous pourris » agité par le FN, c’est à nous, demain, de reconquérir les électeurs perdus en leur donnant une nouvelle image de la politique, qui a été souillée par Gérard Dalongeville et ses pratiques.

L’enquête de la Brigade Financière se poursuivra sans doute dans les semaines à venir. Partout où le clientélisme et l’affairisme règneront, le Parti Communiste se battra. Le combat que nous avons commencé à mener avec Pierre Ferrari pour le renouveau de la vie politique ne s’arrêtera pas et ceux, où qu’ils puissent se trouver, qui ont soutenu Gérard Dalongeville et cautionné ses méthodes peuvent s’inquiéter. Ils nous trouveront toujours sur leur chemin.  

Le Front National a donc perdu son pari. Nous avons toujours pensé que Marine Le Pen souhaitait une victoire symbolique à Hénin-Beaumont pour conquérir son parti. Battue, Marine Le Pen sait aujourd’hui qu’elle n’a plus aucune chance de s’emparer d’Hénin-Beaumont. Les frontistes ne retrouveront jamais des conditions aussi favorables. Les jeunes FNJ arrogants qui ont débarqué sur Hénin-Beaumont comme une armée de vautours vont pouvoir repartir ; Marine Le Pen elle-même repartira et Hénin-Beaumont pourra enfin retrouver un peu de sérénité. 

Daniel Duquenne a obtenu 20 % des voix au premier tour. Il obtient 52 % au second tour. Les 3/5 de son électorat n’ont pas voté pour lui au premier tour. Daniel Duquenne a gagné grâce à la mobilisation républicaine de tous les Héninois et Beaumontois. Demain, il devra être le maire rassembleur de tous les Héninois et Beaumontois et plus le chef de file d’une organisation isolée et anti-partis qu’il a été durant l’entre-deux-tours, suscitant colère et déception de nombreux hommes et femmes de gauche, du centre, de droite et des simples citoyens qui nous appelaient à dépasser les rancoeurs et à nous rassembler.
Daniel Duquenne, qui a passé toute la campagne à nous présenter mensongèrement et de concert avec Steeve Briois comme « l’équipe sortante », n’a pas su le faire hier et a surfé sur la volonté de changement des Héninois et des Beaumontois, que nous incarnions tout autant que lui. Espérons qu’il saura rassembler demain et se montrera digne de la confiance que les électeurs d’Hénin-Beaumont lui ont accordé.

Nous serons vigilants pour que Daniel Duquenne tienne ses engagements et nous continuerons de nous battre, avec nos partenaires de la liste Un nouvel élan pour Hénin-Beaumont pour le renouveau de la vie politique dans notre ville et ailleurs.

Publié dans PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy